updated 3 January 2017

Alfred Schnittke

Compositeur russe né le 24 novembre 1934 à Engels et mort le 3 août 1998 à Hambourg.

Compositeur russe d’origine allemande, Alfred Schnittke est né à Engels, sur la rive gauche de la Volga (aujourd’hui oblast de Saratov), le 24 novembre 1934. Ses origines sont multiples. Il est né de parents de culture plurilingue (allemande de la Volga par sa mère, professeur et collaboratrice du journal d’Engels, et russo-lettone, par son père, journaliste et traducteur, d’une lignée de Francfort) et de religions différentes (catholique par sa mère, juive par son père, auxquelles il convient d’ajouter le contexte orthodoxe de la Russie), dont les familles ont parcouru tour à tour l’Allemagne et la Russie depuis le début du xxe siècle. Le jeune Schnittke débute ses études musicales en 1946 à Vienne, où sa famille réside pour des raisons professionnelles entre 1945 et 1948 (son père est alors rédacteur du journal germanophone de l’occupant soviétique). Il joue alors de l’accordéon, a pour professeur de piano Charlotte Ruber, une musicienne qui habite dans le même immeuble, et s’essaye à la composition.

Installé à Moscou en 1948, Schnittke y poursuit ses études à l’Académie musicale « Révolution d’Octobre » (piano avec Vassili Chaternikov, analyse avec Iosif Rizhkin) et, à partir de 1953, au Conservatoire, notamment auprès d’Evgueni Goloubev (contrepoint, composition), de Nikolai Rakov (orchestration) et, de façon moins officielle, de Philippe Herschkowitz, qui tous le dissuadent d’embrasser une carrière de pianiste, tout en l’encourageant vers la composition. Son opus 1 est le Concerto n° 1, composé en 1956-1958, et révisé en 1962-1963 ; peu après, son diplôme de composition notamment grâce à l’oratorio Nagasaki, sa première œuvre d’envergure (un oratorio pour mezzo-soprano, chœur et orchestre, 1958) est décroché en 1961, l’année même de son inscription à l’Union des compositeurs et de son mariage avec la pianiste Irina Kataïeva (née en 1941).

Entre 1962 et 1972, Schnittke enseigne l’orchestration au Conservatoire de Moscou, tout en composant activement pour la scène et le cinéma (jusqu’en 1984), et en se consacrant également à l’écriture d’essais sur la musique contemporaine et à des conférences sur les compositeurs du xxe siècle dont il se sent proche (Bartók, Berio, Chostakovitch, Ligeti, Prokofiev, Stravinsky ou Nono, qu’il rencontre à Moscou en 1963). Dans le même temps, le compositeur expérimente l’écriture dodécaphonique, avant de développer son « polystylisme », dont il explicite l’esthétique dans ses écrits du début des années 1970, et dont procède sa grande œuvre-manifeste, la Symphonie n° 1 (1969-1972), créée à Gorki. Cette conception plurivoque et ironique de l’œuvre d’art lui vaudra, à plusieurs reprises et jusqu’en 1985, les foudres de l’état soviétique, malgré le soutien des grands interprètes qui diffuseront sa musique à partir de 1970 : Iouri Bashmet, Guennadi Rojdestvenski, Mstislav Rostropovitch ou Gidon Kremer, avec qui il crée son Concerto Grosso n° 1 en Autriche et en RFA.

À partir de 1973, Schnittke se consacre principalement à la composition et à l’activité de conférencier. En 1980, il enseigne à la Musikhochschule de Vienne et est élu, en 1981, membre de l’Académie des arts de la RDA et de l’Académie bavaroise de Munich. De ces mêmes années date sa conversion au christianisme, en 1982, qui l’amène à envisager une approche mystique de l’art musical et qui marquera profondément sa production ultérieure.

