updated 31 January 2022
© Martin Becker

Johannes Boris Borowski

Compositeur allemand né en 1979 à Hof, Allemagne.

This text is being translated. We thank you for your patience.

Johannes Boris Borowski étudie la composition avec Hanspeter Kyburz à Berlin et Marco Stroppa à Paris, puis la théorie de la musique avec Jörg Mainka à Berlin. Il reçoit le prix de composition Hanns Eisler en 2003 et le Prix de composition de la ville de Stuttgart en 2005. En 2006, il est invité à participer au 21st Century Young Composers Project à New York. En 2012, il participe au 3e International Ensemble Academy for Contemporary Music de Graz avec Beat Furrer.

Il a été résident notamment à la Cité internationale des Arts de Paris en 2007, au château de Wiepersdorf en 2011, où il reçoit le prix Art Mentor Foundation Lucerne, et à la Brahmshaus de Baden-Baden en 2015, accompagné par une bourse Baldreit. En 2016, il obtient une bourse de résidence à la maison des artistes de Salzwedel.

De 2007 à 2014, il enseigne la théorie, l’analyse de la musique et la formation auditive à l’Académie de musique Hanns Eisler de Berlin et depuis 2018 enseigne l’instrumentation dans cette même institution.

Johannes Boris Borowski a collaboré avec l’Ensemble Modern, l’Ensemble Intercontemporain, l’International Contemporary Ensemble, le Stuttgart Radio Symphony Orchestra, le Deutsche Radio Philharmonie Saarbrücken, le Lucerne Festival Academy Orchestra, le Chicago Symphony Orchestra, Pierre Boulez, Susanna Mälkki, Peter Eötvös, George Benjamin et Daniel Barenboim.

Le compositeur est un grand admirateur de Boulez, qu’il a eu l’occasion de côtoyer lors de sa résidence à Baden-Baden, qui par ailleurs commande et dirige la création de sa pièce change (2007-2008) pour orchestre. Pour le 85e anniversaire de celui-ci, il compose Wandlung (2009) pour six instruments. Johannes Boris Borowski s’intéresse en particulier dans son travail aux rapports entre musique et dramaturgie, « comment la musique en vient à prendre la parole » selon ses mots — en 2021 sera créée Stories.Ikarus, sa première pièce scénique. À cet égard, ses concertos pour piano (2010-2011, révision en 2016) et pour basson (2012-2013) sont représentatifs de cette recherche. Le critique Bernd Künzig y voit deux drames sans paroles ni action — une impression qu’il voit renforcée par l’atypique structure en cinq mouvement du concerto pour basson — : ici la relation repensée du soliste à l’ensemble fait écho à une réflexion prégnante chez le compositeur du rapport social tendu entre autonomie et hétéronomie. Ce sujet de l’expérience de l’altérité est donc à la fois illustré dans l’orchestration de la pièce en même temps qu’elle s’incarne dans l’expérience de l’auditeur : en effet, le pas de côté effectué dans la structuration de la pièce a pour objectif exprimé de déstabiliser l’auditeur, de le pousser à recomposer le sens de la pièce en dehors d’une appréhension traditionnelle statique et à s’interroger sur le processus d’écriture, en adoptant le point de vue du compositeur, lequel cherche ainsi la confrontation des expériences individuelles dans l’intérêt d’enrichir le lien collectif.

Ses œuvres sont éditées par Boosey & Hawkes.

Sources

Site du compositeur, Wergo, Ensemble Intercontemporain.

