mise à jour le 10 juin 2024
© GRAME

Claire Renard

Compositrice et pédagogue française née le 10 décembre 1944 à Neuilly-sur-Seine.

Claire Renard passe sa jeunesse à Épernay où, dès l’âge de huit ans, elle commence l’apprentissage de la musique par le piano, instrument qu’elle enseigne par la suite au Conservatoire de Neuilly tout en menant en parallèle des études littéraires et de droit. À 24 ans, poussée par le désir de favoriser une plus grande part de créativité dans les méthodes d’enseignement et de jeu, elle se rapproche du GRM, le Groupe de Recherches Musicales dirigé par Pierre Schaeffer est alors considéré comme un haut-lieu de la recherche et de l’invention en musique. Admise dans la classe d’électroacoustique de Pierre Schaeffer au Conservatoire de Paris (CNSMDP), elle s’initie pendant deux ans (1971-1973) aux techniques de composition électroacoustiques. La compositrice dit aujourd’hui que cette expérience fut pour elle « un véritable choc qui bouleversa sa vie ». Dès lors, elle se démarquera de la tradition académique et créera son propre chemin artistique.

En 1973, Claire Renard intègre une équipe de chercheurs/compositeurs du GRM chargée dans les écoles de la ville de Paris d’expérimenter des jeux musicaux qu’elle invente elle-même. Jusqu’en 1977 elle se consacre à la recherche sur l’enseignement au sein du GRM, puis au Centre Européen pour la Recherche Musicale de Metz (1978-1981) et dans différentes structures. En 1982 elle publie aux éditions Van de Velde, Le geste musical, sorte de manifeste qui propose une initiation à la musique à travers le geste et le son produits par l’apprenant, reliant l’écoute et l’invention. En 1983, à la lecture de ce livre, Tod Machover l’invite à l’Ircam où elle va initier les recherches pédagogiques avec micro-informatique à l’Atelier des enfants du Centre Pompidou de Paris. Désormais identifiée comme créatrice, notamment par la pédagogie, elle reçoit des commandes. Elle créée alors sa première pièce La Vallée Close, pour trois chœurs et percussions (1986), puis Pour Octave (1988), concert-spectacle autour de la musique contemporaine mis en scène par Gustavo Frigerio, ainsi qu’Allô musique, une installation participative utilisant des écrans tactiles créée en 1991 au Centre Pompidou.

En 1990, Claire Renard est récompensée par la Villa Médicis Hors les Murs et la Fondation Beaumarchais (1990, puis 2002). En 1991, elle opère un nouveau tournant dans sa carrière professionnelle, s’orientant plus exclusivement vers la composition musicale. Nourrie de nombreuses influences et révélations esthétiques : Bob Wilson, Georges Aperghis, Giacinto Scelsi, John Cage, elle se lance avec son association PIMC (Pédagogie Informatique Musique et Création) et monte ses propres projets caractérisés par un goût prononcé pour l’expérimentation et la transdisciplinarité, innovant sur les formes d’écoute - concert Voir-ne-pas-Voir Brèves d’Eté (1994), concert-promenade La muse en son jardin (2003) - et sur les lieux de représentation - entrepôt industriel La musique des mémoires (2000-2001), musées Mémoire de Ville (2002), Chambre du Temps (2006).

Ses œuvres sont jouées en France, notamment à Radio France, au Centre Pompidou, à l’Opéra de Reims, à la Grande Halle de La Villette, au Théâtre de la Bastille, ainsi que dans de nombreux festivals et scènes nationales, mais également à l’étranger : Ars Musica, Archipel, ou encore Helsinki 2000.

Dans ses œuvres, elle accorde une place privilégiée à la voix – parlée, chantée ou traitée comme un instrument –, à la spatialisation, à l’écoute et au travail sur la matière sonore dans la tradition schaefférienne de la musique concrète. Ses musiques mixtes intègrent sons concrets, voix et instruments de différentes traditions comme : Col Canto (1995), Orimita (2013), Les plis du ciel (2003), De sa vie restera une onde (2023). Elle collabore avec des ensembles instrumentaux tels que Ars Nova, EOC, et des artistes comme Gustavo Frigerio, Stéphanie Aubin, Adalberto Mecarelli, Emilie Aussel, Esa Vesmanen.