En 1985, Schnittke tombe dans le coma à la suite d’une attaque cérébrale – il aura d’autres attaques en 1991, 1994 et 1998. En 1990, membre du Wissenschaftskolleg de Berlin-Ouest, et en réponse à l’invitation insistante de son éditeur, Sikorski, il s’installe à Hambourg où, malgré sa santé fragile, il enseigne à la Musikhochschule et continue à composer, notamment, pour la compagnie de John Neumeier, le ballet Peer Gynt, ainsi que trois opéras (Life with an Idiot, Gesualdo et Historia von D. Johann Fausten). Membre honoraire de nombreuses académies des arts (Berlin, Munich, New York, Stockholm), récompensé par des prix internationaux (Autriche, 1991 ; Japon, 1992 ; Allemagne, 1992 et 1994 ; Russie, 1993 et 1998), Alfred Schnittke meurt à Hambourg le 3 août 1998. Son corps repose, comme celui des principales personnalités musicales russes, au cimetière Novodevitchi de Moscou.


© Ircam-Centre Pompidou, 2017

Catalog sources and details

Musique de films

  • Introduction (1962), réalisé par Igor Talankin.
  • The Adventures of a Dentist (1965), réalisé par Elem Klimov. Suite par Frank Strobel en 2003 (27 min.).
  • Just a Little Joke (1966), réalisé par Andrei Smirnov.
  • The Commissar (1967), réalisé par Alexander Askoldov. Suite par Fank Strobel en 2002 (47 min.) créée le 5 novembre 2005 à Berlin par le Radio-Sinfonieorchester Berlin, dirigé par Frank Strobel.
  • Day Stars (1968), réalisé par Igor Talankin.
  • The Ownerless House (1968), réalisé par Budimir Metalnikov.
  • The Angel (1968), réalisé par Sergei Smirnov.
  • The Sith of July (1968), réalisé par Juli Karasik.
  • Used Cartridge Cases (1968), réalisé par Evgeni Fridman.
  • Sick at Heart (1969), réalisé par Boris Blank.
  • Uncle Vanya (1971), réalisé par Andron Mikhalkov-Konchalovsky. Suite par Alfred Schnittke (23 min.).
  • Belorussian Station (1971), réalisé par Andrei Smirnov.
  • Sport, Sport, Sport (1971), réalisé par Elem Klimov. Suite par Genadi Rozhdestvensky en 1992 (10 min.) et par Frank Strobel en 2005 (30 min.).
  • The Seagull (1971), réalisé par Juli Karasik.
  • You and Me (1971), réalisé par Larisa Shepitko.
  • Where the Arbat crosses Bubulinas Street (1973), réalisé par Manos Zakharias.
  • Hot Snow (1973), réalisé par Gavriil Egiazarov.
  • The Right to Jump (1973), réalisé par Valery Kremnyov.
  • Cities and Years (1974), réalisé par Alexander Zarkhy.
  • The Captain’s Daughter (1974), réalisé par Pavel Resnikov.
  • Agony (1974), réalisé par Elem Klimov. Suite par Frank Strobel en 1997 (21 min.) créée le 30 janvier 1997 à Hambourg par le Hamburger Symphoniker, dirigé par Frank Strobel.
  • Autumn (1975), réalisé par Andrei Smirnov.
  • Selecting a Target (1976), réalisé par Igor Talankin.
  • The White Steamer (1976), réalisé par Bulat Shamshiev.
  • How Tsar Peter got the Black Man Married, (1976), réalisé par Alexander Mitta.  Suite de Gennadi Rozhdestvensky en 1999 (40 min.).
  • Clowns and Kids (1976), réalisé par Alexander Mitta. Suite par Frank Strobel en 2003 (10 min.) créée le 7 mars 2008 à Poznań par la Filharmonia Poznanska Tadeusz Szeligowski, dirigé par Frank Strobel.
  • The Ascent (1976), réalisé par Larisa Shepitko. Suite par Frank Strobel en 2003 (15 min.).
  • The Life-Story of a Unknown Actor (1977), réalisé par Alexander Zarkhy. Suite de Frank Strobel en 1977 (19 min.) créée le 5 novembre 2005 à Berlin par le Rundfunk-Sinfonieorchester Berlin, dirigé par Frank Strobel.
  • My Memories Take me to You (1977), réalisé par Andrei Khrzhanovsky.
  • Human Requital (1977), réalisé par Alexander Svetlanov.
  • Father Sergei (1978), réalisé parIgor Talankin.
  • The Plane Crew (1979), réalisé par Alexander Mitta.
  • Agony (part 2- 1981), réalisé par Elem Klimov.
  • Sturdy Boy (1982), réalisé par Alexander Tsguridi et Nana Kldiashvili.
  • Star Fall (1982), réalisé par Igor Talankin.
  • The Tale of Wanderings (1982), réalisé par Alexander Mitta. Suite de Frank Strobel en 2003 (45 min.).
  • The Leave-Taking (1983), réalisé par Larisa Shepitko and Elem Klimov. Co-composé avec Alfred Schnittke, Vyacheslav Artyomov, Sofia Gubaidulina et Viktor Suslin.
  • The Darling of the Audience (1983), réalisé par Alexander Tsguridi et Nana Kldiashvili.
  • The White Poodle (1984), réalisé par Alexander Tsguridi et Nana Kldiashvili.
  • The Balcony (1988), réalisé par Kalykbek Sadykov.
  • Visitor of a Museum (1988), réalisé par Konstantin Lopushinsky.
  • Russia - Love for this Country (1989), réalisé par Alexander Mitta.
  • The Last Day of St. Petersburg - film muet de 1927 (1992), réalisé par Vsevolod Pudovkin. Composé avec Andrei Schnittke. Suite de Frank Strobel réalisée en 2003 (12 min.).
  • The Master and Margarita (1996), réalisé par Yuri Kara. Suite de Frank Strobel en 1997 (13 min.) créée le 30 janvier 1997 à Hambourg par le Hamburger Symphoniker, dirigé par Frank Strobel.