  • Solo (excluding voice)
    • Miniaturen for piano (2015-2016), 20 mn, Boosey & Hawkes
    • Up and down for violin (2018), 10 mn, Boosey & Hawkes
    • Lied for accordion (2020), 8 mn, Boosey & Hawkes
  • Chamber music
    • Wandlung for six instruments (2009), 14 mn, Boosey & Hawkes
    • Variation for piano four hands (2010), 3 mn, Boosey & Hawkes
    • Klaviertrio (2013), 15 mn, Boosey & Hawkes
    • Streichquartett Nr.1 (2015-2016), 13 mn, Boosey & Hawkes
    • As if for clarinet, cello and piano (2017), 15 mn, Boosey & Hawkes
    • Streichquartett Nr.2 (2017), 11 mn, Boosey & Hawkes
    • Démystification for two percussionists (2019), 7 mn, Boosey & Hawkes
    • Disparue for sextet (2019), 10 mn, Boosey & Hawkes
    • Pas de deux for saxophone and piano (2020), Boosey & Hawkes
    • Sphinxes for five instrumentalists (2020), 8 mn, Boosey & Hawkes
    • Twin for violin and piano (2020), Boosey & Hawkes
  • Instrumental ensemble music
    • Drähte for ensemble (2003-2004), 17 mn, Boosey & Hawkes
    • change for orchestra (2007-2008), 18 mn, Boosey & Hawkes
    • Mappe for set (2008-2010, 2017), 22 mn, Boosey & Hawkes
    • Chergui for seven instruments (2012), 22 mn, Boosey & Hawkes
    • Dex for ensemble (2015), 11 mn, Boosey & Hawkes
    • Sérac for orchestra (2014-2015), 25 mn, Boosey & Hawkes
    • Encore for ensemble (2016), 18 mn, Boosey & Hawkes
    • Stretta for piano and orchestra (2016), 18 mn, Boosey & Hawkes
    • Weinen, Klagen... for chamber orchestra (2018), 15 mn, Boosey & Hawkes
    • Allein for ensemble (2019), 13 mn, Boosey & Hawkes
    • Eternity for orchestra (2018-2019), 15 mn, Boosey & Hawkes
    • Innig for ensemble (2021), 15 mn, Boosey & Hawkes
  • Concert music
  • Vocal music and instrument(s)
    • Fog for six singers, two pianos and string quartet (2013-2014), 33 mn, Boosey & Hawkes
    • Nobody for soprano, clarinet and piano (2017), 16 mn, Boosey & Hawkes
    • elec Setup 1: Passion for singer, saxophone, percussion, piano, double bass and video (2018), 12 mn, Boosey & Hawkes
    • Ach for soprano and ensemble (2019), 15 mn, Boosey & Hawkes
    • elec stage Stories.Ikarus musical theater for two singers, two actors, ensemble and band (2019-2021), 1 h 15 mn, Boosey & Hawkes
  • 2021
    • Innig for ensemble, 15 mn, Boosey & Hawkes
    • elec stage Stories.Ikarus musical theater for two singers, two actors, ensemble and band, 1 h 15 mn, Boosey & Hawkes
  • 2020
    • Lied for accordion, 8 mn, Boosey & Hawkes
    • Pas de deux for saxophone and piano, Boosey & Hawkes
    • Sphinxes for five instrumentalists, 8 mn, Boosey & Hawkes
    • Twin for violin and piano, Boosey & Hawkes
  • 2019
    • Ach for soprano and ensemble, 15 mn, Boosey & Hawkes
    • Allein for ensemble, 13 mn, Boosey & Hawkes
    • Disparue for sextet, 10 mn, Boosey & Hawkes
    • Démystification for two percussionists, 7 mn, Boosey & Hawkes
    • Eternity for orchestra, 15 mn, Boosey & Hawkes
  • 2018
    • elec Setup 1: Passion for singer, saxophone, percussion, piano, double bass and video, 12 mn, Boosey & Hawkes
    • Up and down for violin, 10 mn, Boosey & Hawkes
    • Weinen, Klagen... for chamber orchestra, 15 mn, Boosey & Hawkes
  • 2017
    • As if for clarinet, cello and piano, 15 mn, Boosey & Hawkes
    • Nobody for soprano, clarinet and piano, 16 mn, Boosey & Hawkes
    • Streichquartett Nr.2, 11 mn, Boosey & Hawkes
  • 2016
  • 2015
    • Dex for ensemble, 11 mn, Boosey & Hawkes
    • Sérac for orchestra, 25 mn, Boosey & Hawkes
  • 2014
    • Fog for six singers, two pianos and string quartet, 33 mn, Boosey & Hawkes
  • 2013
  • 2012
    • Chergui for seven instruments, 22 mn, Boosey & Hawkes
  • 2011
  • 2010
    • Mappe for set, 22 mn, Boosey & Hawkes
    • Variation for piano four hands, 3 mn, Boosey & Hawkes
  • 2009
    • Wandlung for six instruments, 14 mn, Boosey & Hawkes
  • 2008
    • change for orchestra, 18 mn, Boosey & Hawkes
  • 2004
    • Drähte for ensemble, 17 mn, Boosey & Hawkes

Liens Internet

(liens vérifiés en janvier 2022).

Discographie

  • Johannes Boris BOROWSKI, As if, dans « Trio Catch: As if », 1 CD bastille musique, 2019, BM09.
  • Johannes Boris BOROWSKI, Fagottkonzert ; Wandlung ; Klavierkonzert ; Chergui, dans « Borowski: Fagottkonzert », 1 CD Wergo, 2016, WER 64122.
  • Johannes Boris BOROWSKI, Piano Trio, Maiko Matsuoka : violon, Christophe Mathias : violoncelle, Anne de Fornel : piano, dans « Nuit transfigurée », 1 CD Hortus, 2016, HORTUS 130.
  • Johannes Boris BOROWSKI, Sérac, SWR Sinfonieorchester Baden-Baden und Freiburg, Peter Eötvös : direction, dans « Donaueschinger Musiktage 2015 », 2 CD Neos, 2016, NEOS 11611-12.
  • Johannes Boris BOROWSKI, « Fagottkonzert / Wandlung / Klavierkonzrt / Chergui », 2 CD Wergo, 2014, WER 6412 2.
  • Johannes Boris BOROWSKI, Piano Trio ; Dex dans « Borowski, Holz, Keller: Klangrede », 1 CD bastille musique, BM04.
  • Johannes Boris BOROWSKI, change, dans « Das Erbe der Moderne weitergeben. Pierre Boulez dirigiert das Lucerne Festival Academy Orchestra. Eine Phono-Monographie », livre et CD Kronos Verlag, 2009.