updated 7 June 2022
© Sara Kokko

Sebastian Hilli

Compositeur finlandais né le 20 mai 1990 à Helsinki.

This text is being translated. We thank you for your patience.

Ayant d’abord reçu une formation de piano classique, Sebastian Hilli s’intéresse rapidement à l’improvisation. Encouragé par la professeure de théorie musicale de son lycée à noter ses improvisations, il se met alors à la composition : il obtiendra en 2016 son master dans cette matière à l’Académie Sibelius de Helsinki. Il étudie ensuite une année à l’Université de musique et des arts du spectacle de Vienne avec Michael Jarrell et participe aux masterclasses notamment de Hans Abrahamsen, Simon Steen-Andersen, Philippe Manoury, Martijn Padding et Mark Andre. Il est actuellement le récipiendaire d’une bourse de trois ans de la part de la Fondation culturelle suédoise de Finlande.

Sebastian Hilli se passionne pour la structure et le dynamisme des pièces : les siennes se caractérisent par des textures complexes entrelacées, des détails soigneusement élaborés, et des processus au long cours. Il trouve son inspiration dans des sujets tels que la psychologie humaine, les états émotionnels, la biologie ou encore la poésie, notamment celle de Jorge Luis Borges. Le compositeur est tout particulièrement attentif aux rapports entre les concepts non musicaux et leur transcription en idées musicales.

Si la musique de Sebastian Hilli laisse peu de place à l’improvisation, malgré le rapport personnel du compositeur à cette forme, Paraphrase II prend par exemple pour point de départ Giant Steps de John Coltrane. La trilogie « Paraphrase » dans son ensemble reprend des pièces d’autres compositeurs ou styles musicaux mis en regard de son propre travail : une chanson de Sibelius dans la première et un madrigal de Carlo Gesualdo dans la troisième. La deuxième mêle le travail de John Coltrane avec des éléments venus du genre de la acid house. Le catalogue du compositeur vient puiser ses inspirations de manière plus générale dans des genres divers, de la musique baroque à la pop, du romantisme au free jazz et au disco.

Les pièces de Sebastian Hilli ont été jouées en Finlande et à l’étranger dans des concerts et des festivals tels que Musica nova Helsinki Festival, Time of Music Festival, Lucerne Piano Festival et Gaudeamus Muziekweek. Il a reçu des commandes et a été joué notamment par le Tokyo Philharmonic Orchestra, BBC National Orchestra of Wales, Finnish Radio Symphony Orchestra, Helsinki Philharmonic Orchestra, l’Opéra et le Ballet national finlandais, Tapiola Sinfonietta, Finnish Chamber Orchestra, Ostrobothnian Chamber Orchestra, Asko|Schönberg, ensemble recherche, Ensemble Musikfabrik, Bozzini Quartet et New European Ensemble.

En août 2018, un concert portrait lui est consacré au Helsinki Music Centre, autour des trois pièces de chambre de son cycle « Paraphrase ». En juin 2022, sa collaboration Hibernation avec Jenny Jokela autour d’un film d’animation, est créée au festival ManiFeste de l’Ircam.

Ses œuvres sont publiées par Schott Music.

Prix et récompenses

  • Teosto Prize (Finlande), pour sa pièce orchestrale Snap Music, 2019 ;
  • Gaudeamus Award (Pays-Bas), 2018 ;
  • Prix de la catégorie « Composers under 30 » à la 64e tribune internationale des compositeurs (Italie), 2017 ;
  • Toru Takemitsu Composition Award (Japon) pour sa première pièce orchestrale Reachings, 2015.

© Ircam-Centre Pompidou, 2022

Sources

Site du compositeur, Gaudeamus, Ulysses

Liens Internet

(liens vérifiés en juin 2022).

Discographie

  • Sebastian HILLI, Confluence / Divergence ; Elogio de la sombra ; Paraphrase II – ‘Giant Steps And Eden Acid’, Petri Kumela : guitare, Uusinta Ensemble, Uusinta String Quartet, Jozsef Hars : direction, dans « Confluence / Divergence », 1 CD Kairos, 2020, 0015078KAI.