Musique d’accompagnement de productions télévisées.

  • The Rose and the Cross (1962), réalisé par Lev Elagin.
  • Aim the Barrage at us (1963-1964), réalisé par Sergei Kolosov.
  • The Concealed Caballero (1965), réalisé par Evgeni Savadski.
  • The Night Call (1968), réalisé par Valerian Kvachadze.
  • The Waltz (1969), réalisé par Viktor Titov. Suite de Frank Strobel en 2003 (12 min.) créée le 22 mars 2006 à Landau par le Staatsphilharmonie Rheinland-Pfalz, dirigé par Frank Strobel.
  • The Last Run of the Albatros (1971), réalisé par Leonid Pcholkin.
  • A Cottage in Kolomna (1971), réalisé par Lev Elagin.
  • My Past and my Thoughts (1973), réalisé par Lev Elagin. Suite de Frank Strobel en 1999 (14 min.) créée le 29 mars 1999 à Berlin par le Radio-Sinfonieorchester Berlin, dirigé par Frank Strobel.
  • The Cherry Orchard (1975), réalisé par Leonid Heifits.
  • Trainer (1976), réalisé par Aexander Tsguridi et Nana Kldiashvili.
  • The Fancies of Faryatev (1979), réalisé par Ilia Averbach.
  • Little Tragedies (1980), réalisé par Mikhail Schweizer. Suite de Yuri Kasparov en 1980 (20 min.) créée le 29 octobre 1994 à Heidelberg par l’ASM Ensemble Moscow, dirigé par Alexai Vinogradov.
  • Eugene Onegin (1981), réalisé par P. Krotenko.
  • Dead Souls (1984), réalisé par Mikhail Schweizer. Suite de Gennadi Rozhdestvensky en 1993, créée le 14 avril 1994 à Bergen par le Philharmonic Orchestra of Bergen, dirigé par Gennadi Rozhdestvensky.
  • Pushkin’s Poetry (1988), réalisé par Ludmila Khmelnitskaya.
  • And a Light is Shining Through the Darkness (1989), réalisé par Mikhail Kosakov.
  • Incident at Vichy (1989), réalisé par Mikhail Kosakov.

Musique d’accompagnement de dessins animés.

