updated 20 October 2021
© Arnfried Zerche

Philipp Maintz

Compositeur allemand né le 28 février 1977 à Aix-la-Chapelle.

Né en 1977 à Aix-la-Chapelle en Allemagne, Philipp Maintz y étudie la composition avec Michael Reudenbach de 1993 à 1997, ainsi que la théorie et le piano à l’école de musique sacrée. Il poursuit ses études de composition avec Robert HP Platz au Conservatoire de Maastricht et obtient une maîtrise avec mention en 2003. En 2001, il est invité à travailler au studio de musique électronique de l’Université de Liège. De 2003 à 2005, il est l’élève de Karlheinz Essl au Studio for Advanced Music & Media Technology du conservatoire Bruckner à Linz (Autriche). Parallèlement, il suit des cours au Centre de Recherches et de Formations Musicales de Wallonie à l’Université de Liège et participe au stage de composition et d’informatique musicale de l’Ircam en 2003. Il est compositeur en résidence à la Maison des Artistes de Schreyahn (Allemagne) en 2004.

Ses œuvres sont interprétées dans les plus grands festivals internationaux comme Gaudeamus, Salzbourg, Ars Nova, Witten, Wien Modern et Musica ; par de prestigieux ensembles, comme le Quatuor Arditti, l’Ensemble intercontemporain, l’Orchestre Symphonique de la BBC et l’Orchestre Symphonique de la SWR à Stuttgart. Il reçoit de nombreuses récompenses, notamment une bourse des cours d’été de Darmstadt et une autre de la Fondation Ernst von Siemens.

Ses principales œuvres regroupent le quatuor à cordes INNER CIRCLE, créé par le Quatuor Arditti au Festival de Witten en 2004 ; heftige landschaft mit 16 bäumen, pour grand orchestre, commandée par le Festival de Salzbourg en 2005, LIED (geborsten), créée par l’ensemble Intégrales au Festival Wien modern en 2005, fluchtlinie, sur Les Chants de Maldoror de Lautréamont, créée à Hambourg avec l’ensemble Scharoun de l’Orchestre Philharmonique de Berlin en mai 2007.

L’opéra MALDOROR, également inspiré de ces Chants, commande de la Biennale de Munich, est créé en 2010 dans le cadre du festival, en coproduction avec Aix-la-chapelle et Bâle ; tiré de cet opéra, océan, étude commandée par l’Ircam, est créée en janvier 2008 par l’Ensemble intercontemporain au Centre Pompidou. L’Ircam réalise sur cette œuvre un film pour sa série documentaire Images d’une œuvre, qui se donne pour objectif de suivre l’élaboration d’une œuvre musicale. En 2019, son deuxième opéra THÉRÈSE, d’après Thérèse Raquin d’Émile Zola, est créé au Salzburger Osterfestspiele.

En 2007, Philippe Maintz a reçu une bourse d’études du gouvernement fédéral pour la Cité Internationale des Arts à Paris. En 2009, il est compositeur en résidence à l’académie Schloß Solitude à Stuttgart, en 2010 à la Villa Massimo (académie allemande de Rome), puis en 2013 au Domaine National du Château de Chambord. En 2018, il obtient une bourse Eduard-Arnhold du Wilhelm Kempff Kulturstiftung à Positano.


© Ircam-Centre Pompidou, 2009

Sources

  • Site du compositeur (voir ressources documentaires)
  • Éditions Bärenreiter

Liens Internet

(liens vérifiés en octobre 2021)

Articles

Discographie

  • Philipp MAINTZ, zornerfüllte nächte dans « Strandgut », 1 CD Genuin, 2018, GEN 18628.
  • Philipp MAINTZ, hängende gärten ; tríptico vertical music, dans « Orchestra Works Vol. 1 », 1 CD Neos, 2018, NEOS 11712.
  • Philipp MAINTZ, trawl ; NAHT (yo no pido a la noche explicaciones) ; und düsteren auges, blutbesprengt, dans « Trawl », 1 CD Stradivarius, 2017, STR 37080.
  • Philipp MAINTZ, fluchtlinie ; NAHT (yo no pido a la noche explicaciones) ; tourbillon ; ferner, und immer ferner ; wenn steine sich gen himmel stauen dans « Philipp Maintz », 1 CD Wergo, 2013, WER 6589 2.