updated 30 November 2020
© Bernard Baudin

Nicolas Frize

Compositeur français né le 1er janvier 1950 à Briançon.

Nicolas Frize se forme d’abord au piano avant d’intégrer la classe de composition de Pierre Schaeffer au Conservatoire de Paris, puis de devenir assistant de John Cage à New York dans le cadre d’une bourse « Villa Médicis hors les murs ».

En 1975, il crée l’association Les Musiques de la Boulangère qui se définit comme structure de création, de production, de formation, de recherche et de diffusion musicales. Dans ce cadre, l’association cherche à favoriser la pratique musicale en groupe et en amateurs, une approche largement privilégiée par Nicolas Frize dans un catalogue qui rassemble des œuvres orchestrales, instrumentales, chorales, électroacoustiques et mixtes où se rencontrent souvent des effectifs très larges. On peut citer ainsi le Concert de baisers (1983) pour trois cents choristes et instrumentistes du baiser, le Concert de savants (1987) pour deux cents chanteurs et bande magnétique ou encore Rêves de hotte (2002) pour vingt interprètes et instrumentarium de 750 jouets sonores d’enfants. Ses compositions, qui mettent à l’honneur la participation d’interprètes et de chanteurs non professionnels, procèdent d’une démarche participative unique et ont donc vocation à être renouvelées mais jamais répétées.

Cette conception de la composition, qui met au cœur de la pratique musicale l’essence personnelle de l’interprète, est perceptible dans les installations, qui constituent l’autre grande facette des travaux de Nicolas Frize. En effet, le compositeur réalise régulièrement des résidences artistiques, où il préfère se placer d’emblée en « situation d’incompétence » et habiter les lieux sur le temps long : il s’installe notamment à la Manufacture de Sèvres de 2006 à 2009, à l’usine PSA Peugeot Citroën de Saint-Ouen de 2012 à 2014 et aux archives nationales à Pierrefitte en 2014 et 2015. Il se place dans ces lieux comme un « écouteur public », en proposant de donner à entendre à ceux qui occupent les lieux les sons de leur présence, de leur pratique professionnelle et par là engager une écoute réflexive. Ces résidences donnent en général lieu à une installation restituant ces ambiances sonores : Nicolas Frize privilégie de fait les parcours, selon l’idée que la mobilité physique est un appui à la mobilité intellectuelle. C’est ce qu’il a mis en œuvre récemment en collaboration avec Robin Meier dans la mise en son de l’université d’Amiens, rénovée par Renzo Piano, dans le cadre du 1% artistique, accordé pour la première fois à un compositeur.

Il ressort de son catalogue et de ses approches un intérêt pour le bien commun, le vivre ensemble qu’illustrent l’attention portée dedans au travail, au soin, à l’enseignement. On peut noter à ce titre que Nicolas Frize a aussi été intervenant en prison, responsable de la Commission prison de la Ligue des Droits de l’Humain et a publié Le sens de la peine : état de l’idéologie carcérale en 2004.

Les œuvres de Nicolas Frize ne sont pas enregistrées et ses partitions conçues pour n’être interprétables qu’en sa présence, l’artiste rejetant le concept de postérité et préférant laisser son travail disparaître avec lui.

En juin 2021, sa pièce Barthes Performance est créée au Centre Georges Pompidou dans le cadre du festival ManiFeste de l’Ircam.

Sources

Site du compositeur, France Musique.

