updated 20 November 2014
© D.R.

John Williams

Compositeur américain né le 8 février 1932 à New York.

John Towner Williams commence l’apprentissage du piano à l’âge de huit ans, quand l’Amérique s’apprête à entrer en guerre. En 1948, il s’installe avec sa famille à Los Angeles, où il étudie avec le pianiste-arrangeur Bobby Van Eps. Entre 1951 et 1954, il sert dans l’armée de l’air en tant que musicien (chef et arrangeur). Il y apprend l’orchestration dans le contexte de la musique militaire, et notamment l’optimisation des cuivres de fanfare. Puis il retourne s’installer à New York, étudie un an avec Rosina Lhévinne à la Julliard School, joue dans des jazz clubs et des studios d’enregistrement. Il s’installe à nouveau sur la Côte Ouest, fréquente l’Université de Californie (U.C.L.A.), étudie en leçons particulières avec divers professeurs, dont Arthur Olaf Andersen et Castelnuovo-Tedesco.

À partir de 1956, Williams est employé à Hollywood en tant que pianiste de studio puis deux ans plus tard comme arrangeur et compositeur pour la télévision. Il compose pour des séries télévisées jusqu’au milieu des années 1960 et travaille comme pianiste, arrangeur ou chef d’orchestre pour la maison de disque Columbia Records.

Durant cette période, il commence sa carrière de compositeur pour le cinéma avec John Goldfarb, Please Come Home (1964) ou How to Steal a Million (1966) et écrit ses premières pièces de concert (Essai pour cordes, Symphonie n°1).

En 1974, John Williams écrit la musique d’un des premiers films du réalisateur Steven Spielberg : The Sugarland Express. La collaboration se poursuit l’année suivante, avec Jaws (Les dents de la mer), dont la musique est primée d’un Oscar. Williams devient alors le compositeur attitré de Spielberg, réalisant jusqu’à aujourd’hui les musiques de la quasi totalité de ses films, dont certaines partitions mythiques comme celle du film E.T. (également primée).

La carrière hollywoodienne de John Williams prend un tournant décisif en 1977, année du film Star Wars de George Lucas. Ce succès planétaire lui vaudra de nombreux prix et – à l’instar de son duo avec Spielberg – la poursuite de son travail avec le réalisateur, notamment sur Indiana Jones et tous les autres volets de la saga Star Wars.

En 1980, Williams succède à Arthur Fiedler à la direction du Boston Pops Orchestra. C’est l’occasion pour lui de composer de nombreuses pièces orchestrales de circonstances. Cette période est également celle des premières fanfares, dont une composée pour les Jeux Olympiques de 1984.

Les années 1990 sont marquées par les musiques de Jurassic Park, La liste de Schindler, Saving Private Ryan.

À l’aube du IIIe millénaire, Williams s’illustre de nouveau avec la trilogie cinématographique Harry Potter. En parallèle, il continue à composer de la musique de concert, en particulier des concertos.

En 2009, il compose l’œuvre Air and Simple Gifts à l’occasion de la cérémonie d’investiture du 44e président des États-Unis, Barack Obama, qui le décore la même année de la National Medal of Arts.

Prix et distinctions :

  • Academy award (Oscars) : 49 nominations et 5 oscars reçus pour les musiques de :

-Fiddler on the Roof (1971)
-Jaws (1975)
-Star Wars (1977)
-E.T. (1982)
-La liste de Schindler (1993)

  • Emmy awards : 6 nominations, 3 prix.
  • Golden Globe Awards : 25 nominations, 4 prix.
  • Grammy Awards : 63 nomintations, 21 prix.
  • British Academy Film Awards : 7 prix.
  • 2004 : Kennedy Center Honors.
  • 2009 : National Medal of Arts.

© Ircam-Centre Pompidou, 2014

Catalog sources and details

Les fiches œuvres de ce catalogue appartiennent uniquement à la catégorie « musique de concert », et nous listons ci-dessous les compositions originales pour le cinéma. Toutes ces informations sont issues de l’ouvrage réalisé sous la direction de Alexandre Tylski, John Williams, Un alchimiste musical à Hollywood, éditions L’Harmattan, 2011, ainsi que du site internet http://www.jwfan.com/.

