updated 7 December 2007

André Boucourechliev

Compositeur et musicologue français né le 28 juillet 1925 à Sofia, Bulgarie, et mort le 13 novembre 1997 à Paris.

André Boucourechliev étudie le piano à Sofia où il entre en 1946 à l’Académie de musique. Il commence une carrière de pianiste et remporte en 1948 le grand prix du concours national d’interprétation musicale. Il obtient à ce titre une bourse du gouvernement français. Arrivé à Paris en 1949, il s’y fixe et prend la nationalité française.

Il entre à l’Ecole Normale de Musique de Paris pour étudier le piano et l’harmonie et prend des cours de contrepoint avec Andrée Vaurabourg. En 1951 il obtient la licence de concert de l’Ecole Normale de Musique où il enseignera jusqu’en 1958. En 1955, il suit la master classe de Walter Gieseking à Sarrebrück.

Il se consacre alors à la composition ainsi qu’à l’enseignement et à une réflexion très personnelle sur le langage musical.

Outre des pièces instrumentales : Musique à trois (1957), Sonate pour piano (1959), Boucourechliev réalise des pièces pour bande magnétique, au cours de deux séjours à Milan, au Studio di fonologia de la RAI, ainsi qu’au Groupe de recherche musicale de l’ORTF : Texte 1 (1958), Texte 2 (1959), et au GRM à Paris où il compose Thrène sur un poème inabouti de Mallarmé (1974).

Invité par Pierre Boulez à faire connaître ses premières œuvres au Domaine Musical, Boucourechliev y créé Signes (1961), Grodek, d’après Georg Trakl (1963). Ces pièces sont reprises à la même période aux cours d’été de Darmstadt.

Bien que n’utilisant pas la technique sérielle, Boucourechliev s’impose dans le mouvement d’avant-garde principalement à travers ses œuvres ouvertes, dont les Archipel (1967 à 1970) pour diverses formations, qui lui valurent une renommée internationale. Après Ombres pour orchestre à cordes, Faces et le Concerto pour piano (1970-1975), il compose l’opéra Le nom d’Œdipe (1978) puis Lit de Neige et Le Miroir pour voix et orchestre (1984 et 1987).

Le catalogue de Boucourechliev comprend aussi de nombreuses oeuvres de piano, dont les Six études d’après Pianèse (1975) et de musique de chambre, dont trois quatuors (1968-1989-1994). Trois fragments de Michel-Ange (1995) pour soprano, flûte et flûte en sol et piano, sera la dernière œuvre du compositeur.

Comme enseignant, Boucourechliev a été le suppléant d’Olivier Messiaen au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, puis chargé de conférences de musicologie contemporaine à l’Université d’Aix-en-Provence (1978-1985) et chargé de séminaire à l’Ecole Normale Supérieure de Paris (1985-1987).

Boucourechliev est l’auteur d’ouvrages sur Schumann, Beethoven, Stravinsky, Chopin et Debussy, traduits en plusieurs langues, et d’un ouvrage de synthèse de ses recherches sur le Langage Musical (chez Fayard, 1993). Il a fait, à travers de nombreux articles, la chronique de la création musicale de son temps et a assuré de nombreuses émissions de radio et de télévision, parallèlement à une réflexion très profonde et personnelle sur la musique.

Il s’est vu attribuer le Grand prix national de musique en 1984. Il était chevalier de la Légion d’honneur et commandeur dans l’Ordre des arts et lettres.


