updated 27 May 2021

Jean-Claude Risset

Compositeur français né le 13 mars 1938 au Puy et mort le 21 novembre 2016 à Marseille

Jean-Claude Risset est à la fois musicien et chercheur en physique acoustique. Après une solide formation de pianiste auprès de Robert Trimaille (élève d’Alfred Cortot) qui lui donne l’envie d’entamer une carrière de pianiste, il découvre la composition entre 1961 et 1964 : André Jolivet l’engage à étudier l’écriture avec Suzanne Demarquez. Parallèlement, étudiant à l’École Normale Supérieure à Paris, il devient agrégé de physique en 1961 et Docteur d’État en Sciences Physiques en 1967 : il commence alors une carrière de scientifique, dans le domaine de l’électronique. Pionnier en informatique musicale, comme l’attestent ses travaux sur la synthèse sonore et en psychoacoustique, notamment lors de ses séjours aux Bell Laboratories, il acquiert rapidement une renommée internationale. Il œuvre dans la recherche scientifique au sein du CNRS, à l’Institut Électronique Fondamentale de Pierre Grivet de 1961 à 1971, aux Bell Laboratories dans le New-Jersey (États-Unis), autour de Max Mathews et John Pierce entre 1964-1965 et 1967-1969, séjour pendant lequel il développe des travaux sur la synthèse des sons par ordinateur et leurs applications musicales (notamment la simulation des sons instrumentaux, les illusions sonores et paradoxes musicaux), à Orsay (1970-1971), puis, à partir de 1972, au Centre universitaire de Marseille-Luminy, à l’Ircam de 1975 à 1979 et enfin au LMA (Laboratoire de mécanique et d’acoustique) du CNRS à Marseille, institution dans laquelle il reste directeur de recherche émérite.

Invité dans de nombreux pays et institutions de recherche scientifique et musicale, comme le CCRMA de Stanford (auprès de son homologue chercheur-musicien John Chowning) en 1971, 1975, 1982, 1986, 1998, le studio électronique de Dartmouth College (avec Jon Appleton), et le Media Lab du MIT (États-Unis) en 1987 et 1989 pour ses travaux autour du piano Disklavier Yamaha. Jean-Claude Risset fut maître de conférences en musique à l’Université d’Aix-Marseille entre 1971 et 1975, puis professeur entre 1979 et 1985, directeur du département « ordinateur » de l’Ircam entre 1975-1979, puis responsable entre 1993 et 1999 du DEA national « Acoustique, traitement du signal et informatique appliqués à la musique », dispensé à l’Ircam conjointement par l’Université de la Méditerranée et l’Université de Paris VI. Ses recherches scientifiques alimenteront incessamment son travail de musicien, et réciproquement.

Son catalogue d’œuvres musicales, riche de plus de soixante-dix pièces, est composé d’une quinzaine d’œuvres pour « sons fixés sur support », à savoir des musiques électroniques réalisées aux Bell Laboratoires, à l’Ircam, au LMA-CNRS, ou des musiques acousmatiques réalisées à l’Ina-GRM, au GMEM…, d’une vingtaine d’œuvres instrumentales et d’environ trente-cinq œuvres mixtes (dont certaines avec électronique temps réel), catégorie qu’il défend tout particulièrement. Ces œuvres sont l’occasion de concrétiser l’idée de « composer le son lui-même », en plus de composer avec ces sons.

