updated 10 July 2019
© Theatrum Mundi

Manos Tsangaris

Compositeur allemand né le 8 décembre 1956 à Düsseldorf.

Manos Tsangaris étudie la composition et le théâtre musical avec Mauricio Kagel, ainsi que la percussion avec Christoph Caskel à l’Académie de musique de Cologne. À partir des années 1970, il commence à mettre la performance au centre de ses œuvres, dans des formats artistiques très variés, tels que le théâtre musical, l’installation sonore, la musique de chambre et la musique orchestrale.

Sa musique a été jouée dans des festivals tels que le festival de Donaueschingen, le festival de Witten pour la musique de chambre contemporaine, le festival international de théâtre de Belgrade, le festival Ultima à Oslo, le festival TonLagen de Dresde, le festival Automne de Varsovie et dans les théâtres et maisons d’opéra de Cologne, New York, Mannheim, Dresde et Berlin. Il a également reçu de nombreuses commandes de la radio allemande.

En 1991, il est invité par l’Union des compositeurs soviétiques et devient compositeur en résidence à Moscou. De 2002 à 2007, il est conseiller artistique au Schauspielhaus de Cologne, puis invité d’honneur à la Villa Massimo de Rome en 2009. Il est élu membre de l’Académie des Arts de la Saxe en 2010, puis député secrétaire dans le domaine musical en 2011. La même année, il fonde l’« Institut international pour l’investigation artistique » (Internationale Institut für Kunstermittlung) et entreprend des recherches dans le domaine de l’anthropologie de la scène. En 2012 et 2013, il est artiste en résidence à l’Université des arts de Zurich. En 2016, il est directeur artistique de la Biennale de musique pour le théâtre musical de Munich, aux côtés de Daniel Ott.

Manos Tsangaris enseigne régulièrement : en 2002 à Ny Musikk à Oslo et à Stavanger (Norvège), en 2003, à l’Académie d’été de l’Université des Arts de Berlin, en 2004, 2006 et 2008, à l’Académie d’été de Darmstadt. En 2008-2009, il est professeur invité à l’Université des Arts de Berlin. En 2009, il est nommé professeur de composition à la Hochschule für Musik Carl Maria von Weber de Dresde. Depuis 2009 également, il est membre de l’Académie des Arts de Berlin, dont il dirige le département de musique depuis 2012. En 2017-2018, il est professeur invité à l’Académie de Musique de Norvège à Oslo.

L’œuvre de Manos Tsangaris est multiple et protéiforme. Elle s’inscrit majoritairement dans le champ du théâtre musical, qui est le centre de son activité artistique, et comprend de nombreuses performances et installations. Depuis 1986, il publie également des poèmes et des anthologies. Ses installations et autres œuvres sont régulièrement exposées dans les galeries et musées d’Allemagne, ainsi qu’à l’étranger (le musée du diocèse de Cologne et la galerie d’art de Odense, au Danemark, lui ont notamment consacré des expositions).

Bourses et prix

  • 1991 : Bourse Bernd Alois Zimmermann de la Ville de Cologne ;
  • 1993-1994 : Bourse de l’Akademie Schloss Solitude, Stuttgart ;
  • 1997 : Kunstpreis (Prix d’Encouragement de la Musique) de l’Académie des Arts de Berlin ;
  • Prix de composition de l’Orchestre symphonique de la SWR pour la pièce Batsheba. Eat The History!, créée en 2009 au festival de Donaueschingen.

© Ircam-Centre Pompidou, 2016

Sources

Site personnel du compositeur ; page personnelle du compositeur sur le site de l’Académie des Arts de Berlin.