  • Effectif non spécifié
    • Desseins... partition pour 280 interprètes professionnels et amateurs, danseurs, dessinateurs et étudiants en cuisine… (2004)
    • elec La Voix des Gens réalisée en parallèle de la Voixthèque (1996-1997)
    • Ouvert pour travaux (1984)
    • Soufflé programme de 27 créations et de 49 œuvres courtes du répertoire contemporain pour une multitude d’interprètes dans une multitude de salles (2011)
  • Musique électronique / sur support / instruments mécaniques
    • elec Concert vertical diffusion sur un orchestre de haut-parleurs situés aux fenêtres des habitations (1978)
    • elec Deux peintures de peintres création électro-acoustique sur bande (1977)
    • elec Krisie création électro-acoustique sur bande (1974)
    • Musique en blouse pièces musicales pour 150 machines-outils, interprétée par 60 élèves d'un lycée technique (1982)
    • elec Palimpseste création électro-acoustique spatialisée sur une version particulière de l’Acousmonium (avec compléments HSS) (2017)
    • elec stage Sans y toucher création sur bande à partir d'enregistrements vocaux d'une trentaine d'enfants de 3 à 5 ans (1980)
    • elec Voix-ci, voix-là travail vocal individuel et enregistré mené avec une centaine d'enfants de 3 à 5 ans, donnant lieu à une création sur bande (1986)
  • Musique de chambre
    • elec Concert de Bébés 2ème création pour 6 musiciens, instrumentarium composé d'une foule d'objets sonores originaux et bandes magnétiques (1985)
  • Musique instrumentale d'ensemble
    • Concert de baisers pour trois cents choristes et instrumentistes du baiser (1983)
    • Concert par la racine pour hautbois, clarinette basse, violon, contrebasse, bande, et 80 instrumentistes d'objets sonores quotidiens, familiers ou originaux (1984)
    • Rêves de hotte pièce pour 20 interprètes et un instrumentarium de 750 jouets sonores d'enfants (2002)
    • la - concert de porcelaine création musicale en trois mouvements pour ensemble de percussionnistes sur un instrumentarium de porcelaine, violoncelle et hautbois (en porcelaine) (2009)
    • À fleur de peau pour 13 percussionnistes et un instrumentarium professionnel local (1993)
    • elec 喜鹊 « Shi Tchué » création musicale pour cinq siffleurs chinois et autres instruments traditionnels (2008)
  • Musique concertante
  • Musique vocale et instrument(s)
    • elec Auguste s'envole pièce en quatre partitions pour quatre lieux distincts (2001)
    • elec ircam Barthes Performance pièce électro-acoustique « vocale », entièrement composée à partir de la voix de Roland Barthes, resynthétisée (2020)
    • C'est l'heure partition écrite pour petit chœur, objets et sons de la table, voix solistes (sopranos et basse) et percussion (1990)
    • elec Composition française pour grand chœur d'enfants, grand chœur d'adultes, octuor vocal, quatre solistes (France, Algérie, Vietnam, Palestine), petite harmonie, violoncelle, contrebasse, (1991)
    • Concert de Pierres pour 8 percussionnistes, deux sopranos enfants, et un instrumentarium entièrement minéral, composé de plus d'un millier d'échantillons lithiques (pierres, roches, minéraux, cristaux…) (1986)
    • elec Concert de Pierres 2ème création pour 5 percussionnistes, soprano, clarinette basse, violon et bande. Instrumentation exclusivement minérale composée de plus de 3 000 roches et minéraux, bruts ou accordés (1989)
    • elec Concert de Pierres 3ème reprise du dispositif du "Concert de Pierres 2ème" et réécriture musicale (1990)
    • Concert de Timbres pour trois ensembles de percussions, trois chœurs, un ensemble instrumental important de timbres (carillons, cloches, sonnettes, sonneries, etc.) et bande (1995)