  • 1er prix de piano UFAM (1963) ;
  • Prix Philips 1967 du Groupement des acousticiens de langue française ;
  • Concours de musique électroacoustique de Dartmouth (1970) ;
  • 1er prix de la musique numérique au Concours international de Bourges (1980) ;
  • Prix Ars Electronica (Golden Nica, Autriche, 1987) ;
  • Euphonie d’or (1992) ;
  • Prix Magisterium (1998) de l’IME Bourges ;
  • Grand Prix de la promotion de la musique symphonique de la SACEM (1981) ;
  • Prix Ars Electronica en Autriche (1987) ;
  • Grand Prix National de la musique (1990) ;
  • Docteur Honoris Causa de l’University of Edinburgh (1994) et de l’Universidad de Cordoba (Argentine, 2000) ;
  • Prix Musica Nova Prague (1995) ;
  • Prix EAR de la radio hongroise (1997) ;
  • Prix Magisterium de l’Institut international de musique électroacoustique de Bourges (1998) ;
  • Prix Philips 1967 du Groupement des acousticiens de langue française ;
  • Médaille d’or du CNRS (1999) ;
  • Commandeur des Arts et Lettres (2006) et Chevalier de la Légion d’honneur (1989) ;
  • Qwartz d’honneur Pierre Schaeffer (2008) ;
  • Giga-Hertz-Hauptpreis Für Elektronische Musik (2009) ;
  • Prix René Dumesnil de l’Académie des Beaux Arts (2011).

© Ircam-Centre Pompidou, 2012

Sources

  • Pierre-Albert CASTANET (sous la direction de), Jean-Claude Risset : portraits polychromes, n° 2 (voir ressources documentaires).
  • Présentation de Jean-Claude Risset par le CNRS et discours de réception de la Médaille d’or du CNRS 1999 par Jean-Claude Risset (voir ressources documentaires).

