updated 30 May 2022
© Manca Dornik

Mioko Yokoyama

Compositrice et pédagogue japonaise née à Sapporo le 4 février 1989.

This text is being translated. We thank you for your patience.

Pianiste de formation – elle commence le piano à l’âge de 4 ans -, Mioko Yokoyama étudie la composition entre 2007 et 2014 à l’Université des Arts de Tokyo (Japon), avec Eisuke Tsuchida, Kenjiro Urata et Manabu Kawai. En parallèle, elle donne des cours de piano, de solfège et de composition à l’Asuka Music School de Tokyo, ainsi que des leçons de composition et des conférences dans les écoles de musique Yamaha japonaises. Suite à l’obtention de son diplôme (ainsi que du prix Ataka, qui lui est décerné en 2010), une bourse de trois ans de la YAMAHA Music Foundation lui permet de partir s’installer à Helsinki (Finlande), où elle entreprend un deuxième Master de composition à l’Académie Sibelius de l’Université des Arts, sous la direction de Veli-Matti Puumala. Elle obtient son diplôme en 2019.

Entre 2016 et 2018, elle suit de nombreuses master classes et ateliers, donnés notamment par Mauricio Sotelo, Magnus Lindberg, ou encore Chaya Czernowin dans le cadre d’évènements comme OPUS XXI (Allemagne), Creative Dialogue (États-Unis) et Ultima (Norvège).

Mioko Yokoyama est titulaire de nombreuses bourses, émanant notamment de la Fondation Pro-Musica, Teosto, la Fondation culturelle finlandaise, la Fondation Sibelius, la Fondation Nomura, la Fondation de la musique finlandaise, la Fondation Madetoja ou encore la Fondation Sasakawa Scandinavie-Japon.

Ses pièces sont jouées dans différents pays, comme le Japon, la Finlande, les États-Unis, l’Autriche, l’Allemagne, l’Islande, la Norvège et la France.
Entre 2017 et 2022, elle est sélectionnée pour des projets du réseau ULYSSES. et reçoit une commande conjointe du Gaudeamus Festival (Pays-Bas), Time of Music (Musiikin Aika, Finlande) et Warsaw Autumn (Pologne) pour l’écriture d’une pièce pour ensemble de percussion. La pièce, Talking Metals, Talking Drums (2022), est créée lors de l’édition 2022 du festival ManiFeste de l’Ircam.
Elle reçoit également des commandes d’ensemble et de festivals comme Avanti ! Chamber Orchestra (Finlande), Impuls Festival für Neue Musik Sachen-Anhalt (Allemagne), KM2 (Finlande), L’Instant Donné (France), Superpluck (Finlande), Tristero Piano Trio (Finlande) et Uusinta Ensemble (Finlande).

En tant que compositrice, elle explore les combinaisons de timbres et des techniques de jeu, visant ainsi à façonner la perception du temps et à constamment renouveler l’attention de son auditoire. La pièce There are always Flowers - dont le titre provient de la citation d’Henri Matisse « Il y a des fleurs partout pour qui veut bien les voir »1 - illustre cette recherche d’unification des timbres.

Mioko Yokoyama mène également de front une carrière de pédagogue. Elle enseigne à temps partiel le piano et la composition à l’académie Sibelius de l’Université des Arts d’Helsinki.

Elle est membre de la Société des Compositeurs Finlandais, et de Korvat Uuki (“Oreilles ouvertes”), un collectif finlandais de jeunes compositeurs et de passionnés de musique contemporaine.

Certaines de ses œuvres sont publiées par Music Finland.

Prix et distinctions

  • Prix Ataka de l’université des arts de Tokyo, 2010 ;
  • Obtention d’un prix au 16e concours international de composition de musique de chambre de Tokyo, 2011 ;
  • Étudiante boursière de la fondation musicale YAMAHA, 2015-2018 ;
  • Sélection comme l’une des compositrices représentatives de la Finlande pour le festival de musique Ung Nordisk, 2017 ;
  • Sélection pour le concert du 40e anniversaire de la société Ears Open (Korvat auki), 2017 ;
  • Bourse de la fondation Martin Wegelius de l’Académie Sibelius, 2017 ;
  • Bourse de la fondation de l’Académie Sibelius pour la représentation au Japon, 2017 ;
  • Bourse de travail de la fondation Sibelius, la Société des compositeurs finlandais, 2017 ;
  • Subvention de la Fondation Sasakawa Scandinavie-Japon, 2018 ;
  • Bourse de la Fondation de l’Académie Sibelius pour une masterclass, 2018 ;
  • Bourse de travail d’un mois de la Musiikin Edistämissäätiö, 2018 ;
  • Bourse de commande de la Fondation Sibelius, de la Société des compositeurs finlandais, 2018 ;
  • Bourse de la Fondation Madetoja, 2019 ;
  • Bourse de travail de la Fondation de la musique finlandaise, 2020 ;
  • Bourse, Fondation Nomura, 2020 ;
  • Bourse de commande de la Fondation Sibelius, de la Société des compositeurs finlandais, 2020 ;
  • Bourse de travail, Fondation culturelle finlandaise, 2021 ;
  • Bourse de commande de Teosto, 2021 ;
  • Bourse de la Fondation Pro-Music, 2022.

  1. Henri MATISSE, Écrits et propos sur l’art, texte, notes et index établis par Dominique Fourcade, Paris, Hermann, 1972 (nombreuses rééditions)

© Ircam-Centre Pompidou, 2022

Sources

Mioko Yokoyama ; International School of Music Finland.

By

This text is being translated. We thank you for your patience.

© ,

Liens internet

(liens vérifiés en mai 2022).