Pour un catalogue complet de l’œuvre de John Williams, voir l’ouvrage d’Alexandre Tylski et les liens Internet https://johnwilliams.org/ et http://www.jwfan.com/ (liens vérifiés en novembre 2014).

Compositions originales pour le cinéma (ordre chronologique) :

  • My Gun Is Quick (non crédité, 1957)
  • Daddy-O (1958)
  • Because They’re Young (1960)
  • I Passed for White (1960)
  • The Secret Ways (1961)
  • Bachelor Flat (1962)
  • Diamond Head (1963)
  • Gidget Goes to Rome (1963)
  • The Killer (1964)
  • None But the Brave (1965)
  • The Rare Breed (1966)
  • The Katherine Reed Story (1965)
  • John Goldfarb, Please Come Home ! (1965)
  • Sergeant Ryker (1965)
  • The Plainsman (1966)
  • Not With My Wife, You Don’t ! (1966)
  • Penelope (1966)
  • Valley of the Dolls (1967)
  • A Guide for the Married Man (1967)
  • Fitzwilly (1967)
  • How to Steale a Million (1968)
  • Daddy’s Gone A-Hunting (1969)
  • The Reivers (1969)
  • Storia di una donna (1969)
  • Images (1972)
  • The Poseidon Adventure (1972)
  • The Cowboys (1972)
  • Pete ‘n’ Tillie (1972)
  • Cinderella Liberty (1973)
  • The Man Who Loved Cat Dancing (1973)
  • The Long Goodbye (1973)
  • The Paper Chase (1973)
  • The Towering Inferno (1974)
  • Earthquake (1974)
  • Conrack (1974)
  • The Sugarland Express (1974)
  • Jaws (1975)
  • The Eiger Sanction (1975)
  • Family Plot (1976)
  • Midway (1976)
  • The Missouri Breaks (1976)
  • Black Sunday (1977)
  • Star Wars (1977)
  • Close Encounters of the Third Kind (1977)
  • Jaws 2 (1978)
  • The Fury (1978)
  • Superman (1978)
  • 1941 (1979)
  • Dracula (1979)
  • Star Wars Episode V : The Empire Strikes Back (1980)
  • Raiders of the Lost Ark (1981)
  • Heartbeeps (1981)
  • E.T. the Extra-Terrestrial (1982)
  • Monsignor (1982)
  • Star Wars Episode VI : Return of the Jedi (1983)
  • Indiana Jones and the Temple of Doom (1984)
  • The River (1984)
  • SpacesCamp (1986)
  • Empire of the Sun (1987)
  • The Witches of Eastwick (1987)
  • The Accidental Tourist (1988)
  • Born on the Fourth of July (1989)
  • Indiana Jones and the Last Crusade (1989)
  • Always (1989)
  • Stanley & Iris (1990)
  • Resumed Innocent (1990)
  • Home Alone (1990)
  • JFK (1991)
  • Hook (1991)
  • Far and Away (1992)
  • Home Alone 2 : Lost in New York (1992)
  • Jurassic Park (1993)
  • Schindler’s List (1993)
  • Sabrina (1995)
  • Nixon (1995)
  • Sleepers (1996)
  • Rosewood (1997)
  • The Lost World (1997)
  • Seven Years in Tibet (1997)
  • Amistad (1997)
  • Stepmon (1998)
  • Saving Private Ryan (1998)
  • Star Wars Episode I : The Phantom Menace (1999)
  • Angela’s Ashes (1999)
  • The Patriot (2000)
  • A.I. : Artificial Intelligence (2001)
  • Harry Potter and the Sorcerer’s Stone (2001)
  • Catch Me if You Can (2002)
  • Star Wars Episode II : Attack of the Clones (2002)
  • Minority Report (2002)
  • Harry Potter and the Chamber of Secrets (2002)
  • Harry Potter and the Prisoner of Azkaban (2004)
  • The Terminal (2004)
  • Star Wars Episode III : Revenge of the Sith (2005)
  • War of the Worlds (2005)
  • Memoirs of a Geisha (2005)
  • Munich (2005)
  • Indiana Jones and the Kingdom of the Crystal Skull (2008)
  • The Adventures of Tintin : Secret of the Unicorn (2011)
  • Warhorse (2011)
  • Lincoln (2012)
  • The Book Thief (2013)