  • The Glass Harmonica (1968), réalisé par Andrei Khrzhanovsky. Suite de Frank Strobel en 2003 (21 min.).
  • A Ballerina Aboard (1969), réalisé par Lev Atamanov.
  • The Wardrobe (1971), réalisé par Andrei Khrzhanovsky.
  • Cheer up, the Worst is yet to Come, réalisé par Lev Atamanov.
  • The Butterfly (1972), réalisé par Andrei Khrzhanovsky.
  • The Strange Little Frog (1972), réalisé par Valery Ugarov.
  • In Fableworld (1973), réalisé par Andrei Khrzhanovsky.
  • My Favourite Time (1980), réalisé par Andrei Khrzhanovsky.
  • I am with you again (1981), réalisé par Andrei Khrzhanovsky.
  • Pencil and Eraser (1982), réalisé par Elena Gavrilko.
  • Autumn (1982), réalisé par Andrei Khrzhanovsky.

Musique d’accompagnement de films documentaires

  • Our Gagarin (1971), réalisé par Irina Besarabova.
  • Chile Fights and Hopes (1972), réalisé par Yuri Monglovsky.
  • The Arduous Roads of Peace (1973), réalisé par Mikhail Romm.
  • And Yet I Believe (1974), réalisé par Elem Klimov et Marlen Khutsiev.
  • Paradoxes of Evolution (1979), réalisé par Alexander Tsguridi and Nana Kldiashvili.
  • Larisa (1980), réalisé par Elem Klimov.
  • What does Babirussya need Tusks for? (1981), réalisé par Alexander Tsguridi and Nana Kldiashvili.

Musique pour la scène

  • Mayakovsky’s debut. Poèmes. Création vers 1958.
  • Somebody’s Life de Dimitri Cholenko. Mise en scène d’Evgeni Savadski. Création le 1er décembre 1965 à Moscou.
  • The Colonel’s Widow de Yuhan Smuul. Mise en scène de Lev Tanyuk. Création le 17 avril 1966 à Moscou.
  • Boris Godunov. Poème d’Alexander Pushkin. Création à la fin des années 60.
  • Way of the Cross d’après Tolstoï. Mise en scène d’Arseni Yachalchik. Création le 3 janvier 1970 à Moscou.
  • Caesar and Cleopatra de George Bernard Shaw. Mise en scène d’Evgeni Savadski. Création le 26 décembre 1976 à Moscou.
  • Don Carlos de Friedrich Schiller. Mise en scène d’Evgeni Savadski. Création le 26 décembre 1976 à Moscou.
  • A Duck Shooting Party de Alexander Vampilov. Création en 1978.
  • The Inspector’s Tale d’après N. Gogol. Mise en scène de Yuri Lyubimov. Création le 9 juin 1978 à Moscou.
  • Turandot de B. Brecht. Mise en scène de Yuri Lyubimov. Création le 20 décembre 1979 à Moscou.
  • Klim Samgin d’après Maxim Gorki. Mise en scène d’Andrei Goncharov. Création le 26 février 1981 à Moscou.
  • Sare the White Bird de N. Miroshnichenko. Mise en scène de Vitali Fridman. Création le 26 novembre à Moscou. Musique d’Alfred Schnittke, Yuri Schwarz et Nino Rota.
  • The Devils de F. Dostoïevski. Mise en scène de Yuri Lyubimov. Création le 16 février 1984 à Londres.
  • Lord of the Flies d’après William Golding. Mise en scène de Lev Dodin. Création le 27 juillet 1986 à Léningrad.
  • The Beggar or Sand’s Death de Yuri Olesha. Mise en scène de Mikhail Levitin. Création le 5 septembre 1986 à Moscou.
  • I am Poor Soso de Viktor Korkia. Mise en scène d’Evgeni Slatuvin. Création en mai 1988 à Moscou.
  • The Mandate de N. Erdman. Mise en scène d’Alexander Burdonsky. Création le 21 septembre 1988 à Moscou.
  • A Feast in Time of Plague d’Alexander Pushkin. Mise en scène de Yuri Lyubimov. Création le 3 juin 1989 à Moscou.
  • Doctor Zhivago d’après Boris Pasternak. Mise en scène de Yuri Lyubimov. Création le 16 juin 1993 à Moscou.