  • Effectif non spécifié
  • Musique électronique / sur support / instruments mécaniques
  • Musique soliste (sauf voix)
    • Ansage pour flûte (2003), 17 mn
    • elec Ein-Personen-Kopf-Duschen-Schreiber pour film en super 8 et percussion sur la tête (un musicien) (1996), 4 mn
    • elec Glockenturm pour chimes à cinq notes et espaces lumineux (1999-2000), 17 mn
    • Shellbum Album pour piano (1992), 18 mn
    • So Low œuvre en deux parties pour clarinette contrebasse et un perturbateur (1981), 10 mn
    • elec Tmesis pour alto et lumière (2008), 8 mn
    • Viscum Album quatre petites pièces pour accordéon (2013), 16 mn
    • in situ pour trompette (petite percussion et sources de lumière commandées) (1999), 15 mn
    • elec o.T. pour clarinette basse, voix, objets, lumière avec une personne non préparée dans le public (1980), 3 mn, Peters
  • Musique de chambre
  • Musique instrumentale d'ensemble
  • Musique vocale et instrument(s)
    • elec 2 + 1 (Zwischenreich) pour soprano, orgue, percussions et lumières (2004)
    • elec An die Vorwelt pour grand ensemble, deux récitants, chef d'orchestre soliste et lumière (1996), 35 mn
    • stage Batsheba. Eat The History! installation-opéra pour acteurs, chanteurs, chœur et orchestre (2008-2009)
    • elec Bitte mit Bild pour soprano, piano, projection de texte et vidéo (2004), 32 mn
    • Centralstation Vom Außen und Innen der Städte théâtre musical (2006)
    • elec City Pieces (Window Piece) pour chanteur, acteur, ensemble, installation, lumière, vidéo et audioguide (2016)
    • elec stage Der Ebertplatz als junger Mann pour lecteurs audio avec deux récitants, trois bruiteurs, piano préparé, clarinette contrebasse, objets et bande (1994), 11 mn
    • stage Die Döner-Schaltung miniatures de théâtre musical pour des espaces avec public limité ; théâtre pour une maison pour récitants, chanteurs, instrumentistes et acteurs dans des ensembles de tailles variables ou en tant que solistes (2004)
    • Die Sonne hat sich inzwischen weitergedreht pour voix, percussion, arbres et artistes de gestes (2018)
    • stage Diskrete Stücke pour voix et ensemble (2007), Peters
    • stage Drei Räume Theater Suite miniatures de théâtre musical pour des espaces avec public limité ; théâtre pour une maison pour récitants, chanteurs, instrumentistes et acteurs dans des ensembles de tailles variables ou en tant que solistes (2004)
    • elec EILAND (ISOLA). Das aufgehobene Ich pour stations dans l'espace, voix, clarinettes contrebasses et lumière (2015)
    • elec Elephants Cry Salty Tears pour récitant, objets, action, percussion et bande (1989), 18 mn
    • elec stage Freigehege pour groupes d'orchestres, solistes, soprano récitante, baryton et lumière (2013), Peters
    • elec stage Glück macht mutig musique de scène pour chœur, récitant et électronique (2004-2008), 34 mn
    • HOME pour acteur, soprano, clarinette et performer au piano (2017)
    • Haben Sie Zeit? pour récitante, récitant, violon, hautbois, cor, harmonium et percussion (2000), 27 mn
    • elec Hier und Hier pour deux musiciens, voix, sources de lumière mobiles, radios et objets (2003), 8 mn
    • I n i t i u m für Ado und Elsa Müller pour deux récitants, orgue et percussion (2000), 30 mn
    • stage Karl May, Raum der Wahrheit théâtre musical (2014), 60 mn
    • Labor quatre compositions pour soprano et ensembles, performances, images vivantes, installations et peintures (2005)
    • elec Mauersegler remix d'audiodescriptions pour voix, acteurs, interprètes, cor, percussion, électronique et tramway (2013), Peters
    • elec stage Meine sehr verehrten Dameisen und Herrenmeisen pour texte récité, action scénique, piano et voix enregistrée (1982-1983)
    • stage Memento (Lots Weib) théâtre musical (2007)
    • elec Monde pour récitante, voix enregistrée et petit ensemble (1983), 12 mn
    • Nachtstück mit Fenster pour soprano et ensemble de chambre (1994), 30 mn
    • elec stage Orpheus, Zwischenspiele théâtre multi-site pour soprano, mezzo-soprano, contre-ténor, petit orchestre, lettres projetées, 15 acteurs, au moins 50 supplémentaires, orgue (fadenorgel), lumière, trois métros (2002), 1 h 30 mn
    • elec stage RELIEF oder Die Buchstabenrevolte poème spatial pour récitante (actrice), violon (soprano), cor, harmonium, sampler (saxophone soprano), acteur muet, installation scénique, interventions acoustiques, projections de texte et sources de lumières (2000), 40 mn
    • elec SCHICHTWECHSEL: Wie gehts Ihnen? poème spatial pour récitante (actrice), soprano lyrique, ensemble, projection de texte et lumière (1999), 1 h 10 mn
    • stage Schwalbe pour voix, cor, percussions, corne de brume, interventions acoustiques, acteurs et public en mouvement (2011), Peters
    • Sieben Fenster miniatures / intermèdes pour deux voix et quatre instruments (1998), 25 mn
    • elec Tafel 2 pour façade de maison, voix, récitant, instrumentistes mobiles, bandes passantes, sources de lumière mobiles, orgue (fadenorgel), vidéo et travaux (environ 30 contributeurs) (1991), 60 mn
    • elec Tafel 3 pour soprano, trompette, objets, batterie, orgue (fadenorgel), lumière (4 musiciens) (1997), 3 h
    • elec stage Vivarium [Reisen, Kochen, Zoo...] pour mouvement dans l'espace, voix, instruments et lumière (2011), Peters
    • Wittenau Blu pour deux sopranos, violon, shruti box, percussion et baryton (trois musiciens) (1998), 4 mn
    • es geht voran musique de chambre pour chanteur, acteur, instruments à vent, percussion et passants (2019)
    • elec grüns composition sonométrique pour trois pianos, vidéo et acteur (1993)
    • stage winzig miniatures de théâtre musical pour récitant, chanteur, instrumentistes et acteurs dans des ensembles de tailles différentes ou solistes (1993)
  • Musique vocale a cappella

