Sivan Eldar (1985)

Heave (2020)

version pour voix soliste et électronique

electronic work

  • General information
    • Composition date : 2020
    • Duration : 14 mn 30 s
    • Editor : Durand
    • Commission: Juliet Fraser et Kettle's Yard (Cambridge)
    • Livret (détail, auteur) :

      Cordelia Lynn

Detailed formation
  • soliste : contre-ténor solo

Creation information

  • Date : 31 May 2021
    Location :

    France, Paris, Centre Pompidou, Grande Salle, ManiFeste 2021


    Performers :

    Guilhem Terrail, contre-ténor.

Information about electronic
RIM (réalisateur(s) en informatique musicale) : Augustin Muller (réalisation en informatique musicale, Ircam)
Electronic device : temps réel (bande son multicanal (64 canaux), transformation vocale en temps réel.)

Program note

Soulever, rompre, étirer, s’écrouler. Heave est une oeuvre qui interroge les limites au sein même de la matière ; entre les peaux. Le texte de Cordelia Lynn retrace l’histoire de la croissance, du mûrissement : dans et hors de la terre ; dans son propre corps et sa propre mémoire. Il raconte aussi l’histoire de la séparation : d’un être cher ; d’un tout interconnecté. C’est par le biais de cette juxtaposition de
l’expérience humaine et de l’expérience non humaine, du visible, de l’invisible et du magique que Heave s’efforce de créer un monde animé.
Dans sa version originale, Heave tire parti du lent dialogue noué entre deux solistes pour exprimer un processus étiré et suspendu de séparation et d’éloignement. Cette version pour voix seule va plus loin dans son questionnement des limites : toute distinction est à présent brouillée à mesure que le protagoniste unique se glisse de la terre dans sa peau, de son corps vers la lumière.

Sivan Eldar, note de programme du concert ManiFeste 2021 du 31 mai 2021 au Centre Pompidou.

Documents