    • elec Concert de haine pour deux cents choristes - instrumentistes et bande (1986)
    • Concert de locomotives pour neuf motrices SNCF, 12 chanteurs et un soprano soliste, piano, percussions, chef de gare et divers sons, objets et accessoires de gare (2003)
    • elec Concert de timbres (1&2) pour trois ensembles de percussions, trois chœurs, un ensemble instrumental important de timbres (carillons, cloches, sonnettes, sonneries, etc.) et bande magnétique (2003)
    • elec Dehors au dedans partition pour orchestre, voix et projection d’images réalisée à partir d’entretiens menés avec 70 travailleurs de quatre entreprises d’Ile-de-France (2008)
    • elec Du plus profond partition en neuf segments (1999)
    • elec Elle est belle opéra pour 90 enfants, solistes, chœurs et petit ensemble (1985)
    • Elle s'écoule œuvre en huit mouvements donnée dans huit espaces distincts (2018)
    • elec Impressions… d’être composition déambulatoire en 5 mouvements donnés dans 5 espaces distincts de la DILA (2020)
    • elec Intimité création musicale en 3 mouvements pour musiciens professionnels et participants amateurs, instruments et sons enregistrés, objets et voix (2014)
    • elec Je ne sais pas partition pour ensemble musical constitué de quatre chanteurs, onze instrumentistes professionnels et d’un chœur amateur de cent personnes, des danseurs, des peintres, des sous-titres poétiques et une bande magnétique (2011)
    • Je t'aime, je meurs partition pour baryton et piano (1995)
    • L'enfant qui s'envole pour enfants solistes, harpe et luth (2004)
    • elec Langages d'un jour parcours musical en trois temps et trois espaces pour quatuor de percussions, violon et violoncelle, grand chœur, avec projection de poèmes contemporains (2010)
    • elec Not ! Silence m'était conté pour chœur d'enfants, petit orchestre de chambre, et bande (1981)
    • elec Passion Profane pour clarinette basse, percussions, violoncelle, instruments électriques, instrumentarium acoustique hétérogène, soprano et voix choristes, avec bandes magnétiques (1991)
    • Patiemment pour solistes chanteurs, instrumentistes et chœur (avec la participation d'une centaine d’exécutants et de 12 adolescents du collège Degeyter) (1994)
    • elec Peut-être, ca va arriver ! partition pour voix parlées ou chantées, instruments, objets sonores de toutes sortes et sons enregistrés (2012)
    • Que souffle la Tempête (1989)
    • Rhizome multiples partitions pour plus de 800 interprètes, orchestres, harmonie, chœurs d’adultes et d’enfants, musiciens en petites formations, comédiens... (2018)
    • elec Silencieusement concert itinérant en six mouvements dans 6 lieux distincts des Archives nationales - site de Pierrefitte-sur-Seine (2016)
    • elec Sons d’Essaim pour 80 choristes (quatre duos, quatre trios, quatre quatuors, deux chœurs), orgue et bandes (1980)
    • Tout contre pour soprano, percussion, clavecin, trompette, cor, solistes amateurs et grand chœur (1993)
    • T’entends ce que j’entends ? pour neuf voix solistes, hautbois, basson, mandoline, percussions et grand chœur (1993)
    • Un instant pour orgue, soprano et chœur (1994)
    • Êtres pour ensemble instrumental et chœur (2006)
  • Musique vocale a cappella
    • elec Concert de Savants n°1 partition pour deux cents chanteurs (musiciens et scientifiques ou chercheurs- interprètes) et bande magnétique (1987)
    • elec Du Pain sous les Ponts pour douze avertisseurs doubles tons, harmonie, petit chœur et bande magnétique (1982)
    • elec Le ciel m'est monté à la tête pour trois sopranos, deux altos, un haute-contre et bandes (direction à distance par vidéo) (1982)