Bibliographie sélective

  • Pierre-Albert CASTANET (sous la dir. de), Jean-Claude Risset : portraits polychromes, n° 2, Paris, Ina-GRM/CDMC, oct 2001, seconde éd. en 2008.
  • Cyrille BLANC, « Approche de la démarche artistique de Jean-Claude Risset, Mémoire de Maîtrise, Université de Tours, 1997.
  • Gérard CHARBONNEAU, Jean-Claude RISSET, « Différences entre oreille droite et oreille gauche pour la perception de la hauteur des sons », Compte rendu de l’Académie des Sciences, n° 281, Série B, 1975.
  • Márta GRABÓCZ (dir.), Jean-Claude Risset : Composer le son. Repères d’une exploration du monde sonore numérique, Écrits, Volume 1, Paris, Hermann, 2014.
  • Márta GRABÓCZ (dir.), Jean-Claude Risset : Le numérique, un nouvel artisanat pour la création musicale. Outils et œuvres musicales. Écrits, Volume 2, Hermann–GREAM, 2018.
  • Márta GRABÓCZ (dir.), Jean-Claude Risset : Timbre, perception, virtualité. Le compositeur face à la recherche. Écrits, volume 3, Hermann–GREAM, 2020.
  • João SVIDZINSKI, Vincent TIFFON, « Analyse de Songes de Jean-Claude Risset », 2020, à lire à cette adresse : https://brahms.ircam.fr/analyses/Songes/ (lien vérifié en mai 2021)
  • Jean-Claude RISSET, « Calcul du son et perception auditive », Les conférences de la MESHS, 3 février 2009, Théâtre du Nord, Lille, disponible en ligne sur http://live3.univ-lille3.fr (lien vérifié en mai 2021).
  • Jean-Claude RISSET, « Présentation du disklavier », Les conférences de la MESHS, 3 février  2009, Théâtre du Nord, Lille, disponible via http://live3.univ-lille3.fr (lien vérifié en mai 2021).
  • Jean-Claude RISSET, Comment je suis devenu physicien, témoignage, sous la direction de Fabrice Nicot (avec Albert Fert, Etienne Klein, Michelle Leduc …), Paris, Ed. Le Cavalier bleu, 2008, p. 143-156.
  • Jean-Claude RISSET, « Musique, son : complexité en soi ? Complexité en nous ? », Colloque international « musique et complexité », 11 décembre 2008, CDMC, Paris, disponible sur le site du CDMC (lien vérifié en mai 2021).
  • Jean-Claude RISSET, Du songe au son – entretiens avec Matthieu Guillot., Paris, L’Harmattan, 2008, 224 p.
  • Jean-Claude RISSET, « Fifty years of digital sound for music (keynote paper) », Proceedings SMC’07, 11-13 july 2007, Lefkada, Greece, p. 3-8, disponible en pdf sur http://smc07.uoa.gr (lien vérifié en mai 2021).
  • Jean-Claude RISSET, « Interaction and spatialization : three recent musical works », Proceedings SMC’06, Marseille, 18-20 mai 2006, p. 11-15.
  • Jean-Claude RISSET, discours de réception de la Médaille d’or du CNRS 1999.
  • Jean-Claude RISSET, David WESSEL, « Exploration of timbre by analysis and synthesis », Diana Deutsch (ed.), The psychology of music, Academic Press, 1999.
  • Jean-Claude RISSET, « Calculer le son musical: un nouveau champ de contraintes ? » La musique depuis 1945 - matériau, esthétique et perception Hugues Dufourt et Jean-Marie Fauquet éds., Mardaga, 1997, p. 267-283.
  • Jean-Claude RISSET, « Realworld Sounds and Simulacra in my Computer Music », Contemporary Music Review, Vol. 15 Part 1-2, 1996, p. 29-48.
  • Jean-Claude RISSET, Scott VAN DUYNE, « Real-time Perfomance Interaction with a Computer-Controlled Acoustic Piano », Computer Music Journal 20 n° 1, 1996, p. 62-75.
  • Jean-Claude RISSET, « Synthèse et matériau musical », Les Cahiers de l’Ircam, recherche et musique n° 2, Paris, Ircam-Centre Georges Pompidou, 1993, p. 43-66.
  • Jean-Claude RISSET, « Musique, recherche, théorie, espace, chaos », InHarmoniques 8/9, 1991, p. 272-316.
  • Jean-Claude RISSET, « Composer le son : expériences avec l’ordinateur, 1964-1989 », Contrechamps n° 11, août 1990, p. 107-126.
  • Jean-Claude RISSET, « Perception, environnement, musiques », InHarmoniques n° 3, Paris, Ch. Bourgois/Ircam, 1987.
  • Jean-Claude RISSET, « Musique et perception », Quoi, Quand, Comment ? La recherche musicale, Paris, Ircam/Ch. Bourgois, 1985. p. 211-21.
  • Jean-Claude RISSET, David Wessel, « Exploration of Timbre by Analysis and Syntheses », Deutsch, 1982, p. 23-40.
  • Jean-Claude RISSET, Paradoxes de hauteur, Paris, Rapport Ircam n° 10, 1978.
  • Jean-Claude RISSET, « Musique, calcul secret ? », Critique n° 359, 1977, p. 414-429.
  • Jean-Claude RISSET, « Musique et informatique », La Musique en projet. Simone Bennussa, Brigitte Manger, eds., Paris, Gallimard/Cahier Renaud Barrault, 1975, p. 48-66.
  • Jean-Claude RISSET, « Ordinateur et création musicale », Art et science : de la créativité, Paris, 10/18, 1972, p. 269-88.
  • Jean-Claude RISSET, « Synthèse des sons à l’aide d’ordinateurs », Musique et technologie. Réunion de Stockholm, 8-12 juin 1970, Paris, La Revue Musicale, 1971.
  • Jean-Claude RISSET, Max Mathews, « Analysis of Musical-Instrument Tones », Physics Today 22 n° 2, fevrier 1969, p. 23-40.
  • Jean-Claude RISSET, An Introductory Catalogue of Computer Synthesized Sounds, New Jersey, Murray Hill, 1969, réédité dans le livret de The Historical CD of Digital Sound Synthesis, WERGO « Computer Music Currents 13 », 1995, WER 2033-2 282 033-2.
  • Jean-Claude RISSET, Computer Study of Trupet Tones, New Jersey, Prentice Hall, Englewood Cliffs, 1966.
  • Jean-Claude RISSET, « Computer Music Experiments 1964-… », Computer Music Journal 9 n° 11, p. 11-18.
  • Anne VEITL,  Falling Notes. When Jean-Claude Risset transformed acoustics and music (1961-71) / La Chute des notes. Quand Jean-Claude Risset métamorphosait l’acoustique et la musique (1961-1971), édition bilingue anglais/français, Sampzon, Editions Delatour, 2010, 254 p.

