mise à jour le 21 May 2019

Javier Elipe Gimeno

Compositeur espagnol né à Castellón de la Plana, Espagne, en 1980.

Javier Elipe Gimeno commence son éducation musicale à l’âge de dix ans au Conservatoire de Musique de Castellón, en Espagne, où il étudie d’abord le piano. Il fait ensuite des études de composition et de musicologie à Valence. Découvert par le compositeur José Manuel López López, il poursuit sa formation à Paris et intègre sa classe de composition à Paris 8 en 2006. Il étudie également la musicologie, en s’intéressant plus particulièrement aux musiques mixtes et au théâtre musical. Il obtient un Master II de Musicologie (spécialité composition) en 2007. Il devient en outre l’élève du compositeur Martin Matalon, rencontré à l’occasion d’une master class et étudie aussi avec Michael Jarrell, Luis Naón et Éric Daubresse à la Haute École de Musique de Genève.

En septembre 2008, il est sélectionné en tant que boursier pour faire un Master de composition à Tallinn à l’Académie Supérieure Nationale de Musique d’Estonie, où il intègre la classe des professeurs Toivo Tulev et Helena Tulve.

En 2012-2013, il suit le Cursus en composition et informatique musicale de l’Ircam. En 2015, il soutient sa thèse sur le sujet « Composer d’après le cinéma muet : une approche théorique et pratique » menée à Paris 8 sous la direction d’Anne Sedes. Il enseigne maintenant dans cette même université les séminaires « Composer avec le cinéma expérimental » et « Composition contemporaine avec l’outil informatique ». Il organise également des journées d’étude et des événements autour de la composition sonore et du cinéma expérimental.

Ses œuvres ont été interprétées en Espagne, en France, en Suisse, en Italie et en Estonie, dans des festivals comme Manifeste, Archipel, Semaine du Son à Genève, Estonian Music Days à Tallinn, Composers Festival en Estonie, Ensems à Valence et la Biennale de Venise.

Compositeur instrumental s’intéressant à la musique mixte, Javier Elipe Gimeno réalise plusieurs projets liant musique instrumentale et image. Il réalise en 2015 la composition sonore du film Diable, Écoute de Clio Simon, produit par le Fresnoy en collaboration avec l’Ircam. Il reçoit par ailleurs en 2014 une commande d’État avec les Percussions de Strasbourg pour un spectacle cinématographique sur deux films muets (9413: The life and death of a Hollywood Extra, de Robert Florey et Slavko Vorkapich, et Entr’acte de René Clair). Ces deux pièces sont créées à la Biennale de Venise en 2016. Sa pièce instrumentale pour le film Outer Space de Peter Tscherkassky, composée à l’origine pour l’Ensemble Nikel en Autriche, est jouée au festival ManiFeste en 2019.


© Ircam-Centre Pompidou, 2019

Sources

Javier Elipe Gimeno ; Ensemble Contrechamps.

Liens internet

(liens vérifiés en avril 2019).