updated 23 April 2013
© Pfeifer

Ernst Krenek

Compositeur autrichien né le 23 août 1900 à Vienne, mort le 22 décembre 1991 à Palm Springs, Californie.

Compositeur dès l’âge de neuf ans, il devient l’élève en composition de Schreker à partir de 1916 à Vienne puis de 1920 à 1923 à l’Académie de Berlin, aux côtés de Hába, Rathaus, Goldschmidt et d’autres. Ses rencontres avec Busoni, Schnabel et Scherchen se révèlent déterminante pour la définition de son style atonal. Il participe à plusieurs éditions des Donaueschinger Musiktage entre 1921 et 1926 et compose abondamment, livrant ses trois premières symphonies – la création de la Deuxième en 1923 suscite nombre de réactions tumultueuses –, ses quatre premiers quatuors à cordes et plusieurs opéras (Die ZwingburgOrpheus und Eurydike et Der Sprung über den Schatten). En 1924, il épouse Anna, la fille de Mahler dont il propose la même année une version révisée de la Dixième Symphonie (mouvements I et III).

En 1925, Paul Bekker lui confie le poste d’assistant à l’Opéra de Kassel, pour une période de deux ans pendant laquelle il compose Jonny spielt auf qui mêle une écriture tonale et l’influence du jazz et lui vaudra une célébrité internationale.

Sa période néoromantique commence en 1928, date de son mariage avec l’actrice Bertha Haas, et est essentiellement marquée par Schubert (Reisebuch aus den österreichischen Alpen).

Après s’être lié à Adorno, il rencontre Karl Kraus qui aura une grande influence sur sa pensée. Il se rapproche de Berg et de Webern, fonde la revue 23 en 1932 et se tourne vers l’écriture dodécaphonique. L’opéra Karl V sera l’œuvre la plus emblématique de cette période.

L’adaptation de L’Incoronazione di Poppea de Claudio Monteverdi lui fournit l’occasion de son premier voyage au Etats-Unis en 1937 où il s’installe l’année suivante, après sa mise à l’écart par le Troisième Reich qui l’a inscrit sur la liste des compositeurs dégénérés.

Il répartira l’essentiel de son temps entre la composition et d’importantes activités pédagogiques dans diverses universités qui lui permettront de développer son intérêt pour le chant grégorien et la musique des XIVe et XVe siècles, l’amenant à la composition des Lamentatio Jeremiae prophetae (1941–1942). Il publie d’importants écrits théoriques qui proposent un développement original et personnel de son écriture dodécaphonique. Pendant la guerre, il occupe des postes d’enseignant au Vassar College, dans les universités du Michigan et du Wisconsin et surtout de Hamline (Minnesota) où il formera un grand nombre d’élèves dont George Perle. Il reçoit la nationalité américaine en 1945 et s’installe à Los Angeles, où il résidera jusqu’en 1966. Il est invité en 1950 à donner des cours de composition aux rencontres internationales de Darmstadt, où il revient en 1954 et en 1958. Ces séjours lui permettent de prendre contact avec la jeune génération des Boulez, Stockhausen, Nono ou Ligeti. Parallèlement, il répond en 1955 à l’invitation d’Herbert Eimert pour travailler au Studio de musique électronique de Cologne. Ses recherches combinent la réflexion sur la musique sérielle, la musique électronique et le contrepoint médiéval qu’il approfondit à partir de la musique d’Ockeghem.

Il s’installe définitivement à Palm Springs en Californie en 1966 avec sa troisième épouse, Gladys Nordenstrom, tout en multipliant les charges de professeur invité dans de nombreuses universités américaines et européennes.

Les Archives Krenek fondées en 1978 à l’Université de San Diego, sont devenues après la mort du compositeur, la Société Krenek à Palm Springs en 1994, favorisant la promotion de l’œuvre du compositeur. L’Institut Ernst Krenek Privatstiftung, fondé en 1998 à Krems (Autriche) est destiné aux chercheurs.


© Ircam-Centre Pompidou, 2013

Catalog sources and details

Garrett H. BOWLES, Ernst Krenek. A Bio-Bibliography, Greenwood Press, New York, 1989.

