Alireza Farhang (1976)

La voix éthérée (2009)

pour saxophone ténor, trombone, vibraphone et piano

  • General information
    • Composition date : 2009
    • Duration : 15 mn
Detailed formation
  • tenor saxophone, trombone, vibraphone, piano

Creation information

  • Date : October 2009
    Location :

    Création de la première version : France, Paris


    Performers :

    Ensemble Klang

  • Date : July 2021
    Location :

    Création de la version révisée : Australie, Melbourne


    Performers :

    Forest Collective

Program note

Dans cette œuvre le silence représente un hommage à ceux qui ont perdu leur vie pour la liberté.

La voix éthérée est la confrontation du timbre, de la mélodie et du « silence ». Le début de la pièce est basé sur un jeu de timbres. L’effet de modulation en anneau, émis par la voix dans les instruments, s’oriente vers le son pur pour ainsi créer des intervalles horizontaux et verticaux.

Le silence dans cette pièce, au niveau acoustique, ainsi qu’au point de vue métaphorique, a une signification particulière. Il agit en effet comme une chambre virtuelle d’écho dans laquelle le discours musical n’est pas mort. Il s’intensifie. Le silence n’est pas l’absence du son et du message, au contraire.