Catalog source(s)

Les fiches œuvres de ce catalogue appartiennent uniquement à la catégorie « musique de concert », et nous listons ci-dessous les compositions originales pour le cinéma. Toutes ces informations sont issues de l’ouvrage réalisé sous la direction de Alexandre Tylski, John Williams, Un alchimiste musical à Hollywood, éditions L’Harmattan, 2011, ainsi que du site internet http://www.jwfan.com/.

Pour un catalogue complet de l’œuvre de John Williams, voir l’ouvrage d’Alexandre Tylski et les liens Internet https://johnwilliams.org/ et http://www.jwfan.com/ (liens vérifiés en novembre 2014).

Compositions originales pour le cinéma (ordre chronologique) :

  • My Gun Is Quick (non crédité, 1957)
  • Daddy-O (1958)
  • Because They’re Young (1960)
  • I Passed for White (1960)
  • The Secret Ways (1961)
  • Bachelor Flat (1962)
  • Diamond Head (1963)
  • Gidget Goes to Rome (1963)
  • The Killer (1964)
  • None But the Brave (1965)
  • The Rare Breed (1966)
  • The Katherine Reed Story (1965)
  • John Goldfarb, Please Come Home ! (1965)
  • Sergeant Ryker (1965)
  • The Plainsman (1966)
  • Not With My Wife, You Don’t ! (1966)
  • Penelope (1966)
  • Valley of the Dolls (1967)
  • A Guide for the Married Man (1967)
  • Fitzwilly (1967)
  • How to Steale a Million (1968)
  • Daddy’s Gone A-Hunting (1969)
  • The Reivers (1969)
  • Storia di una donna (1969)
  • Images (1972)
  • The Poseidon Adventure (1972)
  • The Cowboys (1972)
  • Pete ‘n’ Tillie (1972)
  • Cinderella Liberty (1973)
  • The Man Who Loved Cat Dancing (1973)
  • The Long Goodbye (1973)
  • The Paper Chase (1973)
  • The Towering Inferno (1974)
  • Earthquake (1974)
  • Conrack (1974)
  • The Sugarland Express (1974)
  • Jaws (1975)
  • The Eiger Sanction (1975)
  • Family Plot (1976)
  • Midway (1976)
  • The Missouri Breaks (1976)
  • Black Sunday (1977)
  • Star Wars (1977)
  • Close Encounters of the Third Kind (1977)
  • Jaws 2 (1978)
  • The Fury (1978)
  • Superman (1978)
  • 1941 (1979)
  • Dracula (1979)
  • Star Wars Episode V : The Empire Strikes Back (1980)
  • Raiders of the Lost Ark (1981)
  • Heartbeeps (1981)
  • E.T. the Extra-Terrestrial (1982)
  • Monsignor (1982)
  • Star Wars Episode VI : Return of the Jedi (1983)
  • Indiana Jones and the Temple of Doom (1984)
  • The River (1984)
  • SpacesCamp (1986)
  • Empire of the Sun (1987)
  • The Witches of Eastwick (1987)
  • The Accidental Tourist (1988)
  • Born on the Fourth of July (1989)
  • Indiana Jones and the Last Crusade (1989)
  • Always (1989)
  • Stanley & Iris (1990)
  • Resumed Innocent (1990)
  • Home Alone (1990)
  • JFK (1991)
  • Hook (1991)
  • Far and Away (1992)
  • Home Alone 2 : Lost in New York (1992)
  • Jurassic Park (1993)
  • Schindler’s List (1993)
  • Sabrina (1995)
  • Nixon (1995)
  • Sleepers (1996)
  • Rosewood (1997)
  • The Lost World (1997)
  • Seven Years in Tibet (1997)
  • Amistad (1997)
  • Stepmon (1998)
  • Saving Private Ryan (1998)
  • Star Wars Episode I : The Phantom Menace (1999)
  • Angela’s Ashes (1999)
  • The Patriot (2000)
  • A.I. : Artificial Intelligence (2001)
  • Harry Potter and the Sorcerer’s Stone (2001)
  • Catch Me if You Can (2002)
  • Star Wars Episode II : Attack of the Clones (2002)
  • Minority Report (2002)
  • Harry Potter and the Chamber of Secrets (2002)
  • Harry Potter and the Prisoner of Azkaban (2004)
  • The Terminal (2004)
  • Star Wars Episode III : Revenge of the Sith (2005)
  • War of the Worlds (2005)
  • Memoirs of a Geisha (2005)
  • Munich (2005)
  • Indiana Jones and the Kingdom of the Crystal Skull (2008)
  • The Adventures of Tintin : Secret of the Unicorn (2011)
  • Warhorse (2011)
  • Lincoln (2012)
  • The Book Thief (2013)