Discographie et filmographie sélective

  • Jean-François DARS et Anne PAPILLAULT, « Jean-Claude Risset, médaille d’or du CNRS 1999 », CNRS Images, FEMIS-CICT, 1999.
  • Jean-Claude RISSET, Variants, Mari Kimura : violon, 1 cd Polytopia, 2007, Bride 9236.
  • Jean-Claude RISSET, Mutations (dvd du film de Lillian Schwartz sur la musique de Jean-Claude Risset), in « The early gurus of electronic music », 3 cds + dvd OHM/Ellipsis Records, 2005.
  • Jean-Claude RISSET, Voilements, dans « Visages du Saxophone n° 5 », Fabien Chouraki : saxophone, 1 cd Paysaginaire, 871106-SC 871, distribué par Socadisc.
  • Jean-Claude RISSET, Mokee (version soprano), dans « Mélodies, de Tirana à Marseille », Rovena Koreta : soprano, Rudina Ciko : piano, 1 cd GMEM.
  • Jean-Claude RISSET, Resonant Sound Spaces (mouvements 2, 3, 5), dans « Musiques en 5.1 », vol. 2, 1 cd Thélème contemporain,  TC 14.
  • Jean-Claude RISSET, « Jean-Claude Risset, Elementa » : Avel ; Luraï ; Trois études en duo ; Invisible Irène, 1 cd Ina-GRM, 2001, INA C 1019 275 852.
  • Jean-Claude RISSET, Triptyque pour orchestre, 1 cd Sonpact, 2000, B00000455E.
  • Jean-Claude RISSET, Sextractor, dans « Electro Acoustic Music 4 », 1 cd Neuma 1999, 450-99.
  • Jean-Claude RISSET, Contours, dans « New Music Series vol. 1 », 1 cd Neuma, 1998, 450-71.
  • Jean-Claude RISSET,Invisible ; Attracteurs étranges, dans « Cultures électroniques 11 », 1 cd, Prix Magisterium, Bourges 1998, 1999, LDC 278 067.
  • The Historical CD of Digital Sound Synthesis, « Computer Music Currents 13 », 1 cd Wergo 1995, WER 2033-2 282 033-2.
  • Jean-Claude RISSET, Huits Etudes en duo pour un pianiste, dans « Electro Acoustic Music 3 », 1 cd Neuma, 1994, 450-87.
  • Jean-Claude RISSET, L’Autre face, dans « Electro Acoustic Music 1 », 1 cd Neuma, 1990, 450-73.
  • Jean-Claude RISSET, L’Autre face, dans « Computer Music Currents 7 », 1 cd Wergo, 1990, WER 2027-2.
  • Jean-Claude RISSET, Voilements, dans « sax-computer », Daniel Kientzy : saxophone, 1 cd Ina-GRM-MFA-ADDA, 1990, INA C2000.
  • Jean-Claude RISSET, Rounds, dans « Cahier pour Michel Oudar », 1 cd ADDA/COPSI/L’Empreinte Digitale, 1990, 13007.
  • Jean-Claude RISSET, Songes ; Passages ; Little Boy ; Sud, dans « Digital Music Digital », 1 cd Wergo, 1988, WER 2013-50.
  • Jean-Claude RISSET, Sud ; Dialogues ; Inharmonique ; Mutations, 1 cd Ina-GRM, 1987, INA C 1003.