updated 15 December 2017
© C. Daguet / Lemoine

Bruno Mantovani

French composer born 8 October 1974 in Châtillon.

Following his graduation from the Paris Conservatoire (CNSMDP)—with highest honours in analysis, music aesthetics, orchestration, composition, and music history—and participation in the IRCAM Cursus (IRCAM’s composition and computer music course), Bruno Mantovani embarked on an international career as a composer. His works have been performed at the Concertgebouw in Amsterdam, Kölner Philharmonie, KKL in Lucerne, La Scala, Carnegie Hall, the Lincoln Center, Cité de la Musique, and Salle Pleyel. He regularly works with esteemed soloists such as Jean-Efflam Bavouzet, Alain Billard, Jean-Guihen Queyras, Antoine Tamestit, and Tabea Zimmermann, conductors Pierre Boulez, Sir Andrew Davis, Peter Eötvös, Laurence Equilbey, Günther Herbig, Emmanuel Krivine, Susanna Mälkki, Jonathan Nott, Pascal Rophé, and François-Xavier Roth, ensembles such as Accentus, TM+, and Ensemble Intercontemporain, and the Bamberg and Chicago Symphony Orchestras, Cologne WDR, La Chambre Philharmonique, the Frankfurt and Sarrebruck Radio Orchestras, BBC London and Wales Symphony Orchestras, Radio France Philharmonic, Turin RAI Orchestra, the Orchestra of the Lucerne Academy, the Orchestra of the Paris Opera, Paris Orchestra, the Czech and Liège Philharmonic Orchestras, NHK in Tokyo, Warsaw Sinfonia, and the Vienna Radio Symphony (RSO).

Mantovani has received numerous accolades, both in international competitions and for recordings of his works, including several “Coups de Cœur” from the Charles Cros Academy, a “Choc de l’Année” from Monde de la musique, and inclusion in the New York Times’ list of the “Top 10 CDs of 2008”. He became a Knight of the Order of Arts and Letters in France in January 2010.

Mantovani was in residence at Edenkoben Herrenhaus (Germany) in 1999, at the October in Normandy Festival in 2001, at Villa Medici Extra Muros (in Bologna) in 2002, at Villa Medici in 2004-05, at the Besançon Festival in 2006, 2007, and 2008, and with the Lille National Orchestra from 2008 to 2011. He has appeared as a guest artist at the Musica Festival since 2001, where a portrait concert of his works was presented in 2006.

Fascinated by the relationship between music and other art forms, he has collaborated with novelists Hubert Nyssen and Eric Reinhardt, librettists Christophe Ghristi and François Regnault, Spanish chef Ferran Adrià, choreographers Jean-Christophe Maillot and Angelin Preljocaj, and film director Pierre Coulibeuf. His work frequently explores aspects of Western classical music history (Bach, Gesualdo, Rameau, Schubert, Schumann) as well as popular musics, such as jazz and Eastern traditions.

Mantovani has collaborated on multiple occasions with the Paris National Opera, giving rise to the ballet Siddharta (2009); Akhmatova (2011), an opera based on the life of Russian poet Anna Akhmatova; the violin concerto Jeux d’eaux (2012); and Carnaval (2014), a trio for clarinet, cello, and piano.

He is also active as a conductor, and has led ensembles and orchestras including Accentus, Alternance, Sospeso, TM+, the Lille, Lyon and Capitole de Toulouse National Orchestras, the Paris Orchestra, and Ensemble Intercontemporain.

Bruno Mantovani was named Director of the Paris Conservatory (CNSMDP) in 2010. His scores are published by Henry Lemoine Editions.

Awards and Prizes

  • First Prize in the City of Stuttgart Competition in 1999 for Violin Concerto and Turbulences
  • Hervé Dugardin Prize in 2000
  • SACEM Georges Enesco Prize in 2000 and 2005
  • UNESCO International Rostrum of Composers Prize in 2001
  • André Caplet Prize from the French Academy of Fine Arts in 2005
  • SACEM “Grand Prix” in 2000, 2005, and 2009
  • SACD “New Talent” Prize in 2007
  • Belmont Prize from the Forberg-Schneider Foundation in 2007
  • Victoires de la Musique “Composer of the Year” in 2009
  • Claudio Abbado Prize from the Berlin Philharmonic in 2010
  • Prize of the International Musical Press in 2010
  • Knight of the Order of Arts and Letters (France) in 2010

© Ircam-Centre Pompidou, 2017

Sources

  • Bruno Mantovani.

