updated 16 January 2023
© Astrid Ackermann

Milica Djordjević

Compositrice serbe née en 1984 à Belgrade.

This text is being translated. We thank you for your patience.

Milica Djordjević est titulaire d’un Master en composition de la Faculté de Musique de Belgrade, où elle suit les cours d’Isidora Žebeljan. Elle y suit également une formation spécialisée en musique électronique avec Zoran Erić et Boris Despot, ainsi que des études d’enregistrement et d’ingénierie sonore dans la classe de Đorđe Petrović. De 2007 à 2009, elle entreprend des études post-universitaires en composition au Conservatoire à rayonnement régional de Strasbourg dans la classe d’Ivan Fedele, et obtient son diplôme avec mention. De 2009 à 2010, résidente de la Cité Internationale des Arts à Paris, elle suit le Cursus 1 de composition et d’informatique musicale de l’Ircam. En 2011, elle est admise pour un troisième cycle en composition à la Hochschule für Musik Hanns Eisler de Berlin, dans la classe de Hanspeter Kyburz.

Parallèlement à ses études, elle participe à des masterclasses et des ateliers donnés par James Clarke, Peter Eötvös, György Kurtág, Louis Andriessen, Martijn Padding, Richard Ayres, Sam Hayden, Wolfgang Rihm, Marco Stroppa, Brian Ferneyhough, Misato Mochizuki et Isabel Mundry.

Son catalogue comprend des pièces pour instruments solistes, des œuvres de musique de chambre dans différentes formations allant du duo instrumental au double quatuor, des œuvres vocales et des compositions orchestrales à grande échelle.

Milica Djordjević travaille avec de nombreux ensembles et interprètes internationaux, dont l’Orchestre symphonique de la Radio bavaroise, l’Orchestre symphonique de la WDR, l’Orchestre de chambre de Munich, l’Ensemble Musikfabrik, l’Ensemble Modern, l’Ensemble Mosaik, l’Ensemble Recherche, le Quatuor Arditti, J.A.C.K. Quartet, Neuen Vocalsolisten, Peter Rundel, Marco Blaauw, Teodoro Anzellotti, Peter Veale, Tamara Stefanovich, Enno Poppe ou Francesco Dillon.

En 2022, elle est compositrice en résidence du Wittener Tage für Neue Kammermusik.

Prix et distinctions

  • Prix de composition Claudio Abbado de l’Orchestre philharmonique de Berlin, 2020 ;
  • Bourse Staubach, 2016 ;
  • Prix musical Ernst von Siemens, 2016 ;
  • Prix Belmont pour la musique contemporaine de la fondation Forberg-Schneider, 2015 ;
  • Prix de composition de Berlin-Rheinsberg, 2013 ;
  • Lauréate du concours de composition du Lucerne Festival, 2013 ;
  • Lauréate du concours de l’Orchestre de chambre de Munich, 2013 ;
  • Bourse Alfred Toepfer, 2012 ;
  • Prix Nikola Tesla, 2011 ;
  • Prix de la Ville de Strasbourg, 2008 ;
  • Bourse pour les talents du gouvernement serbe, 2008.

© Ircam-Centre Pompidou, 2022

Sources

Site de la compositrice ; Schott Music ; Deutsche Welle.

Liens internet

(lien vérifié en août 2022).

Discographie

  • DJORDJEVIĆ, Milica, « Milica Djordjević », 1 Cd Wergo, 2017, WER 6422-2.
  • DJORDJEVIĆ, Milica, « Rocks - Stars - Metals - Light », 1 Cd Col Legno, 2017, WWE 1CD 40417.