Œuvres sans Opus
  • Early pieces, pour piano, 1907, 1908, 1908-1909, inédit ;
  • Waltzes, pour piano, 1911, inédit ;
  • Oper, fragment sur un sujet égyptien, 1912-1913, inédit ;
  • Einsame Rose, pour baryton et piano, 1913, inédit ;
  • Sonata, pour piano, en si bémol mineur, 1913, inédit ;
  • Missa in Fessto SS. Trinitatis, pour chœur et orgue, 1913, inédit ;
  • Grosse Ostersonate, pour chœur et orgue, 1914, inédit ;
  • Die Sterne, pour chœur et piano, texte d’Adolf Fuchs, 1914, inédit ;
  • Suite, pour piano et orchestre, 1915-1916, inédit ;
  • Missa symphonica prima, pour solistes, chœur et orchestre d’après laMesse en si de Bach, 1915, inédit ;
  • Suite, pour piano en fa majeur, 1916, inédit ;
  • Herr Peter Squenz, d’après Andreas Gryphius, pour voix et piano, 1916, inédit ;
  • Mittagsstille, Lied, texte de Georg Ruseler, 1916, inédit ;
  • Abend, Lied, texte de F. Slavik, 1916, inédit ;
  • Abendstimmung, Lied, texte de Börriez Freiherr von Münchhausen, 1916, inédit ;
  • Zwischen Erd und Himmel, Lied, texte de Robert Hamerling, 1916, inédit ;
  • Mozart, Lied, texte de Georg Terramare, 1916, inédit ;
  • Stadtpark, Lied, texte de Frieda Schanz, 1916, inédit ;
  • Auf einem Berge begraben, Lied, texte de Heinrich Hansjakob, 1916, inédit ;
  • Variationen über ein lustiges Thema, pour violon, violoncelle et piano, 1916, inédit ;
  • Am Traunsee, Lied, texte de Joseph Victor von Scheffel, 1916, inédit ;
  • Ein Kleines Lied, Lied, texte de Marie Ebner-Eschenbach, 1916, inédit ;
  • Zwischen Erd und Himmel, pour voix solistes, chœur, violon soliste et orchestre, texte de Robert Hamerling, 1916, inédit ;
  • Der Tod und die Liebe Lied, texte de Börriez Freiherr von Münchhausen, 1916, inédit ;
  • Um Mitternarcht, pour voix solistes, chœur et orchestre, texte de Johann Georg Fischer, 1916, inédit ;
  • Der letze Weg, Lied, exte de Börriez Freiherr von Münchhausen, 1916, inédit ;
  • Ueber einem Grabe, thème et cinq variations et deux intermèdes pour solistes, chœur et orchestre, texte de Konrad Ferdinand Meyer, 1916, inédit ;
  • Sonata, pour violoncelle et piano enla mineur, 1917, inédit ;
  • Bühnenmusik zu?. pour chœur et orchestre, 1917, inédit ;
  • Cyrano de Bergerac, pour voix, quatre violons et piano, 1917, inédit ;
  • Doppelfuge, Fünfstimmige, pour piano à quatre mains, 1917, inédit ;
  • Fugen, à trois, quatre et cinq voix, 1917, inédit ;
  • Kanons und Fugen, 1917, inédit ;
  • Das 156. Sonett des Petraca, Lied, texte de K. Förster, 1917, inédit ;
  • Erlebnis, Lied, texte de Hugo von Hofmannsthal, 1917, inédit ;
  • Reiselied, Lied, texte de Hugo von Hofmannsthal, 1917, inédit ;
  • Lied, texte de Otto Julius Bierbaum, 1917, inédit ;
  • Reinigung, texte de Detlev von Liliencron, 1917, inédit ;
  • Waldesstimme, texte de Peter Hille, 1917, inédit ;
  • Drei Lieder, 1917, inédit ;
  • Die Blüte des Chaos, texte d’Alfred Mombert, 1917, inédit ;
  • Greek songs, 1917, inédit ;
  • Der volle Mond steigt aus dem Meer herauf, 1917, inédit ;
  • Gott gib dein Gericht dem König, motet pour chœura cappella, 1918, inédit ;
  • Doppelfuge, Fünfstimmige, pour deux pianos, 1918, inédit ;
  • Pieces, pour piano, 1918-1919, inédit ;