Bibliographie

  • Eric DENUT, « Bruno Mantovani : La musique savante est une musique actuelle », dans Musiques actuelles, musique savante, quelles interactions ? Entretiens réalisés, réunis et présentés par Eric Denut, Coll. « Musique et musicologie : les Dialogues », Paris, L’Harmattan, 2002, p.45-52 [Avant-propos de Danielle Cohen-Levinas, entretien réalisé à Paris le 3 janvier 2001].
  • Eric DENUT, « Das Erschafft der Komponist : À propos de la musique de Bruno Mantovani », dossier Le Ton, dans Musica falsa n° 16, Paris, Musica falsa, 2002, p. 63-71.
  • Eric DENUT, « Troisième Round » dans in Sit’ n° 25, musique contemporaine, lettre d’information, Paris, Editions Henry Lemoine, septembre 2003, p. 4-7.
  • Bruno MANTOVANI, « Art d’écho » dans in Sit’ n° 10, musique contemporaine, lettre d’information, chapitre « Créations », Paris, Editions Henry Lemoine, décembre 1999, p. 11.
  • Bruno MANTOVANI, « D’un rêve parti, pour ensemble instrumental » dans in Sit’ n° 12, musique contemporaine, lettre d’information, chapitre « Créations », Paris, Editions Henry Lemoine, juin 2000, p. 6.
  • Bruno MANTOVANI, « Quatuor à cordes BWV 1007 » dans in Sit’ n° 13, musique contemporaine, lettre d’information, chapitre « Créations », Paris, Editions Henry Lemoine, septembre 2000, p. 6.
  • Bruno MANTOVANI, « You are connected » dans in Sit’ n° 15, musique contemporaine, lettre d’information, chapitre « Créations », Paris, Editions Henry Lemoine, mars 2001, p. 9.
  • Bruno MANTOVANI, « Troisième Round » dans in Sit’ n° 17, musique contemporaine, lettre d’information, Paris, Editions Henry Lemoine, septembre 2001, p. 10.
  • Bruno MANTOVANI, « Das Erschafft der Dichter nicht » dans in Sit’ n° 19, musique contemporaine, lettre d’information, Paris, Editions Henry Lemoine, mars 2002, p. 9.
  • Bruno MANTOVANI, « Haunted Nights » dans in Sit’ n° 20, musique contemporaine, lettre d’information, Paris, Editions Henry Lemoine, juin 2002, p. 10.
  • Bruno MANTOVANI, « Le Sette Chiese » dans in Sit’ n° 21, musique contemporaine, lettre d’information, Paris, Editions Henry Lemoine, septembre 2002, p. 12.
  • Bruno MANTOVANI, « Metal » dans in Sit’ n° 24, musique contemporaine, lettre d’information, Paris, Editions Henry Lemoine, juin 2003, p. 10
  • Bruno MANTOVANI, « Mit ausdruck » dans in Sit’ n° 25, musique contemporaine, lettre d’information, Paris, Editions Henry Lemoine, septembre 2003, p. 8.
  • Bruno MANTOVANI, « Zapping » dans in Sit’ n° 26, musique contemporaine, lettre d’information, Paris, Editions Henry Lemoine, janvier 2004, p. 10.
  • Bruno MANTOVANI, « Con Leggerezza » dans in Sit’ n° 28, musique contemporaine, lettre d’information, Paris, Editions Henry Lemoine, mars 2005, p. 9.
  • Notes de programme Das erschafft der Dichter nicht, *Le Retour (XLIII), Le Retour (LIX), Intermezzo lyrique (IX), Nocturnes (II), Le Retour (XIX), Le Retour (XLIII), Intermezzo lyrique (XVI)*» dans le programme « Barbara Hendricks - Ensemble Intercontemporain », Paris, Cité de la musique, Barbara Hendricks, soprano, solistes de l’Ensemble Intercontemporain : Alain Billard, clarinette basse, Jean-Christophe Vervoitte, cor, Samuel Favre, percussion, Michael Wendeberg, piano, Jeanne-Marie Conquer, violon, Odile Auboin, alto, Pierre Strauch, violoncelle, 2002, p. 10-11, 16-19, note de programme en ligne sur http://mediatheque.cite-musique.fr (lien vérifié en décembre 2017).
  • Note de programme Italienne dans « Alexandre Tharaud, Hommage à Rameau », coll. « Le modèle classique aujourd’hui », Paris, Cité de la musique, 20 mars 2006, p. 9-13, note de programme en ligne sur http://mediatheque.cite-musique.fr (lien vérifié en décembre 2017).
  • Colin ROCHE, « Du sens politique dans l’utilisation des sons électroniques : Machinations de Georges Aperghis, Tombeaux de Pierre-Albert Castanet et Le Grand jeu de Bruno Mantovani », dans New Sound n° 21, Belgrade, Union of Yugoslav Composer’s Organizations Music Information Center, 2003, p 35-44 [article recueilli le 1er octobre 2002].
  • Corinne SCHNEIDER, « Bruno Mantovani ou l’autonomie critique » dans in Sit’ n° 12, musique contemporaine, lettre d’information, chapitre « Portrait », Paris, Editions Henry Lemoine, juin 2000, p. 4-5.