Catalog source(s)

Musique de films

  • Introduction (1962), réalisé par Igor Talankin.
  • The Adventures of a Dentist (1965), réalisé par Elem Klimov. Suite par Frank Strobel en 2003 (27 min.).
  • Just a Little Joke (1966), réalisé par Andrei Smirnov.
  • The Commissar (1967), réalisé par Alexander Askoldov. Suite par Fank Strobel en 2002 (47 min.) créée le 5 novembre 2005 à Berlin par le Radio-Sinfonieorchester Berlin, dirigé par Frank Strobel.
  • Day Stars (1968), réalisé par Igor Talankin.
  • The Ownerless House (1968), réalisé par Budimir Metalnikov.
  • The Angel (1968), réalisé par Sergei Smirnov.
  • The Sith of July (1968), réalisé par Juli Karasik.
  • Used Cartridge Cases (1968), réalisé par Evgeni Fridman.
  • Sick at Heart (1969), réalisé par Boris Blank.
  • Uncle Vanya (1971), réalisé par Andron Mikhalkov-Konchalovsky. Suite par Alfred Schnittke (23 min.).
  • Belorussian Station (1971), réalisé par Andrei Smirnov.
  • Sport, Sport, Sport (1971), réalisé par Elem Klimov. Suite par Genadi Rozhdestvensky en 1992 (10 min.) et par Frank Strobel en 2005 (30 min.).
  • The Seagull (1971), réalisé par Juli Karasik.
  • You and Me (1971), réalisé par Larisa Shepitko.
  • Where the Arbat crosses Bubulinas Street (1973), réalisé par Manos Zakharias.
  • Hot Snow (1973), réalisé par Gavriil Egiazarov.
  • The Right to Jump (1973), réalisé par Valery Kremnyov.
  • Cities and Years (1974), réalisé par Alexander Zarkhy.
  • The Captain’s Daughter (1974), réalisé par Pavel Resnikov.
  • Agony (1974), réalisé par Elem Klimov. Suite par Frank Strobel en 1997 (21 min.) créée le 30 janvier 1997 à Hambourg par le Hamburger Symphoniker, dirigé par Frank Strobel.
  • Autumn (1975), réalisé par Andrei Smirnov.
  • Selecting a Target (1976), réalisé par Igor Talankin.
  • The White Steamer (1976), réalisé par Bulat Shamshiev.
  • How Tsar Peter got the Black Man Married, (1976), réalisé par Alexander Mitta.  Suite de Gennadi Rozhdestvensky en 1999 (40 min.).
  • Clowns and Kids (1976), réalisé par Alexander Mitta. Suite par Frank Strobel en 2003 (10 min.) créée le 7 mars 2008 à Poznań par la Filharmonia Poznanska Tadeusz Szeligowski, dirigé par Frank Strobel.
  • The Ascent (1976), réalisé par Larisa Shepitko. Suite par Frank Strobel en 2003 (15 min.).
  • The Life-Story of a Unknown Actor (1977), réalisé par Alexander Zarkhy. Suite de Frank Strobel en 1977 (19 min.) créée le 5 novembre 2005 à Berlin par le Rundfunk-Sinfonieorchester Berlin, dirigé par Frank Strobel.
  • My Memories Take me to You (1977), réalisé par Andrei Khrzhanovsky.
  • Human Requital (1977), réalisé par Alexander Svetlanov.
  • Father Sergei (1978), réalisé parIgor Talankin.
  • The Plane Crew (1979), réalisé par Alexander Mitta.
  • Agony (part 2- 1981), réalisé par Elem Klimov.
  • Sturdy Boy (1982), réalisé par Alexander Tsguridi et Nana Kldiashvili.
  • Star Fall (1982), réalisé par Igor Talankin.
  • The Tale of Wanderings (1982), réalisé par Alexander Mitta. Suite de Frank Strobel en 2003 (45 min.).
  • The Leave-Taking (1983), réalisé par Larisa Shepitko and Elem Klimov. Co-composé avec Alfred Schnittke, Vyacheslav Artyomov, Sofia Gubaidulina et Viktor Suslin.
  • The Darling of the Audience (1983), réalisé par Alexander Tsguridi et Nana Kldiashvili.
  • The White Poodle (1984), réalisé par Alexander Tsguridi et Nana Kldiashvili.
  • The Balcony (1988), réalisé par Kalykbek Sadykov.
  • Visitor of a Museum (1988), réalisé par Konstantin Lopushinsky.
  • Russia - Love for this Country (1989), réalisé par Alexander Mitta.
  • The Last Day of St. Petersburg - film muet de 1927 (1992), réalisé par Vsevolod Pudovkin. Composé avec Andrei Schnittke. Suite de Frank Strobel réalisée en 2003 (12 min.).
  • The Master and Margarita (1996), réalisé par Yuri Kara. Suite de Frank Strobel en 1997 (13 min.) créée le 30 janvier 1997 à Hambourg par le Hamburger Symphoniker, dirigé par Frank Strobel.