  • Leonce und Lena overture, pour piano, pour une pièce de Georg Büchner, 1919 ou 1920, inédit ;
  • Von dem Schlafe, Lied, texte de Karl Kraus, 1919, inédit ;
  • Albumblatt, pour violon et piano, 1920, inédit ;
  • Variationen und Fuge über ein Thema von Wilhelm Freidemann Bach, pour orchestre, non orchestré, 1920, inédit ;
  • Pieces, pour piano, 1920, inédit ;
  • Lieder, 1920, inédit ;
  • Quatuor à cordes en ré majeur, 1920, inédit ;
  • Symphonie en ré mineur, 1920, inédit ;
  • O meine armen Füsse, pour voix et orchestre de chambre, 1921, inédit ;
  • 6. Sonatine, pour violon et piano, 1921, inédit ;
  • 6. Sonatina, pour violon et alto, 1921, inédit ;
  • Die Büsserin, Lied, texte de Karl Kraus, 1921, inédit ;
  • Opfer der Schauspielkunst, Lied, texte de Hellmut Krüger, 1921, inédit ;
  • Franz Schubert, Unvollendete Sonate, pour piano, deux derniers mouvements complétés par Krenek, ed. Universal ;
  • Musik für kleine Flöte, Bass Tuba und Celesta, 1922, inédit ;
  • Cadenza for Piano concerto by Joseph Haydn, 1922, inédit ;
  • Napoleon, musique pour une pièce de Grabbe Christian Dietrich, 1922, inédit ;
  • Fiesco, musique pour une pièce de Friedrich Schiller, 1922, inédit ;
  • Mädchens Klagen Lied, texte de Gerd Hans Goering, 1923, inédit ;
  • Kanons, pour piano, 1923, inédit ;
  • Das Leben ein Traum, musique pourLa vida es sueño de Franz Grillparzer, 1925, inédit ;
  • Gedicht, pour baryton et ensemble, texte de Hans Arp, 1926, inédit ;
  • Die Kaiserin von Neufundland, musique pour la pièce de Frank Wedekind, pour orchestre, 1927, inédit ;
  • Sonatina, pour piano, 1928-1929, inédit ;
  • Kalender, pour quatre voix d’hommes, 1929-1930, inédit ;
  • Pieces, pour piano, 192-, inédit ;
  • Piece, pour violon et piano, 192-, inédit ;
  • Wach auf mein Hort, 1930, inédit ;
  • Kantate Von den Leiden des Menschen, pour chœur et orchestre, 1932, inédit ;
  • Vocalise, pour voix et piano, 1934, inédit ;
  • Deep Sea, pour tuba et piano, 6’, inédit ;
  • Die Vier Lebendigen, pour ténor, baryton et piano, 193-, inédit ;
  • Prelude, pour piano, 1944, publié dansSchweizerische Musikzeitung ;
  • Short piano pieces, 1946, inédit ;
  • Spiritus sanctus, 1948, inédit ;
  • Variation over a Gregorian Chant, 1949, inédit ;
  • Isorhythmic studies, 1955, inédit ;
  • Psalmverse, pour chœur, 1956, inédit ;
  • Princeton study, 1957, inédit ;
  • Holiday motets, pour chœur, 1959-1966, Broude et Bärenreiter ;
  • Like dew., pour trois voix, texte d’Elisabeth Coatsworth, 1962, inédit ;
  • Piece for H.H. Stuckenschmidt., pour hautbois et piano, 1966, inédit ;
  • Canon, 1969, inédit ;
  • Zwei Kanons für Paul Sacher, pour voix, 1975-1976, inédit ;
  • Canon, 1976, pour Paul Fromm, inédit ;
  • Amico Sartori, 1976, inédit ;
  • Deutsche Messgesänge zum 29. Sonntag im Jahreskreis, pour narrateur, chœur et orgue, texte de Rudolf Henz, 1980, inédit ;
  • Francesco Landini, Gentil aspetto, pour trois voix, s.d. inédit ;
  • Francesco Landini, De! Dimmi tu, s.d., inédit ;
  • Johannes Ockeghem, Masses, examples, s.d., inédit ;
  • Claudio Monteverdi, Lamento della Ninfa, pour quatre voix et piano, s.d., inédit.