© Ircam-Centre Pompidou, 2007

Sources

  • Site du compositeur, « Les amis d’André Boucourechliev » ;
  • Association Entretemps.
  • Musique électronique / sur support / instruments mécaniques
    • elec Texte 1 pour bande magnétique (1958), 6 mn, pas d'éditeur
    • elec Texte 2 pour 2 bandes magnétiques (1959), 5 mn, pas d'éditeur
    • elec Thrène pour bande magnétique (1974), 31 mn, pas d'éditeur
    • elec Tic Tac pour bande magnétique, musique du film Tic Tac de Laloux (1959), 9 mn, pas d'éditeur
    • elec Étude 1 pour bande magnétique (1956), 3 mn, pas d'éditeur
  • Musique soliste (sauf voix)
  • Musique de chambre
    • Anarchipel pour ensemble de six instruments (1970), Alphonse Leduc
    • Archipel 1 pour 2 pianos et 2 percussions (1967), Universal Edition
    • Archipel 2 pour quatuor à cordes (1968), Universal Edition
    • Archipel 3 pour piano et six percussions (1969), Alphonse Leduc
    • Miroir II cinq pièces pour quatuor à cordes (1989-1990), 18 mn, Salabert
    • Musique à trois pour flûte, clarinette et clavecin (1957), Inédit
    • Musiques Nocturnes pour clarinette, piano et harpe (1966), Inédit
    • Nocturnes pour clarinette et piano (1984), 12 mn, Salabert
    • Quatuor III pour quatuor à cordes (1994), 13 mn, Salabert
    • Signes pour flûte, piano et deux percussions (1961), partition retirée du catalogue
    • Tombeau à la mémoire de Jean-Pierre Guézec, pour clarinette en la et percussion ou piano (1971), 10 mn, Alphonse Leduc
    • Ulysse pour flûte et percussion (ou flûte d'accompagement) (1980), Transatlantique
  • Musique instrumentale d'ensemble
    • Amers pour 19 instruments (1972), 15 mn, Alphonse Leduc
    • Faces pour deux orchestres (1972), Alphonse Leduc
    • La Chevelure de Bérénice pour ensemble instrumental (1987-1988), 20 mn, Salabert
    • Ombres Hommage à Beethoven, pour orchestre à cordes (1970), Alphonse Leduc
    • Orion II pour piano, 5 cuivres et 2 percussions (1982), 20 mn, Salabert
  • Musique concertante
    • Concerto pour piano et orchestre (1974-1975), 21 mn, Salabert
  • Musique vocale et instrument(s)
  • 1995
  • 1994
  • 1990
    • Miroir II cinq pièces pour quatuor à cordes, 18 mn, Salabert
  • 1988
  • 1987
    • Le Miroir pour mezzo-soprano et orchestre, 20 mn, Salabert
  • 1984
    • Lit de neige pour soprano et dix-neuf instrumentistes, 20 mn, Salabert
    • Nocturnes pour clarinette et piano, 12 mn, Salabert
  • 1982
    • Orion II pour piano, 5 cuivres et 2 percussions, 20 mn, Salabert
    • Orion III pour piano solo, 10 mn, Salabert
  • 1980
    • Ulysse pour flûte et percussion (ou flûte d'accompagement), Transatlantique
  • 1979
    • Orion I pour orgue, 17 mn, Salabert
  • 1978
  • 1975
  • 1974
    • elec Thrène pour bande magnétique, 31 mn, pas d'éditeur
  • 1972
    • Amers pour 19 instruments, 15 mn, Alphonse Leduc
    • Faces pour deux orchestres, Alphonse Leduc
  • 1971
    • Tombeau à la mémoire de Jean-Pierre Guézec, pour clarinette en la et percussion ou piano, 10 mn, Alphonse Leduc
  • 1970
    • Anarchipel pour ensemble de six instruments, Alphonse Leduc
    • Archipel 4 pour piano, Alphonse Leduc
    • Ombres Hommage à Beethoven, pour orchestre à cordes, Alphonse Leduc
  • 1969
    • Archipel 3 pour piano et six percussions, Alphonse Leduc
    • Grodek pour soprano, flûte et trois percussions, 8 mn, Universal Edition
  • 1968
    • Archipel 2 pour quatuor à cordes, Universal Edition
  • 1967
    • Archipel 1 pour 2 pianos et 2 percussions, Universal Edition
  • 1966
  • 1961
    • Signes pour flûte, piano et deux percussions, partition retirée du catalogue
  • 1959
    • Sonate pour piano, Inédit
    • elec Texte 2 pour 2 bandes magnétiques, 5 mn, pas d'éditeur
    • elec Tic Tac pour bande magnétique, musique du film Tic Tac de Laloux, 9 mn, pas d'éditeur
  • 1958
    • elec Texte 1 pour bande magnétique, 6 mn, pas d'éditeur
  • 1957
  • 1956
    • elec Étude 1 pour bande magnétique, 3 mn, pas d'éditeur

Bibliographie

  • André BOUCOURECHLIEV, Á l’écoute, textes choisis et présentés par J. Ducharme, Paris : Fayard, 2006, ouvrage publié avec la participation de la Sacem.
  • André BOUCOURECHLIEV, Debussy. La révolution subtile, Paris, Fayard, coll. « Les Chemins de la Musique », 1998.
  • André BOUCOURECHLIEV, Regard sur Chopin, Paris, Fayard, coll. « Les Chemins de la Musique », 1996.
  • André BOUCOURECHLIEV, Dire la musique, Paris, Minerve, coll. « Musique Ouverte », 1995.
  • André BOUCOURECHLIEV, Le langage musical, Paris, Fayard, coll.  « Les Chemins de la Musique », 1993.
  • André BOUCOURECHLIEV, Essai sur Beethoven, Actes Sud, 1991.
  • André BOUCOURECHLIEV, Igor Stravinsky, Paris, Fayard, coll. « Les Indispensables de la Musique », 1982.
  • André BOUCOURECHLIEV, Beethoven, Paris, Seuil, coll. « Solfèges », 1963.
  • André BOUCOURECHLIEV, Schumann, Paris, Seuil, coll. « Solfèges », 1956.
  • Alain POIRIER, André Boucourechliev, Fayard, 2002.

Discographie

  • André BOUCOURECHLIEV, Les Archipels : Archipel I (I) ; Archipel II (II) ; Archipel III (III) ; Archipel IV (IV) ; Anarchipel (V), Roland Auzet, percussion (I, V) ; Jean-Pierre Drouet, percussion (I, V) ; Akon Austbö, piano (I) ; François-Frédéric Guy, piano (V) ; Claude Helffer, piano (I, III) ; Georges Pludermacher, piano (IV) ; Elisabeth Chojnacka, clavecin (V) ; Françoise Rieunier, orgue (V) ; Brigitte Sylvestre, harpe (V) ; Ensemble de percussions Les Pléïades (III) ; Quatuor Ysaÿe (II),1 Cd MFA - Radio France, 1995, MFA 216001, réédition 2002.
  • André BOUCOURECHLIEV, Orion II ; Orion III ; Trois fragments de Michel-Ange ; Grodek, Ensemble Télémaque, 1 Super Audio Cd hybride Lyrinx, 2003, LYR 2209.
  • André BOUCOURECHLIEV, Quatuor III ; Miroir 2 ; Archipel II, Quatuor Ysaÿe, 1 Cd aeon, 2001, AECD 0102.
  • André BOUCOURECHLIEV, Thrène : comprenant : Thrène ; Texte I ; Texte II ; Concerto pour piano, Claude Helffer, piano, Orchestre national de France, Ivo Malec, direction, coproduction : « Les amis d’André Boucourechliev », 2004, 1 Cd GRM - INA C 2025*.*

Liens Internet

(liens vérifiés en novembre 2011).