Musique d’accompagnement de productions télévisées.

  • The Rose and the Cross (1962), réalisé par Lev Elagin.
  • Aim the Barrage at us (1963-1964), réalisé par Sergei Kolosov.
  • The Concealed Caballero (1965), réalisé par Evgeni Savadski.
  • The Night Call (1968), réalisé par Valerian Kvachadze.
  • The Waltz (1969), réalisé par Viktor Titov. Suite de Frank Strobel en 2003 (12 min.) créée le 22 mars 2006 à Landau par le Staatsphilharmonie Rheinland-Pfalz, dirigé par Frank Strobel.
  • The Last Run of the Albatros (1971), réalisé par Leonid Pcholkin.
  • A Cottage in Kolomna (1971), réalisé par Lev Elagin.
  • My Past and my Thoughts (1973), réalisé par Lev Elagin. Suite de Frank Strobel en 1999 (14 min.) créée le 29 mars 1999 à Berlin par le Radio-Sinfonieorchester Berlin, dirigé par Frank Strobel.
  • The Cherry Orchard (1975), réalisé par Leonid Heifits.
  • Trainer (1976), réalisé par Aexander Tsguridi et Nana Kldiashvili.
  • The Fancies of Faryatev (1979), réalisé par Ilia Averbach.
  • Little Tragedies (1980), réalisé par Mikhail Schweizer. Suite de Yuri Kasparov en 1980 (20 min.) créée le 29 octobre 1994 à Heidelberg par l’ASM Ensemble Moscow, dirigé par Alexai Vinogradov.
  • Eugene Onegin (1981), réalisé par P. Krotenko.
  • Dead Souls (1984), réalisé par Mikhail Schweizer. Suite de Gennadi Rozhdestvensky en 1993, créée le 14 avril 1994 à Bergen par le Philharmonic Orchestra of Bergen, dirigé par Gennadi Rozhdestvensky.
  • Pushkin’s Poetry (1988), réalisé par Ludmila Khmelnitskaya.
  • And a Light is Shining Through the Darkness (1989), réalisé par Mikhail Kosakov.
  • Incident at Vichy (1989), réalisé par Mikhail Kosakov.

Musique d’accompagnement de dessins animés.

  • The Glass Harmonica (1968), réalisé par Andrei Khrzhanovsky. Suite de Frank Strobel en 2003 (21 min.).
  • A Ballerina Aboard (1969), réalisé par Lev Atamanov.
  • The Wardrobe (1971), réalisé par Andrei Khrzhanovsky.
  • Cheer up, the Worst is yet to Come, réalisé par Lev Atamanov.
  • The Butterfly (1972), réalisé par Andrei Khrzhanovsky.
  • The Strange Little Frog (1972), réalisé par Valery Ugarov.
  • In Fableworld (1973), réalisé par Andrei Khrzhanovsky.
  • My Favourite Time (1980), réalisé par Andrei Khrzhanovsky.
  • I am with you again (1981), réalisé par Andrei Khrzhanovsky.
  • Pencil and Eraser (1982), réalisé par Elena Gavrilko.
  • Autumn (1982), réalisé par Andrei Khrzhanovsky.