Catalog source(s)

Garrett H. BOWLES, Ernst Krenek. A Bio-Bibliography, Greenwood Press, New York, 1989.

Œuvres sans Opus
  • Early pieces, pour piano, 1907, 1908, 1908-1909, inédit ;
  • Waltzes, pour piano, 1911, inédit ;
  • Oper, fragment sur un sujet égyptien, 1912-1913, inédit ;
  • Einsame Rose, pour baryton et piano, 1913, inédit ;
  • Sonata, pour piano, en si bémol mineur, 1913, inédit ;
  • Missa in Fessto SS. Trinitatis, pour chœur et orgue, 1913, inédit ;
  • Grosse Ostersonate, pour chœur et orgue, 1914, inédit ;
  • Die Sterne, pour chœur et piano, texte d’Adolf Fuchs, 1914, inédit ;
  • Suite, pour piano et orchestre, 1915-1916, inédit ;
  • Missa symphonica prima, pour solistes, chœur et orchestre d’après laMesse en si de Bach, 1915, inédit ;
  • Suite, pour piano en fa majeur, 1916, inédit ;
  • Herr Peter Squenz, d’après Andreas Gryphius, pour voix et piano, 1916, inédit ;
  • Mittagsstille, Lied, texte de Georg Ruseler, 1916, inédit ;
  • Abend, Lied, texte de F. Slavik, 1916, inédit ;
  • Abendstimmung, Lied, texte de Börriez Freiherr von Münchhausen, 1916, inédit ;
  • Zwischen Erd und Himmel, Lied, texte de Robert Hamerling, 1916, inédit ;
  • Mozart, Lied, texte de Georg Terramare, 1916, inédit ;
  • Stadtpark, Lied, texte de Frieda Schanz, 1916, inédit ;
  • Auf einem Berge begraben, Lied, texte de Heinrich Hansjakob, 1916, inédit ;
  • Variationen über ein lustiges Thema, pour violon, violoncelle et piano, 1916, inédit ;
  • Am Traunsee, Lied, texte de Joseph Victor von Scheffel, 1916, inédit ;
  • Ein Kleines Lied, Lied, texte de Marie Ebner-Eschenbach, 1916, inédit ;
  • Zwischen Erd und Himmel, pour voix solistes, chœur, violon soliste et orchestre, texte de Robert Hamerling, 1916, inédit ;
  • Der Tod und die Liebe Lied, texte de Börriez Freiherr von Münchhausen, 1916, inédit ;
  • Um Mitternarcht, pour voix solistes, chœur et orchestre, texte de Johann Georg Fischer, 1916, inédit ;
  • Der letze Weg, Lied, exte de Börriez Freiherr von Münchhausen, 1916, inédit ;
  • Ueber einem Grabe, thème et cinq variations et deux intermèdes pour solistes, chœur et orchestre, texte de Konrad Ferdinand Meyer, 1916, inédit ;
  • Sonata, pour violoncelle et piano enla mineur, 1917, inédit ;
  • Bühnenmusik zu?. pour chœur et orchestre, 1917, inédit ;
  • Cyrano de Bergerac, pour voix, quatre violons et piano, 1917, inédit ;
  • Doppelfuge, Fünfstimmige, pour piano à quatre mains, 1917, inédit ;
  • Fugen, à trois, quatre et cinq voix, 1917, inédit ;
  • Kanons und Fugen, 1917, inédit ;
  • Das 156. Sonett des Petraca, Lied, texte de K. Förster, 1917, inédit ;
  • Erlebnis, Lied, texte de Hugo von Hofmannsthal, 1917, inédit ;
  • Reiselied, Lied, texte de Hugo von Hofmannsthal, 1917, inédit ;
  • Lied, texte de Otto Julius Bierbaum, 1917, inédit ;
  • Reinigung, texte de Detlev von Liliencron, 1917, inédit ;
  • Waldesstimme, texte de Peter Hille, 1917, inédit ;
  • Drei Lieder, 1917, inédit ;
  • Die Blüte des Chaos, texte d’Alfred Mombert, 1917, inédit ;
  • Greek songs, 1917, inédit ;
  • Der volle Mond steigt aus dem Meer herauf, 1917, inédit ;
  • Gott gib dein Gericht dem König, motet pour chœura cappella, 1918, inédit ;
  • Doppelfuge, Fünfstimmige, pour deux pianos, 1918, inédit ;
