Octavio López (1962)

Bunter Blitz (1993)

pour treize musiciens, d'après Bunter Blitz, Paul Klee, huile sur toile, 1927

  • General information
    • Composition date : 1993
    • Duration : 9 mn
    • Editor : Inédit

Creation information

Program note

C'est en recherchant un langage musical propre, que j'ai découvert une possible convergence entre mes concepts musicaux et les œuvres d'artistes peintres tels que Kandinsky, Paul Klee, Escher, Braque, Van Doesburg et dernièrement Pollock et Morellet.

Nombreux sont les compositeurs qui à travers diverses époques, se sont inspirés de la peinture dans leurs compositions. Quelques-uns ont procédé de façon métaphorique : Moussorsky/Hartmann dans Tableaux d'une exposition, Schoenberg/Kandinsky, le mouvement expressionniste. D'autres ont trouvé des similitudes conceptuelles entre peinture et oeuvre musicale : Pierre Boulez /Paul Klee dans Premier cahier de structures. Certains encore ont participé à des mouvements artistiques : Russolo au futurisme ou John Cage au néo-dadaïsme. Cette recherche de relations entre ces deux langages s'avère être subjective et propre aux compositeurs.

Dans Bunter Blitz, oeuvre initiale d'un cycle des pièces lié à mes recherches entre les langages picturaux et musicaux, la construction de la forme et le choix du matériau sonore, sont issus de la théorie de Klee, publiée dans son ouvrage Pädagogisches Skizzenbuch à propos des différentes fonctions, concepts théoriques, de la « ligne » et son fonctionnement dans le plan-espace.

« La couleur c'est d'abord la qualité. Ensuite elle est densité, car elle n'a pas seulement une intensité mais aussi un degré de clarté. Troisièmement elle est encore mesure, car elle a en dehors des valeurs précédentes ses limites, son amplitude, son extension. Le clair-obscur est d'abord densité, il est aussi mesure dans son extension ou ses limites. Mais la ligne n'est que mesure ». (Paul Klee, 1924).

Octavio López.