Catalog sources and details

Dans la sélection ci-dessus, ont été écartées nombres d’autres réalisations, dont, parmi les toutes premières œuvres du compositeur, trois pièces musicales pour grand chœur de 600 à 800 enfants et bandes magnétiques ; ces représentations ont marqué l'aboutissement d'ateliers menés dans chaque ville pendant plusieurs mois, à l'intention d'enfants de classes primaires :

  • 1975 - Nancy, Théâtre de Frouard (Comédie de Lorraine)
  • 1976 - Sceaux, Jardins de l'Orangerie (CAC Les Gémeaux)
  • 1977 - Saint-Jean-de-Braye, Salle des Fêtes (Mobil Théâtre)
  • 1978 - Orléans, Théâtre Municipal (Maison de la culture)
  • 1979 - Lille, Palais des Sports (DRAC et Atelier régional de musique)
  • 1980 - Créteil, Grande Salle (Maison de la culture)
    • 2020
      • elec ircam Barthes Performance pièce électro-acoustique « vocale », entièrement composée à partir de la voix de Roland Barthes, resynthétisée
      • elec Impressions… d’être composition déambulatoire en 5 mouvements donnés dans 5 espaces distincts de la DILA
    • 2018
      • Elle s'écoule œuvre en huit mouvements donnée dans huit espaces distincts
      • Rhizome multiples partitions pour plus de 800 interprètes, orchestres, harmonie, chœurs d’adultes et d’enfants, musiciens en petites formations, comédiens...
    • 2017
      • elec Palimpseste création électro-acoustique spatialisée sur une version particulière de l’Acousmonium (avec compléments HSS)
    • 2016
      • elec Silencieusement concert itinérant en six mouvements dans 6 lieux distincts des Archives nationales - site de Pierrefitte-sur-Seine
    • 2014
      • elec Intimité création musicale en 3 mouvements pour musiciens professionnels et participants amateurs, instruments et sons enregistrés, objets et voix
    • 2012
      • elec Peut-être, ca va arriver ! partition pour voix parlées ou chantées, instruments, objets sonores de toutes sortes et sons enregistrés
    • 2011
      • elec Je ne sais pas partition pour ensemble musical constitué de quatre chanteurs, onze instrumentistes professionnels et d’un chœur amateur de cent personnes, des danseurs, des peintres, des sous-titres poétiques et une bande magnétique
      • Soufflé programme de 27 créations et de 49 œuvres courtes du répertoire contemporain pour une multitude d’interprètes dans une multitude de salles
    • 2010
      • elec Langages d'un jour parcours musical en trois temps et trois espaces pour quatuor de percussions, violon et violoncelle, grand chœur, avec projection de poèmes contemporains
    • 2009
      • la - concert de porcelaine création musicale en trois mouvements pour ensemble de percussionnistes sur un instrumentarium de porcelaine, violoncelle et hautbois (en porcelaine)
    • 2008
      • elec Dehors au dedans partition pour orchestre, voix et projection d’images réalisée à partir d’entretiens menés avec 70 travailleurs de quatre entreprises d’Ile-de-France
      • elec 喜鹊 « Shi Tchué » création musicale pour cinq siffleurs chinois et autres instruments traditionnels
    • 2006
      • Êtres pour ensemble instrumental et chœur
    • 2004
      • Desseins... partition pour 280 interprètes professionnels et amateurs, danseurs, dessinateurs et étudiants en cuisine…
      • L'enfant qui s'envole pour enfants solistes, harpe et luth
    • 2003
      • Concert de locomotives pour neuf motrices SNCF, 12 chanteurs et un soprano soliste, piano, percussions, chef de gare et divers sons, objets et accessoires de gare
      • elec Concert de timbres (1&2) pour trois ensembles de percussions, trois chœurs, un ensemble instrumental important de timbres (carillons, cloches, sonnettes, sonneries, etc.) et bande magnétique
    • 2002
      • Rêves de hotte pièce pour 20 interprètes et un instrumentarium de 750 jouets sonores d'enfants
    • 2001
    • 1999
    • 1997
    • 1995
      • Concert de Timbres pour trois ensembles de percussions, trois chœurs, un ensemble instrumental important de timbres (carillons, cloches, sonnettes, sonneries, etc.) et bande
      • Je t'aime, je meurs partition pour baryton et piano
      • Le chant de la chair pour deux percussionnistes et grand ensemble
    • 1994
      • Patiemment pour solistes chanteurs, instrumentistes et chœur (avec la participation d'une centaine d’exécutants et de 12 adolescents du collège Degeyter)
      • Un instant pour orgue, soprano et chœur
    • 1993
    • 1991
      • elec Composition française pour grand chœur d'enfants, grand chœur d'adultes, octuor vocal, quatre solistes (France, Algérie, Vietnam, Palestine), petite harmonie, violoncelle, contrebasse,
      • elec Passion Profane pour clarinette basse, percussions, violoncelle, instruments électriques, instrumentarium acoustique hétérogène, soprano et voix choristes, avec bandes magnétiques
    • 1990
      • C'est l'heure partition écrite pour petit chœur, objets et sons de la table, voix solistes (sopranos et basse) et percussion
      • elec Concert de Pierres 3ème reprise du dispositif du "Concert de Pierres 2ème" et réécriture musicale
    • 1989
      • elec Concert de Pierres 2ème création pour 5 percussionnistes, soprano, clarinette basse, violon et bande. Instrumentation exclusivement minérale composée de plus de 3 000 roches et minéraux, bruts ou accordés
      • Que souffle la Tempête
    • 1987
      • elec Concert de Savants n°1 partition pour deux cents chanteurs (musiciens et scientifiques ou chercheurs- interprètes) et bande magnétique
    • 1986
      • Concert de Pierres pour 8 percussionnistes, deux sopranos enfants, et un instrumentarium entièrement minéral, composé de plus d'un millier d'échantillons lithiques (pierres, roches, minéraux, cristaux…)
      • elec Concert de haine pour deux cents choristes - instrumentistes et bande
      • elec Voix-ci, voix-là travail vocal individuel et enregistré mené avec une centaine d'enfants de 3 à 5 ans, donnant lieu à une création sur bande
    • 1985
      • elec Concert de Bébés 2ème création pour 6 musiciens, instrumentarium composé d'une foule d'objets sonores originaux et bandes magnétiques
      • elec Elle est belle opéra pour 90 enfants, solistes, chœurs et petit ensemble
    • 1984
    • 1983
    • 1982
      • elec Du Pain sous les Ponts pour douze avertisseurs doubles tons, harmonie, petit chœur et bande magnétique
      • elec Le ciel m'est monté à la tête pour trois sopranos, deux altos, un haute-contre et bandes (direction à distance par vidéo)
      • Musique en blouse pièces musicales pour 150 machines-outils, interprétée par 60 élèves d'un lycée technique
    • 1981
    • 1980
      • elec stage Sans y toucher création sur bande à partir d'enregistrements vocaux d'une trentaine d'enfants de 3 à 5 ans
      • elec Sons d’Essaim pour 80 choristes (quatre duos, quatre trios, quatre quatuors, deux chœurs), orgue et bandes
    • 1978
      • elec Concert vertical diffusion sur un orchestre de haut-parleurs situés aux fenêtres des habitations
    • 1977
    • 1974
      • elec Krisie création électro-acoustique sur bande