Les œuvres importantes de Claire Renard comptent aussi bien des pièces vocales et instrumentales, mixtes, électroacoustiques que des opéras et des installations avec des préoccupations récurrentes tournées vers la mémoire, le silence, l’espace, les formes d’écoutes à proposer au public.

Par ailleurs, engagée dans la réflexion sur la parité Homme/Femme dans la culture, elle est présidente de l’Association Plurielles 34 entre 2020 et 2022.


© Ircam-Centre Pompidou, 2024

Sources

Claire Renard .

  • Musique de chambre
    • élec scénique Brèves d’été spectacle pour harpe, luth, viole de gambe et bande (1994), 55 mn, BabelScores
    • … Là ou tombe la lumière pour cristal Baschet, percussion et contrebasse (2017), 12 mn, Radio-France
    • L'au-delà du sombre pour erhu, violoncelle et piano (2020), 6 mn 30 s, Partition disponible sur demande au compositeur
  • Musique instrumentale d'ensemble
    • élec Sable pour percussions et bande (1985)
    • Par vents contraires pour quatre à quarante contrebasses (2016), 13 mn, Partition disponible sur demande au compositeur
  • Musique vocale et instrument(s)
    • scénique Musique à mots, musique à geste spectacle musical pédagogique pour voix, instruments et gestes (1979)
    • Le bonhomme-son pièce pédagogique pour voix, instruments et gestes (1981), Partition disponible sur demande au compositeur
    • La vallée close pour trois chœurs et six percussionnistes (1986), 10 mn 30 s, Partition disponible sur demande au compositeur
    • Toekoetschak pièce pédagogique pour voix d’enfants et contrebasse (1987), 9 mn, Mômeludies
    • La danse de l’air pour chœurs et instruments à vent (1988), 9 mn, Partition disponible sur demande au compositeur
    • scénique Pour Octave concert spectacle pour voix, flûte, harpe, contrebasse et percussion (1988), 55 mn
    • Pour Octave pour voix, flûte, harpe, contrebasse et percussion (1988), 3 mn, Partition disponible sur demande au compositeur
    • Un éclat de son rire pour haute-contre, flûte et contrebasse (1989), 15 mn, Partition disponible sur demande au compositeur
    • Le 11 mai pièce pédagogique pour trois chœurs et orchestre (1993), 10 mn, Partition disponible sur demande au compositeur
    • élec Col canto drame lyrique pour voix, ensemble instrumental et bande (1995), 1 h 15 mn, Partition disponible sur demande au compositeur
    • Emportez-moi pour voix et bandonéon (ou piano) (1998), 3 mn, Partition disponible sur demande au compositeur
    • élec La muse en son jardin ou L’esprit des lieux concert-promenade pour voix soliste, accordéon, luth, harpe, viole de gambe, shakuhachi et bande (2003), 1 h 20 mn, Partition disponible sur demande au compositeur
    • élec Les plis du ciel pour mezzo-soprano, shakuhachi, viole de gambe, luth, harpe, accordéon et dispositif électronique (2003), 18 mn, Partition disponible sur demande au compositeur
    • élec Orimita drame lyrique pour mezzo-soprano, comédienne, viole de gambe, lyre crétoise et bande (2013), 1 h 30 mn, Partition disponible sur demande au compositeur
    • Qui Que Quoi pièce pédagogique pour voix d’enfants et instruments (2022), 9 mn, Mômeludies
    • élec De sa vie restera une onde pour lectrice, violoncelle et fresque électroacoustique (2022-2023), 49 mn, Partition disponible sur demande au compositeur
  • Musique vocale a cappella
    • Qui dit bulle pièce pédagogique pour voix d'enfants et objets (1985), 10 mn, Mômeludies
    • Chips pièce pédagogique pour voix d’enfants et objets (1986), 8 mn, Mômeludies
    • On ne cesse pas de mourir de ce dit pour trois chœurs mixtes à cappella (1997), 7 mn, Partition disponible sur demande au compositeur
  • Musique électronique / sur support / instruments mécaniques
  • Effectif non spécifié

Liens internet

(liens vérifiés en avril 2024).