Musique d’accompagnement de films documentaires

  • Our Gagarin (1971), réalisé par Irina Besarabova.
  • Chile Fights and Hopes (1972), réalisé par Yuri Monglovsky.
  • The Arduous Roads of Peace (1973), réalisé par Mikhail Romm.
  • And Yet I Believe (1974), réalisé par Elem Klimov et Marlen Khutsiev.
  • Paradoxes of Evolution (1979), réalisé par Alexander Tsguridi and Nana Kldiashvili.
  • Larisa (1980), réalisé par Elem Klimov.
  • What does Babirussya need Tusks for? (1981), réalisé par Alexander Tsguridi and Nana Kldiashvili.

Musique pour la scène

  • Mayakovsky’s debut. Poèmes. Création vers 1958.
  • Somebody’s Life de Dimitri Cholenko. Mise en scène d’Evgeni Savadski. Création le 1er décembre 1965 à Moscou.
  • The Colonel’s Widow de Yuhan Smuul. Mise en scène de Lev Tanyuk. Création le 17 avril 1966 à Moscou.
  • Boris Godunov. Poème d’Alexander Pushkin. Création à la fin des années 60.
  • Way of the Cross d’après Tolstoï. Mise en scène d’Arseni Yachalchik. Création le 3 janvier 1970 à Moscou.
  • Caesar and Cleopatra de George Bernard Shaw. Mise en scène d’Evgeni Savadski. Création le 26 décembre 1976 à Moscou.
  • Don Carlos de Friedrich Schiller. Mise en scène d’Evgeni Savadski. Création le 26 décembre 1976 à Moscou.
  • A Duck Shooting Party de Alexander Vampilov. Création en 1978.
  • The Inspector’s Tale d’après N. Gogol. Mise en scène de Yuri Lyubimov. Création le 9 juin 1978 à Moscou.
  • Turandot de B. Brecht. Mise en scène de Yuri Lyubimov. Création le 20 décembre 1979 à Moscou.
  • Klim Samgin d’après Maxim Gorki. Mise en scène d’Andrei Goncharov. Création le 26 février 1981 à Moscou.
  • Sare the White Bird de N. Miroshnichenko. Mise en scène de Vitali Fridman. Création le 26 novembre à Moscou. Musique d’Alfred Schnittke, Yuri Schwarz et Nino Rota.
  • The Devils de F. Dostoïevski. Mise en scène de Yuri Lyubimov. Création le 16 février 1984 à Londres.
  • Lord of the Flies d’après William Golding. Mise en scène de Lev Dodin. Création le 27 juillet 1986 à Léningrad.
  • The Beggar or Sand’s Death de Yuri Olesha. Mise en scène de Mikhail Levitin. Création le 5 septembre 1986 à Moscou.
  • I am Poor Soso de Viktor Korkia. Mise en scène d’Evgeni Slatuvin. Création en mai 1988 à Moscou.
  • The Mandate de N. Erdman. Mise en scène d’Alexander Burdonsky. Création le 21 septembre 1988 à Moscou.
  • A Feast in Time of Plague d’Alexander Pushkin. Mise en scène de Yuri Lyubimov. Création le 3 juin 1989 à Moscou.
  • Doctor Zhivago d’après Boris Pasternak. Mise en scène de Yuri Lyubimov. Création le 16 juin 1993 à Moscou.

