! Informations prior to 2002 : update is coming

Jean Coulthard

Compositrice et pédagogue canadienne née le 10 février 1908 à Vancouver, morte le 9 mars 2000.

Jean Coultard est née à Vancouver en 1908. Sa mère a guidé ses premiers essais en composition. Sa formation professionnelle a commencé au Royal College of Music de Londres, où elle a travaillé notamment avec R.O. Morris et Ralph Vaughan Williams. Dans les années 1930 et au début des années 1940, ses travaux ont été évalués par Schoenberg, Milhaud et Bartók pendant qu’elle poursuivait ses études avec Bernard Wagenaar à New-York.

C’est au cours des années 1950 et 1960 que Jean Coulthard a forgé son langage musical fondé sur la tonalité, et jeté les bases de son vaste catalogue qui comprend plus de 350 oeuvres dans presque tous les genres musicaux. Pendant la même période, elle poursuivait une «carrière parallèle» de professeur à l’Université de la Colombie-Britannique.

Lorsqu’elle a pris sa retraite de l’université en 1973, ses activités de compositeur ont reçu un nouvel élan. En 1978, elle a été nommée citoyenne d’honneur de la Ville de Vancouver et Officier de l’Ordre du Canada. En 1984, elle a été déclarée «Compositeur de l’année» par la SDE Canada, avant de recevoir un doctorat honorifique de l’Université de la Colombie-Britannique au printemps de 1988.

Les premières oeuvres de Jean Coulthard portent clairement la marque des impressionnistes français et, à un degré moindre, de ses études de jeunesse en Angleterre. Immédiatement après la Seconde Guerre mondiale, elle a mis au point le style qui la caractérise : un mélange de procédés formels traditionnels et d’harmonies essentiellement polytonales enrichies d’éléments chromatiques. Plusieurs oeuvres majeures datent de cette époque, entre autres la Sonata for Cello and Piano, souvent exécutée, Quebec May et Variations on B.A.C.H. Les trois décennies suivantes ont vu la création de nombreuses compositions nouvelles, notamment Canada Mosaic, volontairement accessible au grand public. Une production plus restreinte comprenant entre autres Octet, String Quartet No. 3 et Hymn of Creation sont beaucoup plus abstraites et exigeantes.

Dans ses oeuvres les plus récentes, Jean Coulthard explore un vocabulaire élargi de techniques contemporaines - éléments aléatoires, microtons, musique concrète, agrégats sonores - toujours assujetties aux paramètres de son style personnel.


© Ircam-Centre Pompidou, 2007