  • Pieces, pour piano, 1918-1919, inédit ;
  • Leonce und Lena overture, pour piano, pour une pièce de Georg Büchner, 1919 ou 1920, inédit ;
  • Von dem Schlafe, Lied, texte de Karl Kraus, 1919, inédit ;
  • Albumblatt, pour violon et piano, 1920, inédit ;
  • Variationen und Fuge über ein Thema von Wilhelm Freidemann Bach, pour orchestre, non orchestré, 1920, inédit ;
  • Pieces, pour piano, 1920, inédit ;
  • Lieder, 1920, inédit ;
  • Quatuor à cordes en ré majeur, 1920, inédit ;
  • Symphonie en ré mineur, 1920, inédit ;
  • O meine armen Füsse, pour voix et orchestre de chambre, 1921, inédit ;
  • 6. Sonatine, pour violon et piano, 1921, inédit ;
  • 6. Sonatina, pour violon et alto, 1921, inédit ;
  • Die Büsserin, Lied, texte de Karl Kraus, 1921, inédit ;
  • Opfer der Schauspielkunst, Lied, texte de Hellmut Krüger, 1921, inédit ;
  • Franz Schubert, Unvollendete Sonate, pour piano, deux derniers mouvements complétés par Krenek, ed. Universal ;
  • Musik für kleine Flöte, Bass Tuba und Celesta, 1922, inédit ;
  • Cadenza for Piano concerto by Joseph Haydn, 1922, inédit ;
  • Napoleon, musique pour une pièce de Grabbe Christian Dietrich, 1922, inédit ;
  • Fiesco, musique pour une pièce de Friedrich Schiller, 1922, inédit ;
  • Mädchens Klagen Lied, texte de Gerd Hans Goering, 1923, inédit ;
  • Kanons, pour piano, 1923, inédit ;
  • Das Leben ein Traum, musique pourLa vida es sueño de Franz Grillparzer, 1925, inédit ;
  • Gedicht, pour baryton et ensemble, texte de Hans Arp, 1926, inédit ;
  • Die Kaiserin von Neufundland, musique pour la pièce de Frank Wedekind, pour orchestre, 1927, inédit ;
  • Sonatina, pour piano, 1928-1929, inédit ;
  • Kalender, pour quatre voix d’hommes, 1929-1930, inédit ;
  • Pieces, pour piano, 192-, inédit ;
  • Piece, pour violon et piano, 192-, inédit ;
  • Wach auf mein Hort, 1930, inédit ;
  • Kantate Von den Leiden des Menschen, pour chœur et orchestre, 1932, inédit ;
  • Vocalise, pour voix et piano, 1934, inédit ;
  • Deep Sea, pour tuba et piano, 6’, inédit ;
  • Die Vier Lebendigen, pour ténor, baryton et piano, 193-, inédit ;
  • Prelude, pour piano, 1944, publié dansSchweizerische Musikzeitung ;
  • Short piano pieces, 1946, inédit ;
  • Spiritus sanctus, 1948, inédit ;
  • Variation over a Gregorian Chant, 1949, inédit ;
  • Isorhythmic studies, 1955, inédit ;
  • Psalmverse, pour chœur, 1956, inédit ;
  • Princeton study, 1957, inédit ;
  • Holiday motets, pour chœur, 1959-1966, Broude et Bärenreiter ;
  • Like dew., pour trois voix, texte d’Elisabeth Coatsworth, 1962, inédit ;
  • Piece for H.H. Stuckenschmidt., pour hautbois et piano, 1966, inédit ;
  • Canon, 1969, inédit ;
  • Zwei Kanons für Paul Sacher, pour voix, 1975-1976, inédit ;
  • Canon, 1976, pour Paul Fromm, inédit ;
  • Amico Sartori, 1976, inédit ;
  • Deutsche Messgesänge zum 29. Sonntag im Jahreskreis, pour narrateur, chœur et orgue, texte de Rudolf Henz, 1980, inédit ;
  • Francesco Landini, Gentil aspetto, pour trois voix, s.d. inédit ;
  • Francesco Landini, De! Dimmi tu, s.d., inédit ;
  • Johannes Ockeghem, Masses, examples, s.d., inédit ;
  • Claudio Monteverdi, Lamento della Ninfa, pour quatre voix et piano, s.d., inédit.

