Bernard Heidsieck (1928-2014)

Vaduz (Poème-partition n°22) (1974)

pour voix et bande

electronic work
performance

  • General information
    • Composition date : 1974
    • Duration : 13 mn
    • Editor : Al Dante
    • Commission: Roberto Altman pour l’inauguration du Centre d’Art et de Communication de Vaduz (Lichtenstein)
    • Livret (détail, auteur) :

      Bernard Heidsieck

Creation information

  • Date : 26 September 1975
    Location :

    Suisse, Genève, « Colloque de Tanger » en hommage à William Burroughs


    Performers :

    Bernard Heidsieck

Information about electronic
Electronic device : sons fixés sur support

Observations

Écouter l’enregistrement du concert ManiFeste du 5 septembre 2020 au Centre Georges Pompidou : https://medias.ircam.fr/x041445

Program note

Tourner, tourner des semaines durant autour de ce nom de Vaduz, en quête d’une motivation vraie, justifiant l’entreprise et le travail [...] Après avoir décidé de faire de Vaduz, ce maxi-village, capitale de ce mini-territoire situé au centre de l’Europe, de notre sublime Europe, le Liechtenstein, l’un sans doute des plus petits pays au monde, le centre même de notre globe, de notre fichu globe terrestre ! il s’est agi alors de tracer sur une carte du monde, à partir de Vaduz, des cercles d’égale largeur, s’en éloignant en parallèles successives jusqu’à en boucler la surface totale. Ce fut la première mise à plat de ma « commande ». Le travail suivant ayant consisté à inscrire dans chacun des cercles, en partant de Vaduz, cercle après cercle, et à leur emplacement géographique, toutes les ethnies — et non nationalités — rencontrées au cours de ce parcours circulaire, toutes les ethnies possibles, vivant là, dans leur spécificité de langue, culture, coutumes, aspirations et singularités. Puis ce fut la construction même du texte, la mise en place de la partition, à partir de tout ce matériau, avant d’en arriver, enfin, à sa place d’enregistrement en stéréophonie, chez moi, sur un Revox A 700 récemment acquis et dont j’explorais, ainsi, sur ce texte, les possibilités variées. La partition se présente comme un long papyrus de plusieurs mètres sur lequel figure donc la longue, très longue — insupportable presque même — énumération de mes ethnies et qu’il m’appartient de dérouler, petit à petit, lors de mes lectures publiques. En dépit d’une lecture qui se doit d’être extrêmement rapide, dans la variété de ses rythmes successifs, prise comme elle doit l’être dans un flux physique et sonore torrentiel, il y a dans le déroulement de ce papyrus, de cette longue liste, qui finit par s’accumuler sur le sol, une volonté implicite d’en marquer, visuellement, pour l’auditoire, le poids, la variété, la beauté, l’affolante ou paniquante richesse...

 

Bernard Heidsieck, note de programme du concert du 5 septembre 2020 dans la Grande salle du Centre Pompidou.