Bibliographie sélective

  • Victoria ADAMENKO, Neo-Mythologism In Music: from Scriabin and Schoenberg to Schnittke and Crumb, Hillsdale & New York, Pendragon Press, 2007.
  • Hermann DANUSER, Hannelore GERLACH, Jürgen KÖCHEL, Sowjetische Musik im Licht der Perestroika: Interpretationen, Quellentexte, Komponistenmonographien, Laaber, Laaber-Verlag, 1990.
  • Gavin DIXON (sous la direction de), Schnittke Studies, Londres & New York, Routledge, 2017.
  • Amrei FLECHSIG & Christian STORCH (sous la direction de), Alfred Schnittke: Analyse, Interpretation, Rezeption, Hildesheim, G. Olms, 2010.
  • Jürgen KÖCHEL (sous la direction de), Alfred Schnittke zum 60. Geburtstag, Hambourg, Sikorski, 1994.
  • Alexander IVASHKIN (sous la direction de), A Schnittke Reader, Bloomington & Indianapolis, Indiana University Press, 2002.
  • Alexander IVASHKIN, Alfred Schnittke, Londres, Phaidon Press, 1996.
  • Alexander IVASHKIN, « Shostakovich and Schnittke: the Erosion of Symphonic Syntax », dans David FANNING (sous la direction de), Shostakovich Studies, Cambridge, Cambridge University Press, 1995, p. 254-270.
  • Maria KOSTAKEVA, Im Strom der Zeiten und der Welten: Das Spätwerk von Alfred Schnittke, Saarbrücken, Pfau Verlag, 2005.
  • Frans C. LEMAIRE, La Musique du xxe siècle en Russie et dans les anciennes républiques soviétiques, Paris, Fayard, 1994.
  • Frans C. LEMAIRE, Le Destin russe et la musique, Paris, Fayard, 2005.
  • Ivan MOODY, « The Music of Alfred Schnittke », Tempo, n° 168, March 1989, p. 4-11.
  • Peter J. SCHMELZ, Such Freedom, If Only Musical: Unofficial Soviet Music During the Thaw, Oxford & New York, Oxford University Press, 2009.
  • Alfred SCHNITTKE, « Les tendances polystylistiques dans la musique moderne », trad. par Lucienne Thalmann, Analyse musicale, n° 33, 4e trimestre 1998, p. 132-134.
  • Alfred SCHNITTKE, Über das Leben und die Musik: Gespräche mit Alexander Iwaschkin, München & Düsseldorf, Econ, 1998.
  • Jean-Benoît TREMBLAY, Polystylism and Narrative Potential in the Music of Alfred Schnittke, PhD diss., University of British Columbia, 2007. Également disponible en ligne : https://open.library.ubc.ca/cIRcle/collections/ubctheses/831/items/1.0100526 (lien vérifié en décembre 2016).

Discographie sélective

  • Concerto grosso n° 1, Quasi una sonata, Moz-Art à la Haydn, A Paganini, Gidon Kremer (violon), Tatiana Grindenko (violon), Yuri Smirnov (piano), The Chamber Orchestra of Europe, Heinrich Schiff (direction). 1 cd Deutsch Grammophon, 1994.
  • Choir Concerto, Elena Dof-Fonskaya (soprano), Russian State Symphonic Cappella, Valéri Polyansky (direction). 1 cd Chandos, 1994, CHAN9332.
  • Historia von D. Johann Fausten, Jürgen Freier, Eberhard Lorenz, Arno Raunig, Hanna Schwarz, Eberhard Büchner, Philharmonic State Orchestra of Hamburg, Gert Albrecht (direction). 2 cd BMG-RCA Legacy, 1996.
  • The Complete String Quartets, Kronos Quartet. 1 cd Nonesuch, 1998, 79500.
  • Complete Violin Concertos, Gidon Kremer (violon), NDR Sinfonieorchester Hamburg, The Chamber Orchestra of Europe, Philharmonia Orchestra, Christoph Eschenbach (direction). 1 cd Teldec, 2000.
  • Piano Quintet, String Trio, The Tale String Quartet, Roland Pöntinen. 1 cd Bis, 2002, 547.
  • Peer Gynt, Orchestra of the Stockholm Royal Opera, Eri Klas (direction). 1 cd Bis, 2002, 677/8.
  • Complete Work for Cello and Piano, Alexandre Ivashkin (violon) et Irina Schnittke (piano). 1 cd Chandos, 2006, 9705.
  • The Ten Symphonies, Royal Stockholm Philharmonic Orchestra, BBC National Orchestra of Wales, Stockholm Sinfonietta, Norrköping Symphony Orchestra, Cape Philharmonic Orchestra, Neeme Järvi, Leif Segerstam (et al.). 6 cd Bis, 2009, 1767/68.

Filmographie

  • Donald STURROCK, The Unreal World of Alfred Schnittke, film documentaire pour la BBC, 1983.

Liens internet