updated 17 September 2021
© Maurice Foxall

George Benjamin

Compositeur, pianiste et chef d'orchestre britannique né le 31 janvier 1960 à Londres.

Né en 1960, George Benjamin étudie le piano dès 1974 avec Peter Gellhorn et Yvonne Loriod, et la composition avec Peter Gellhorn et Olivier Messiaen. En 1977, il entre au Conservatoire de Paris puis poursuit ses études musicales au King’s College à Cambridge auprès d’Alexander Goehr (1978-1982).

En 1980, il est le plus jeune compositeur à avoir une de ses œuvres jouée aux Concerts-Promenades de la BBC (Ringed by the Flat Horizon). Cette pièce, ainsi que les deux précédentes, A Mind of Winter et At First Light, sont enregistrées en 1987 chez Nimbus. La même année, il dirige à Paris la création mondiale de son œuvre Antara, commande de l’Ircam.

George Benjamin est professeur de composition à l’Ecole Royale de musique de Londres de 1985 à 2001 et est fréquemment invité à diriger des formations orchestrales comme le London Sinfonietta, l’Orchestre St Paul, l’Orchestre philharmonique de Londres et l’Orchestre de l’Opéra de Lyon. Il est un des directeurs de l’ensemble Musique Oblique. En 1992, il devient directeur artistique fondateur de Wet Ink, nouveau festival de musique contemporaine avec l’Orchestre symphonique de San Francisco.

En 1993, il travaille pour la première édition du festival Meltdown à Londres, durant lequel est créée Sudden Time. En 1995, il dirige l’Ensemble Modern pour la création mondiale de son œuvre Three Inventions for Chamber Orchestra dans le cadre de la 75e édition du Festival de Salzbourg. Il compose Palimpsest I pour une tournée mondiale de l’Orchestre symphonique de Londres, dirigé par Pierre Boulez. C’est ce même ensemble qui crée Palimpsest II en 2002 dans le cadre de sa saison rétrospective consacrée à l’œuvre de George Benjamin. Après une autre œuvre orchestrale, Dance Figures composée en 2004, une œuvre scénique vient compléter en 2006 son catalogue : Into the Little Hill, qui est jouée au Festival d’Automne à Paris la même année et grâce à laquelle il remporte le prix de composition 2008 de la Société philharmonique royale (Royaume-Uni). L’opéra Written on Skin (2012-2013), créé lors du festival d’Aix-en-Provence, a été joué de nombreuses fois en Europe ainsi qu’au festival Tanglewood aux États-Unis et a reçu de nombreuses récompenses dont un prix des South Bank Sky Arts Awards, le British Composer Award, l’International Opera Award et le Grand Prix de l’Académie Charles Cros. Son troisième opéra, Lessons in Love and Violence, est créé en mai 2018 au Royal Opera House de Londres, sur une mise en scène de Katie Mitchell et un livret de Martin Crimp. Pendant la saison 2018-2019, il est compositeur en résidence avec l’Orchestre philharmonique de Berlin/Musikfest et à la nouvelle Elbphilharmonie à Hambourg.

En 2001, George Benjamin reçoit le premier prix de composition Schœnberg, décerné par l’Orchestre Deutsche Symphonie. Depuis 2001, il est professeur de composition au King’s College à Londres. Il est consultant artistique pour la rétrospective de la musique du 20e siècle « Sounding the Century », organisées par la BBC en 2004/2005. En 2018-2019, il est compositeur en résidence avec l’Orchestre philharmonique de Berlin/Musikfest et à l’Elbphilharmonie de Hambourg.

Il a reçu le titre de Chevalier de l’ordre des arts et des lettres par le gouvernement français, a été élu par l’Académie des arts de Bavière et reçoit en 2010 le titre de « Commander of the British Empire ». En 2014, il est élu compositeur de l’année par Musical America. En 2017, il est fait chevalier sur la liste d’honneur de l’anniversaire de la reine d’Angleterre et en 2018, il est élu membre de l’Académie royale de Suède. En 2019, il reçoit le Lion d’or à la Biennale de Venise pour l’ensemble de ses réalisations.


