updated 24 June 2022
© Saori Komuro

Olivier Pasquet

Compositeur de musique électronique et réalisateur en informatique musicale né le 22 juin 1974 à Meaux.

This text is being translated. We thank you for your patience.

Olivier Pasquet est compositeur de musique électronique, producteur et artiste visuel. Son travail pluridisciplinaire explore la synesthésie, la composition paramétrique, l’architecture non-standard, la géométrie et le design algorithmique. Ses travaux se matérialisent principalement sous la forme d’installations plastiques et d’œuvres de musique purement électronique jouées, parfois dansées, présentées aussi bien dans des salles de concert que dans des galeries, des musées ou des clubs.

Après s’être initié en autodidacte à l’écriture, puis à l’informatique musicale, Olivier Pasquet entreprend des études de composition de 1996 à 1999 à l’Anglia Polytechnic University de Cambridge (Angleterre) auprès de Richard Hoadley, Trevor Wishart et Iannis Xenakis. Il se perfectionne ensuite dans divers studios d’enregistrement. Après à un bref passage à l’Ina-GRM, il se dirige essentiellement vers la musique contemporaine et les arts numériques. Il est titulaire d’un doctorat en composition musicale, obtenu à l’Université de Huddersfield et mène des recherches en architecture non-standard.

Olivier Pasquet collabore avec l’Ircam pendant 18 ans en tant que réalisateur en informatique musicale aux côtés d’artistes d’horizons divers, tels que Florian Hecker, Georges Aperghis, Pierre Boulez, Brice Pauset, William Forsythe ou Rand Steiger, parmi tant d’autres. Ces collaborations l’amènent à travailler pour la danse, l’opéra, le théâtre musical et contemporain.

En 2006, il organise avec Andreas Breitscheid l’atelier européen Max/MSP/Jitter au Forum Neues Musiktheater de Stuttgart. Entre 2006 et 2010, Olivier Pasquet enseigne l’art interactif et le design computationnel à l’École Nationale des Arts Décoratifs ainsi qu’à l’école du Théâtre National de Strasbourg entre 2007 et 2008. Il obtient plusieurs prix et résidences comme la Villa Médicis Hors les Murs en 2009, deux résidences à Tokyo Wonder Site, Arcadi, ainsi que des résidences à Santiago du Chili et à Taiwan.

Entre 2009 et 2012, il est chercheur invité aux Universités de Tokyo, Keio et de Buffalo. Il travaille aussi chez Sony Computer Science Laboratories, et il est conseiller chez Ableton.

En 2017, Olivier Pasquet obtient la bourse Creative Art Initiative de l’University at Buffalo qui lui permet de concevoir Lloyd’s Mirror, une installation générative in-situ spécifiquement créée pour des bâtiments de Frank Lloyd Wright (Martin House) et Toshiko Mori (Greatbach Pavilion). En parallèle, il travaille à la National Taiwan University of the Arts, il est professeur invité à mi-temps à la Hochschule der Künste de Berne en 2018-19, ainsi qu’à l’University at Buffalo en 2019-20. En 2021, il reçoit le prix Facebook de « Momentum of AI Creation ».

Il est actuellement chercheur associé à l’Institute for Computer Music and Sound Technology de Zürich (Suisse) impliqué dans le projet de recherche européen FluCoMa.


© Ircam-Centre Pompidou, 2022

Sources

Site du compositeur ; Site du festival Musica ; Site de l’Université de Buffalo.

Liens internet

(liens vérifiés en juin 2022)

Bibliographie sélective

  • Jacob HART, « Combining FluCoMa with bach », analyse musicologique de la pièce Herbig-Haro, 2021, à lire en ligne sur le site de FluCoMa Learn.
  • Olivier PASQUET, « Du hörspiel au hors-jeu : situation audio-narrative des Bacchantes », in Alternatives Théâtrales, volume 146, avril 2022, p. 46.
  • Olivier PASQUET, « Notes on Electronic Composition », 2015, à lire en ligne.
  • Olivier PASQUET, Philippe CODOGNET, « Ambient Sound Spaces », 2010, à lire en ligne.
  • Olivier PASQUET, Panayiotis KOKORAS, « Sound Scale: Perspectives on the contribution of flute sound classification to musical structure », in CIM08 Abstract Proceedings, 3-8 July 2008, à lire en ligne.

(liens vérifiés en juin 2022)