Bibliographie

Écrits de Krenek (sélection)
  • Über neue Musik: sechs Vorlesungen zur Einführung in die theoretischen Grundlagen, Vienne, Ringbuchhandlung, 1937 ; trad. angl. augmentée, New York, Norton, 1939 :Music Here and Now.
  • Studies in Counterpoint Based on the Twelve-Tone Technique, New York, Schirmer, 1940.
  • « New Developments in the Twelve-tone Technique », Music Review, vol. 4 n° 2, 1943.
  • « Is the Twelve-Tone Technique on the Decline ? », The Musical Quarterly, vol. 39 n° 4, 1953.
  • Selbstdarstellung, Zürich, Atlantis, 1948 ; trad. angl. augmentée :Self Analysis, New Mexico Quarterly, vol. 23 n° 1, 1953.
  • Zur Sprache gebracht, Berlin, Deutsche Buch-Gemeinschaft, 1958 ; trad. angl. :Exploring Music, New York, October House, 1966.
  • « Extents and Limits of Serial Techniques », The Musical Quarterly, vol. XLVI n° 2, 1960.
  • « Tradition in Perspective », Perspectives of New Music, vol. 1 n° 1, 1962.
  • « A Composer’s Influences », Perspectives of New Music, vol. 3 n° 1, 1964.
  • Anton von Webern : Sketches (1926-1945), commentaire des facsimile d’après les esquisses déposées aux Archives Moldenhauer, New York, Carl Fischer, 1968.
  • Horizons Circled: Reflections on my Music, Berkeley, University of California Press, 1974.
  • Briefwechsel : Theodor W. Adorno und Ernst Krenek, Francfort, Suhrkamp, 1974.
Etudes sur Krenek
  • Garret H. BOWLES, Ernst Krenek: A Bio-bibliography, New York, Greenwood Press, 1989.
  • Richard S. HILL, « Schoenberg’s Tone-Rows and The Tonal System of the Future », The Musical Quarterly, vol. 22 n° 1, 1936.
  • Clare HOGAN, « Threni : Stravinsky’s Debt to Krenek », Tempo n° 141, 1982.
  • Heinz-Klaus METZGER et Rainer RIEHN (éd.), Ernst Krenek, Musik-Konzepte 39-40, 1984.
  • Jann PASLER, « Ernst Krenek in Retrospect », Perspectives of New Music, vol. 24 n° 1, 1985.
  • George PERLE, « Krenek », The Musical Quarterly, vol. 77 n° 1, 1993.
  • John L. STEWART, Ernst Krenek ; The Man and His Music, Berkeley, University of California Press, 1991.
  • Peter John TREGEAR, « Musical Style and Political Allegory in Krenek’s Karl V », Cambridge Opera Journal, vol. 13 n° 1, 2001.
  • Claudia Maurer ZENCK, Ernst Krenek, ein Komponist im Exil, Vienne, Lafite, 1980.
  • Claudia Maurer ZENCK et Jeffery A. BOSSIN, « The Ship Loaded with Faith and Hope : Karl V and the Viennese Politics of the Thirties », The Musical Quarterly, vol. 71 n° 2, 1985.

Sites internet