© Ircam-Centre Pompidou, 2017

Bibliographie

  • « George Benjamin », Les Cahiers de l’Ircam, coll. « Compositeurs d’aujourd’hui », n° 10, Ircam - Centre Pompidou, 1996, traduction en anglais, Risto Nieminen, éd. Faber & Faber, 1998.
  • « George Benjamin », Roche Commissions, Carnegie Hall, The Clevelande Orchestra, Lucerne Festival, Roche, 2008.
  • George BENJAMIN, Les règles du jeu, Entretiens avec Éric Denut, Musica Falsa, Paris 2004.
  • Graham LACK, “Objets of contemplation and artifice of design : Sonic structure in the music of George Benjamin”, in Tempo n° 215, jan. 2001, p.10-14.
  • Béatrice RAMAUT-CHEVASSUS, « Le timbre dans Antara de George Benjamin. Un argument pour la perceptibilité », dans Méthodes nouvelles, musiques nouvelles. Musicologie et création, sous la dir. de Márk Grabócz, Presses Universitaires de Strasbourg, 1999, p 295-306.
  • Philipp RUPPRECHT, “Above and beyong the bass: harmony and texture in George Benjamin’s Viola viola“, in Tempo, vol. 59, n°232, avril 2005, p. 28-38.
  • David VERDIER, « George Benjamin. Un artiste de notre temps », Wanderer, 27 avril 2019 : voir l’article en ligne

Discographie

  • George BENJAMIN, « Lessons In Love And Violence », Netherlands Radio Philharmonic Orchestra, George Benjamin : direction, 2 CD Nimbus Records, 2019, NI 5976.
  • George BENJAMIN, Into the Little Hill ; Flight ; Dream of the Song, Hila Plitmann, soprano ; Susan Bickley, contralto ; Bejun Mehta, contre-ténor ; Michael Cox, flûte ; London Sinfonietta ; Royal Concertgebouw Orchestra ; Nederlands Kamerkoor ; George Benjamin, direction, 1 cd Nimbus Records, 2017, NI5964.
  • George BENJAMIN, Palimpsests, Symphonieorchester Des Bayerischen Rundfunks, George Benjamin : direction, dans « Lontano / Le Désenchantement Du Monde / Palimpsests », 1 cd Neos, 2016, NEOS 11422
  • George BENJAMIN, Written on skin, Christopher Purves, Barbara Hannigan, Bejun Mehta, 1 DVD Opus Arte, 2014.
  • George BENJAMIN, *Written on skin ; Duet, *Pierre-Laurent Aimard : piano, Mahler Chamber Orchestra, direction : George Benjamin, 1 Cd Nimbus, 2013.
  • George BENJAMIN, Piano Figures, George Benjamin : piano, 1 Cd Nimbus, 2012.
  • George BENJAMIN, Into the Lilttle Hill ; Dance Figures ; Sometime Voices, Anu Komsi, Hilary Summers, Ensemble Modern, direction : Franck Ollu, Dietrich Henschel, Deutsches Symphonie-Orchester Berlin, Rundfunkchor Berlin, direction : Kent Nagano, BBC Symphony Orchestra, direction : Olivier Knussen, 1 Cd Nimbus, 2008.
  • George BENJAMIN, Antara. Sebastian Bell, Richard Blake, flutes; Pierre-Laurent Aimard, Ichiro Nodaira, synthésiseurs, London Sinfonietta, direction : George Benjamin, 1 Cd Nimbus, avec des œuvres de Pierre Boulez et Jonathan Harvey, 2006, NI 5167.
  • George BENJAMIN, Upon Silence (les deux versions) ; Three Inventions ; Sudden Time ; Octet, Susan Bickley, mezzo-soprano, Fretwork, London Sinfonietta, London Philharmonic Orchestra, George Benjamin, dir., 1 Cd Nimbus, 2005, NI 5505.
  • George BENJAMIN, Palimpsests ; At First Light ; Sudden Time ; Olicantus ; Ensemble Modern, direction George Benjamin, 1 Cd Nimbus, 2004, NI 5732.
  • George BENJAMIN, Shadowlines ; Viola, Viola ; Three studies for solo piano ; Piano sonata, Pierre-Laurent Aimard et George Benjamin, piano, Tabea Zimmerman et Antoine Tamestit, violon alto, 1 Cd Nimbus, 2004, NI5713.
  • George BENJAMIN, A Mind of Winter ; Ringed by the Flat Horizon; At First Light ; Panorama ; Antara, Penelope Walmsley-Clark, soprano, Sebastian Bell, Richard Blake, flûtes, Pierre-Laurent Aimard, Ichiro Nodaira, synthésiseurs, London Sinfonietta, direction : George Benjamin, BBC Symphony Orchestra, direction : Mark Elder, 1 Cd Nimbus, 2004, NI 5643.
  • George BENJAMIN, Sonata for Piano, George Benjamin, piano, 1 Cd Nimbus, 1992, NI 1415.
  • George BENJAMIN, At First Light ; A Mind of Winter ; Ringed by the Flat Horizon, Penelope Walmsley-Clark, soprano, London Sinfonietta, direction : George Benjamin, BBC Symphony Orchestra, direction : Mark Elder, 1 CD Nimbus, NI 5075.

Liens Internet

(liens vérifiés en septembre 2021).