Bibliographie

Textes sur Claire Renard
  • Évelyne GAYOU, « Claire Renard, pionnière des pédagogies d’éveil musical au GRM », dans Portraits Polychromes n°22 : hors-série thématique, Paris : INA, 2015, pp. 7-21.
  • Michèle TOSI, « Claire Renard », dans Compositrices. L’égalité en acte, Laure MARCEL-BERLIOZ, Omer CORLAIX et Bastien GALLET : Directeurs de publication, Éditions MF, collection « Paroles », Paris : Éditions MF : Centre de documentation de la musique contemporaine, 2019 pp. 367-370.
  • Revue Lisières, n°30, février 2020 : https://lisieres.com/claire-renard/ (lien vérifié en avril 2024).
Textes de Claire Renard
  • Claire RENARD, « 27 jeux-exercices », dans Cahiers Recherche-Musique INA-GRM n°1, Pédagogie musicale d’éveil, Paris, 1976, pp.31-56.
  • Claire RENARD, « Le bonhomme-son, ou Pour une politique de création en milieu scolaire », dans Cahiers du Cenam, n°21, Paris, décembre 1981.
  • Claire RENARD, Le geste musical, Paris : Van de Velde, 1982.
  • Claire RENARD, « Propos sur l’éveil musical », dans le catalogue de l’exposition L’Oreille Oubliée, Centre Pompidou, Paris, 1982.
  • Claire RENARD, « Le geste musical », Actes du Colloque L’initiation musicale des enfants et des adolescents, Clavichords, Paris, 1983.
  • Claire RENARD, « Du geste à l’informatique musicale », dans Cahiers du Cenam n°29 : Éléctroacoustique et Pédagogie, Paris, octobre 1983.
  • Claire RENARD, « Mirage pour les oreilles », dans Cahiers du Cenam n°40, Musique et Informatique, Paris, mars 1986.
  • Claire RENARD, « Jeux d’espaces et de sons », Actes du Colloque Jeu, Son Espace, Cenam, Paris, 1988.
  • Claire RENARD, « Des outils contemporains au service de l’apprentissage musical, un jeu-concours et un logiciel », Actes du colloque L’éducation musicale à l’école, IPMC-Cité de la Musique, Paris, 1989.
  • Claire RENARD, Le temps de l’espace, Paris : Van de Velde, 1991.
  • Claire RENARD, « La musique contemporaine dans l’apprentissage musical, hasard ou nécessité ? », Orphée Apprenti, n°12, Bruxelles, février 1992.
  • Claire RENARD, « Longtemps, j’ai enseigné le piano… », Revue Autrement, n°139, Paris, octobre 1993.
  • Claire RENARD, « La Musique des mémoires, une composition en forme de triptyque musical… », Revue TDC-Textes et Documents pour la classe, n°875, Les Musiques dans la Ville, Paris, 2004.
  • Claire RENARD, « Trois expériences de collaboration avec des plasticiens pour trois situations d’écoute », Musique et arts plastiques, N°16, Revue Filigrane en ligne, 2013 : https://revues.mshparisnord.fr/filigrane/index.php?id=580 (lien vérifié en avril 20024).
  • Claire RENARD, AECME « Intervention de Claire Renard autour de deux de ses œuvres de musique mixte », colloque Journées nationales d’enseignement électroacoustique, Conservatoire de Perpignan, 2017 : https://aecme.org/wp-content/uploads/2022/02/JNME2017-Perpignan-Intervention-ClaireRenard.pdf (lien vérifié en avril 2024).

Discographie

  • Claire RENARD, « La musique des mémoires », 6 CD PIMC, 2001.
  • Claire RENARD, « Brèves d’été », 1 CD autoproduit, 1994, CR001.

Logiciel

  • Claire RENARD, Allo Musique, co-édition Atelier des enfants-Centre Pompidou / Eurolearn, 1991.