mise à jour le 26 October 2011
© Maurice Foxall

Thomas Adès

Compositeur anglais né le premier mars 1971 à Londres.

Thomas Adès étudie le piano et la composition à l’école de musique Guildhall à Londres avec respectivement Paul Berkowitz et Robert Saxton. Il étudie ensuite l’écriture au King's College à Cambridge dont il est lauréat en 1992.

Il est remarqué par la presse nationale en janvier 1993, à l'occasion du récital d'ouverture qu'il donne au Purcell Room à Londres et de la création de son œuvre Still Sorrowing ; il est alors propulsé sur la scène musicale britannique et acquiert rapidement une notoriété internationale. De 1993 à 1995, il est compositeur en résidence au Hallé Orchestra, d’où résultent des œuvres comme The Origin of the Harp (1994, Prix Rostrum jeune compositeur) et These Premises Are Alarmed, composée à l’occasion de l’ouverture du Bridgewater Hall en 1996. Living Toys, œuvre de référence maintenant fréquemment jouée et dont l'enregistrement chez EMI est lauréat du Prix Gramophone Editor's Choice, est présenté au Barbican Centre à Londres sous la direction d’Oliver Knussen en 1994. La même année, il présente également .. but all shall be well, sa première pièce pour orchestre, Sonata da Caccia (commande de la BBC pour le Groupe de musique contemporaine de Birmingham) et Arcadiana (Prix Elise L. Stoeger à New York en 1998) créé au Festival de Cambridge par le Quatuor Endellion.

Outre les nombreuses récompenses déjà reçues alors pour ses œuvres, il est lauréat en 1999 des prestigieux prix du Salzburg Easter Festival et Ernst von Siemens pour les jeunes compositeurs, ainsi que du Prix Hindemith en 2001.

Son premier opéra Powder her Face, commande du Almeida Opera pour le festival de Cheltenham en 1995, est donné dans le monde entier et diffusé sur Channel 4. Le second, commande du Royal Opera House, The Tempest d'après la pièce de Shakespeare est une œuvre ambitieuse où Adès affirme une nette clarification de son style, créée à Covent Garden à Londres, acclamée par la critique en 2004 et lauréate du Prix de la Royal Philharmonic Society de Londres en 2005.

Après Asyla (Prix de la Royal Philharmonic Society de Londres en 1997, Mercury Music en 1999 et Grawemeyer en 2000), le domaine symphonique s'enrichit d'un Concerto pour violon (2005) créé au Festival de Berlin et aux BBC Proms par l’Orchestre de chambre d'Europe, et d'une seconde œuvre orchestrale pour Simon Rattle, Tevot (2007), commandée par l’Orchestre philharmonique de Berlin et le Carnegie Hall. Plus récemment, Polaris est créé par le New World Symphony au Frank Gehry Hall de Miami en janvier 2011.

Chef d’orchestre et pianiste, Thomas Adès est l’auteur d’une quarantaine de partitions qui a rencontré une large audience. Plusieurs festivals lui ont consacré des portraits : Musica Nova à Helsinki en 1999, le Festival de Salzbourg en 2004, le Festival Présences de Radio France en 2007 et « Traced Overhead – The Musical World of Thomas Adés » au Barbican Centre à Londres en 2007, qui reçoit le South Bank Show Awards 2008. Il est directeur artistique du Festival d’Aldeburgh depuis 1999, où il se produit en 2007 dans ces différentes facettes. Le Carnegie Hall de New York l’invite à tenir la chaire de compositeur Richard and Barbara Debs et le présente comme compositeur, chef d’orchestre et pianiste pour la saison 2007-2008.

Thomas Adès revendique une approche de la composition et des ressources des nouvelles technologies profondément inscrite dans la tradition, sans verser dans l'hédonisme post-moderne. Éminemment savante, expressive et sophistiquée, sa musique fait référence au passé aussi bien dans sa construction formelle que par le biais de citations littérales ou d'interpolations de matériaux multiples. Son style se caractérise par une écriture musicale raffinée, de prompts changements d’atmosphère et une complexité rythmique d'une grande virtuosité.

En 2011, Musical America nomme Thomas Adès Composer of the Year et EMI Classics édite une « anthologie Adès » en coffret de deux cds.


© Ircam-Centre Pompidou, 2011

Sources

  • Programme du Festival Présences 2007, Présences 2007 – Festival de création musicale de Radio France 17e édition – Thomas Adès – du 9 février au 4 mars 2007 – Maison de Radio France.
  • Éditions Emi Classics et Faber Music (voir ressources documentaires).

Bibliographie

  • Hélène CAO, Thomas Adès le voyageur : Devenir compositeur, être musicien, Paris, éditions Musica Falsa, coll. « Paroles », 2007.
  • Hélène CAO, The Tempest, Thomas Adès, éditions Premières Loges, Paris, coll. « Avant-Scène Opéra », 2004, n° 222.
  • Sir Simon RATTLE, « Thomas Adès par Sir Simon Rattle », dans Présences 2007, Festival de création musicale de Radio France 17e édition, Thomas Adès, du 9 février au 4 mars 2007, Maison de Radio France, éditions Radio France, Paris, 2007, p. 16.
  • Marc SWED, « Thomas Adès Composer of the Year 2011 », Musical America http://www.musicalamerica.com (lien vérifié en juin 2012).