Bibliographie

  • Jörn Peter HIEKEL, « Erhellende Passagen : zum Stationentheater von Manos Tsangaris, dans Musik & Ästhetik, Heft 52, 2009, p. 48-60.
  • Raoul MÖRCHEN, « Das mediale Theater von Manos Tsangaris », dans MusikTexte, n° 91, 2001, p. 45-50.
  • Raoul MÖRCHEN, Manos TSANGARIS, « Täglich’Brot : Manos Tsangaris im Gespräch über Dichten, Zeichnen und Trommeln », dans MusikTexte, n° 91, 2001, p. 61-66.
  • Monica PASIECZNIK, « Scenic Anthropology », dans Dissonance, n° 121, 2013, p. 7-10.
  • Michael STRUCK-SCHLOEN, « Gegen die Rituale : drei Versuche über den Komponisten Manos Tsangaris », dans Positionen, n° 38, 1999, p. 6-9.
  • Ulrich TADDAY(éd.), « Manos Tsangaris »*,* Musik-Konzepte, Sonderband,Edition Text+Kritik, 2015.
  • Manos TSANGARIS, « Was ist überhaupt eine Frage? Monolog », dans MusikTexte, n° 91, 2001, p. 57-60.

Discographie

  • Manos TSANGARIS, Batsheba. Eat The History!, SWR Vokalensemble Stuttgart, SWR Sinfonieorchester Baden-Baden und Freiburg, Johanna Winkel : soprano, Elvira Bill : alto, Julian Podger : tenor, Andreas Wolf : baryton, Anja Laïs, Kate Strong, Olga Wäscher, Markus Boysen, Sylvain Cambreling : acteurs, Christoph Grund : orgue, Sylvain Cambreling, Denis Comtet : direction, dans « Donaueschinger Musiktage 2009 - vol. 3 », 1 cd Neos, 2009, NEOS 11053.
  • Manos TSANGARIS, Relief oder die Buchstabenrevolte, Petra Torky : voix, Freya Ritts-Kirby : voix et violon, Pi-hsien Chen : harmonium, Franck Ollu : cor, Simon Stockhausen : saxophone sorano et Martin Schmitz : acteur, dans « Donaueschinger Musiktage 2000 », 1 cd Col Legno, 2001, WWE20201.
  • Manos TSANGARIS, Drüm 1 ; Drüm 2, Manos Tsangaris, dans « Elephant’s Easy Moonwalk Through The Night », 1 cd Exaudio, 1990, 4990 S.

Liens Internet

(liens vérifiés en juillet 2019).