    Catalog source(s)

    Dans la sélection ci-dessus, ont été écartées nombres d’autres réalisations, dont, parmi les toutes premières œuvres du compositeur, trois pièces musicales pour grand chœur de 600 à 800 enfants et bandes magnétiques ; ces représentations ont marqué l'aboutissement d'ateliers menés dans chaque ville pendant plusieurs mois, à l'intention d'enfants de classes primaires :

  • 1975 - Nancy, Théâtre de Frouard (Comédie de Lorraine)
  • 1976 - Sceaux, Jardins de l'Orangerie (CAC Les Gémeaux)
  • 1977 - Saint-Jean-de-Braye, Salle des Fêtes (Mobil Théâtre)
  • 1978 - Orléans, Théâtre Municipal (Maison de la culture)
  • 1979 - Lille, Palais des Sports (DRAC et Atelier régional de musique)
  • 1980 - Créteil, Grande Salle (Maison de la culture)
  • Liens Internet

    (liens vérifiés en mai 2021).

    Bibliographie

    • Nicolas FRIZE, « Écriture et plasticité du son. Entretien entre Gaetane Lamarche-Vadel et Nicolas Frize », Multitudes n° 78, printemps 2020 (lien vérifié en mai 2021).
    • Nicolas FRIZE, Les sources d’elle s’écoule, Paris, Les Musiques de la boulangère, 2019.
    • Nicolas FRIZE, La, concert de porcelaine, Paris, Les Musiques de la boulangère, 2018.
    • Nicolas FRIZE, Patiemment, Paris, Les Musiques de la boulangère, 2016.
    • Nicolas FRIZE, Si, une création musicale aux Archives nationales, Paris, Les Musiques de la boulangère, 2016.
    • Nicolas FRIZE, Intimité Usine PSA, Paris, Les Musiques de la boulangère, 2014.
    • Nicolas FRIZE, « Une histoire de locomotive (au souffle de Pierre Schaeffer) », in Pierre Schaeffer : Portraits polychromes / Daniel Teruggi (dir.), Paris, Ina, 2008, p. 125-132.
    • Nicolas FRIZE, « De la résidence à la permanence », propos recueillis par Julie de Muer, *L’Observatoire,*2007/2, n°32, p. 51-52 (lien vérifié en mai 2021).
    • Nicolas FRIZE, Le sens de la peine : état de l’idéologie carcérale, Paris, Léo Scheer, 2004.
    • Nicolas FRIZE, « Ne pas sortir ou ne pas entrer », Lignes : Les ambassadeurs, Art et pensée en prison, 1996, n° 27, p.78-104.
    • Nicolas FRIZE, « L’écoute au service de la ville : écoute fonctionnelle, écoute culturelle», in Prendre place : espace public et culture dramatique, textes réunis par Isaac Joseph, Recherches, 1995, p. 191-201.
    • Nicolas FRIZE, « La musique : une histoire de cadres », Lien : l’espace du son II, 1991, n° 2, p. 46-49.