The setup and the execution of the electroacoustic part of this work requires a Computer Music Designer (Max expert).

Performance date: Feb. 24, 1992 - First performance

Documentation date: Nov. 11, 2015

Version state

Valid

Validation date: May 3, 2018



Executions dates of this version

  • Feb. 24, 1992,

Version documentalist

Version realisation

  • Ramon Gonzalez Arroyo (Computer Music Designer)

Version length

15 mn

Comment

To play this piece, you should read the four mono audiofiles in any sofware that can play multi-channel soundfile, such as Ableton Live, ProTools, etc.
A max version is also provided.
N.B. : The soundfiles sampling rate is 48KHz


Detailed staff

  • 1 flute, 1 oboe, 1 clarinet, 1 horn, 1 trumpet, 1 trombone, 2 percussionists, 1 piano
(Detailed staff comes from Brahms, send mail to brahms-contenu@ircam.fr for correction.)

Electronic equipment list

Computer Music Equipment

  • 1 ProTools - Music Software (Digidesign)
    optional, any software able to play 4 track of 48khz audio files can be used
  • 1 Max 7 - Max (Cycling74)
    optional, a concert patch is provided

Audio Equipment

  • 4 Loudspeaker - Loudspeakers

Premiere

  • Feb. 24, 1992, Paris, Centre Georges-Pompidou

Publisher:

  • Le Chant du Monde

Work length

  • 15 mn
Download all files
File Author(s) Comment
Download [390.6 MB] Performance Pro Tools session Performance tape + Max patch to play the soundtracks

Instructions

Loudspeakers setupPlan installation

 

Direct to disk version

proTools Screenshot


alternative : max/msp version

main patch



© IRCAM Creative Commons License
This documentation is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.


Program note

Sur la nappe d'un étang glacé..., le titre est celui d'un poème de René Char, dans le recueil Fureur et mystère :

Je t'aime
Hiver aux graines belliqueuses.
Maintenant ton image luit
Là où son cœur s'est penché
.

Ce titre, s'il ne préexiste pas à l'œuvre, et ne constitue donc pas un programme, décrit cependant une atmosphère, un monde : celui du miroir – les bois et les cuivres se renvoient des images diffractées des mêmes objets sonores –, du cristal et du métal, du souffle, de la vie furtive qui anime des motifs agités. Ou des éclats, exposant le tranchant des contours.

L'écriture mélodique de la pièce oppose des lignes chromatiques sinueuses, contenues, et des rythmes perforés de silences, dispersés dans les registres. Elle se plie volontiers à des inflexions expressives : lorsque la glace se brise.

Et l'œuvre crée son espace de timbres, en y révélant des parcours : le vent sur la bande, les instruments à vent, les métallophones aux résonances longues ou moyennes, l'extinction rapide des cordes frappées du piano ou des cordes pincées de la harpe. Un parcours dynamique aussi, qui est celui de la forme de la pièce : du repos - Tranquillo - à l'instabilité - Agitato - pour revenir au silence.

Peter Szendy, programme des concerts Denisov, les 24 et 26 février 1992, Centre Georges-Pompidou, Grande salle.

Version documentation creation date: Nov. 11, 2015, 5:07 p.m., update date: May 6, 2021, 3:09 p.m.