Discographie

  • Bruno MANTOVANI, Metal, Bruno Bonansea et Nicolas Nageotte, clarinettes, dans « No Parking : pièces contemporaines pour duo de clarinettes », avec des pièces de Philippe Hersant, Pascal Dusapin, 1 cd Triton, 2017.
  • Bruno MANTOVANI, Le Grand jeu, Thierry Miroglio, percussion, dans « The World of Percussion », avec des œuvres de Marco Stroppa, Peter Eötvös, René Leibowitz, Philippe Hersant et Jean-Claude Risset, 1 cd Naxos, 2016.
  • Bruno MANTOVANI, Cinq poèmes de Janos Pilinsky ; Vier Geistliche Gedichte ; Monde évanoui (Fragments pour Babylone) ; Cantate n° 4, Sonia Wieder-Atherton, violoncelle ; Pascal Contet, accordéon ; Accentus, Laurence Equilbey et Pieter-Jelle de Boer, direction, 1 cd Naïve, 2015
  • Bruno MANTOVANI, Huit moments musicaux ; Cinq pièces pour Paul Klee ; Suonare ; D’une seule voix ; All’ungarese, Claire Désert, piano ; Trio Wanderer, 1 cd Mirare Productions, 2013.
  • Bruno MANTOVANI, Concerto pour deux altos ; Time Stretch ; Finale, Tabea Zimmermann : alto, Antoine Tamestit : alto, Orchestre Philharmonique Royal de Liège, direction : Pascal Rophé, 1 cd æon, 2011, AECD 1102.
  • Bruno MANTOVANI, Concerto pour violoncelle, dans « Jean-Guihen Queyras, XXIst century Cello Concertos », avec des pièces de Philippe Schoeller et Gilbert Amy, 1 cd Harmonia Mundi, 2009, HMC901973.
  • Bruno MANTOVANI, Hubert NYSSEN, L’Enterrement de Mozart, Ensemble Musicatreize, direction : Roland Hayrabedian, un livre et un cd Actes Sud, 2008.
  • Bruno MANTOVANI, Le Sette Chiese. Streets. Éclair de lune, Ircam, Ensemble intercontemporain, Susanna Mälkki, direction, 1 Cd collection Sirènes, Coproduction Ircam, Ensemble intercontemporain, Kairos, 2008.
  • Bruno MANTOVANI, Un mois d’octobre, dans « Pascal Gallois, vol. 3 », avec des pièces d’Olga Neuwirth et Daï Fudjikura, 1 cd Stradivarius, 2008, STR33799.
  • Bruno MANTOVANI, D’une seule voix, dans « Hommage à Scelsi », avec des œuvres de Giacinto Scelsi, Diego Tosi : violon, Thimothé Tosi : violoncelle, Jay Gottlieb : piano, 1 cd Solstice, 2007, SOCD242.
  • Bruno MANTOVANI, Art d’écho ; Da Roma ; Blue girl with red wagon ; Little Italy ; L’Ere de rien, in « Art d’écho », ensemble L’Itinéraire, trio Modulations Odile Auboin : alto, Mark Foster : direction, 1 Cd Sismal Records, 2007, SR001.
  • Bruno MANTOVANI, Troisième Round, La Morte Meditata, Turbulences, dans « Troisième Round », Sylvia Marini-Vadimova, Vincent David, Ensemble TM+, dir. Laurent Cuniot, 1 cd æon, Coll. Musique française d’aujourd’hui, 2003, [Enregistré les 26, 27 et 28 mai 2003 à Paris, Espace de projection de l’Ircam].
  • Bruno MANTOVANI, Jazz Connotation, Les Danses interrompues, D’un rêve parti, Bug, Appel d’air, Früh, dans « D’un rêve parti » Ensemble Alternance, direction : Bruno Mantovani, 1 cd æon, 2002, [Enregistré le 18/11/2000 à Paris, Maison de Radio France].
  • Bruno MANTOVANI, Mit Ausdruck, Alain Billard : clarinette basse, Orchestre symphonique de Bamberg, direction : Jonathan Nott, in « Schubert Dialog » comprenant des œuvres de Jörg Widmann, Wolfgang Rihm, Dieter Schnebel, 1 cd Tudor, 2005, n° 7132.
  • Bruno MANTOVANI, Incandescence de la bruine, pour saxophone soprano et piano dans « Vincent David, saxophone : Hic et nunc - Debussy, Villa-Lobos, Berio, Jarrell, Monnet, Mantovani » comprenant des œuvres de Claude Debussy, Heitor Villa-Lobos, Luciano Berio, Michaël Jarrell et Marc Monnet, Vincent David : saxophone, Dorothée Bocquet : piano, Ane-Cécile Cuniot : flûte, Jérôme Comte : clarinette, Eric Du Fay : cor, Stéphane Paris : trombone, David Dewaste et Laurent Dewaele : percussion, Jean Dubé : piano, Pablo De Naveran Urrutia : violoncelle, Thomas Garoche : contrebasse, direction : Guillaume Bourgogne, 1 cd Centre de recherche et d’édition du conservatoire (CREC), coll. « Jeunes Solistes », Paris, 1999.

DVD

  • Bruno MANTOVANI, Siddarta, musiciens de l’Orchestre national de Paris, Susanna Mälkki, Angelin Preljocaj, chorégraphie, 1 DVD Arthaus Musik, 2011 (enregistrement de la première mondiale à l’Opéra Bastille en 2010).

Liens Internet

(liens vérifiés en décembre 2017).