Discographie

  • Thomas ADÈS, «  Adès Anthology » : Concert Paraphrase on Powder Her Face ; Mazurkas ; Arcadiana ; Piano Quintet ; Chamber Symphony ; Living Toys ; America ; These Premises are Alarmed ; Violin concerto, Thomas Adès : piano, Quatuor Endellion, Quatuor Arditti, Birmingham Contemporary Music Group, London Sinfonietta, Susan Bickley, 2 cds EMI Classics, 2011.
  • Thomas ADÈS, Violin Concerto, Orchestre de chambre d'Europe, direction : Anthony Marwood, 1 cd EMI Classics, 2007.
  • Thomas ADÈS, Piano Quintet, dans « Adès : Piano Quintet & Schubert : Trout Quintet », Thomas Adès : piano, Corina Belcea : violon, Kryzszhof Chorzelski : alto, Corin Long : contrebasse, Alasdair Tait : violoncelle, 1 cd EMI Classics, 2005.
  • Thomas ADÈS, Asyla, Concerto Conciso, These Premises Are Alarmed, Chamber Symphony, ...But All Shall Be Well, dans « Asyla », Thomas Adès (piano), Birmingham Contemporary Music Group, Orchestre symphonique de Birmingham, direction : Thomas Adès et Sir Simon Rattle, 1 cd EMI Classics, 1999.
  • Thomas ADÈS, «  America: A Prophecy. Choral works »,  America: A Prophecy ; The Fayrfax Carol ; Fool’s Rhymes ; January Writ ; Oh Thou, Who didst with pitfall and with gin ; The Lover in Winter ; Life Story ; Cardiac Arrest ; Les baricades mistérieuses ; Brahms, Susan Bickley : soprano, Tom Poster : piano, Hugh Webb : harpe, Richard Benjafield : vibraphone, Christopher Bowers-Broadbent : orgue, Robin Blaze : contreténor, Huw Watkins : piano, Claron McFadden : soprano, Christopher Maltman : baryton, Polyphony, Orchestre symphonique de Birmingham, Composers Ensemble, Chœur symphonique de Birmingham, direction : Thomas Adès, 1 cd EMI Classics, 2004.
  • Thomas ADÈS, Powder her face op.14, Valdine Anderson : soprano, Niall Morris : voix, Jill Gomez : soprano, Roger Bryson : basse-baryton, ensemble Almeida, direction : Thomas Adès, 1 cd EMI Classics, 1998.
  • Thomas ADÈS, « Living Toys » : Living Toys ; Arcadiana ; Sonata da Caccia ; The Origin of the Harp, Gefriolsae me, London Sinfonietta, direction : Markus Stenz, Quatuor Endellion, Michael Niesemann : hautbois, Andrew Clark : cor, Thomas Adès : piano, le chœur du King’s College de Cambridge, Robert Quinney  : orgue, direction : Stephen Cleobury, 1 cd EMI Classics, 1998.
  • Thomas ADÈS, « Life Story », Catch ; Darknesse visible ; Still sorrowing ; Under Hamelin Hill ; Five Eliot Landscapes ; Traced overhead ; Life story, Lynsey Marsh : clarinette, Anthony Marwood : violon, Thomas Adès : piano, Stephen Farr : orgue, Valdine Anderson : soprano, Mary Carewe : voix, Louise Hopkins, David Goode, 1 cd EMI Classics, 1997.
  • Thomas ADÈS, The Fayrfax Carol, dans « On Christmas Day – New Carols from King’s » (avec également des œuvres de Richard Rodney Bennett, Robert Chilcott, Peter Maxwell Davies, John Rutter, Jonathan Dove, Sir Harrison Birtwistle, Arvo Pärt, Jonathan Harvey, Sir Lennox Berkeley, Robin Holloway, John Casken, Judith Weir, Alexander Goehr, Peter Sculthorpe, Giles Swayne, James MacMillan, Diana Burrell, John Woolrich, Nicholas Maw, Stephen Paulus), chœur du King’s College de Cambridge, 1 cd EMI Classics, 2005.
  • Thomas ADÈS, The Fayrfax Carol, dans « A Festival of Nine Lessons and Carols » (avec également des œuvres de Boris Ord, John Rutter, Anonymous, Traditional, Johann Sebastian Bach, Charles Wesley, St John, Harold Darke, Traditional English, Felix Mendelssohn, Samuel Taylor Coleridge, Nahum Tate, Sir John Tavener, H. J. Gauntlett, Isaiah, Traditional English, Traditional, Johann Sebastian Bach, Felix Mendelssohn, Nahum Tate, Harold Darke, Judith Weir, Charles Wesley, Mrs C. F. Alexander, Piae cantiones (1582), Traditional Basque, Eric Milner-White, Otto Goldschmidt, St Luke, Samuel Taylor Coleridge, Mateo Flecha the elder, St Matthew, St John), chœur du King’s College de Cambridge, dir. Stephen Cleobury, 1 cd EMI Classics, 1999.

Liens Internet