Liens Internet

Bibliographie

  • Doug ADAMS, « The sounds of the empire. Analyzing the themes of the Star Wars trilogy », Film Score Monthly, iv/5, 1999, p. 22–25.
  • Richard DYER, « Making Star Wars Sing Again », Boston Globe, 28 mars 1999, repris dans Film Score Monthly, iv/5,1999, p. 18–21.
  • Derek ELLEY, « The film composer John Williams », Films and Filming, xxiv (Juillet/Août, 1977–8), n°10, p. 20–24 et n°11, p.30–33.
  • Fred KARLIN and Rayburn WRIGHT, On the Track. A Guide to Contemporary Film Scoring (New York, 1990).
  • Kathryn KALINAK, Settling the score. Music and the classical Hollywood film, Madison, WI, 1992, p. 184–202.
  • Alexandre TYLSKI (éd.), John Williams. Un alchimiste musical à Hollywood, L’Harmattan, 2011.

Discographie

  • 1969-1999, « Greatest hits », Yo-Yo Ma (violoncelle), Itzhak Perlman (violon), Tim Morrison (trompette), Christopher Parkening (guitare), London Symphony Orchestra, Boston Pops Orchestra, The Skywalker Symphony Orchestra, American Boychoir, Tanglewood Festival Chorus, Pittsburgh Symphony Orchestra, 2 cds Sony Classical, novembre 1999.
  • « Yo-Yo Ma plays the music of John Williams », Concerto pour violoncelle et orchestre ; Élégie pour violoncelle et orchestre ; Trois pièces pour violoncelle solo ; Heartwood, Recording Arts Orchestra of Los Angeles, John Williams (direction), Sony Classical 89670, février 2002.
  • « American Journey », Call of the ChampionsAmerican JourneySong for World Peace (aka Satellite Celebration) ; Jubilee 350 FanfareThe Mission (NBC News theme) ; For New York (aka To Lenny! To Lenny!) ; Sound the Bells!Hymn to New EnglandCelebrate Discovery, Recording Arts Orchestra of Los Angeles, Utah Symphony Mormon Tabernacle Choir, John Williams (direction), Sony Classical 89364, janvier 2002.
  • « TreeSong », Concerto pour violon  TreeSong ; trois extraits de Schindler’s List, Gil Shaham (violon), Boston Symphony Orchestra, John Williams (direction), Deutsche Grammophon 471 326-2, septembre 2001.
  • Essaipour cordes ;Concertopour trompette, également le Concerto pour harpe etA long way de Kaska, Arturo Sandoval (trompette), Ann Hobson Pilot (harpe), Kristine Jepson (mezzo-soprano), London Symphony Orchestra, Ronald Feldman (direction), Denouement Records DR 1003, avril 2002.