updated 2 April 2021
© Danielle Androff

Philippe Leroux

Compositeur français né le 24 septembre 1959 à Boulogne.

Philippe Leroux intègre le Conservatoire national supérieur de musique de Paris en 1978, dans les classes d’Ivo Malec, Claude Ballif, Pierre Schaeffer et Guy Reibel. Il y obtient trois premiers prix. Durant cette période, il étudie également avec Olivier Messiaen, Franco Donatoni, Betsy Jolas, Jean-Claude Eloy et Iannis Xenakis. En 1993, il est pensionnaire à la Villa Médicis où il séjourne jusqu’en octobre 1995.

Il est l’auteur de près de quatre-vingts œuvres, symphoniques, acousmatiques, vocales, pour dispositifs électroniques, et de musique de chambre. Celles-ci lui ont été commandées par le ministère français de la Culture, l’Orchestre philharmonique de Radio-France, la Südwestfunk Baden-Baden, l’Ircam, Les Percussions de Strasbourg, l’Ensemble intercontemporain, l’ensemble Court-Circuit, l’ensemble 2e2m, l’Ensemble Orchestral Contemporain, l’ensemble Sillages, l’INA-GRM, le Nouvel Ensemble Moderne de Montréal, Sixtrum, l’ensemble Ictus, le Festival Musica, l’ensemble BIT 20, la fondation Koussevitsky, l’ensemble San Francisco Contemporary Music Players, l’ensemble Athelas, l’Orchestre national de Lorraine, l’Orchestre philharmonique de Nice, le CIRM, INTEGRA, le Festival Berlioz, ainsi que par d’autres institutions françaises et étrangères.

Ses œuvres sont jouées et diffusées en France et à l’étranger : festival de Donaueschingen, festival Présences de Radio-France, festival Agora, Biennale de Venise, festival de Bath, festival Musica, Journées de l’ISCM de Stokholm, festival MNM de Montréal, festival Musiques en Scènes de Lyon, festival Manca, festival de Bergen, festival Ultima d’Oslo, Tage für Neue Musik de Zürich, BBC Symphony Orchestra, Tonhalle Orchester Zürich, BBC Scottish Symphony Orchestra, Philharmonia Orchestra, Philharmonie Tchèque, Orchestre Philharmonique de Lorraine, etc.

Ses collaborations majeures avec l’Ircam comprennentVoi(rex), créée en 2003 à l’Institut par Donatienne Michel-Dansac et l’Ensemble L’Itinéraire sous la direction de Pierre-André Valade et Apocalypsis, créée en 2006 à la maison de Radio France par Donatienne Michel-Dansac, Valérie Philippin et l’Ensemble BIT20 dans le cadre du festival Agora. Cette pièce est récompensée par le prix Francis et Mica Salabert en 2007.

Parmi ses nombreux autres prix figurent le prix Hervé Dugardin, le prix de la meilleure création musicale contemporaine de l’année 1996 pour (d’)Aller, le prix SACEM des compositeurs, le prix André Caplet et Nadia et Lili Boulanger de l’Académie des Beaux-Arts de l’Institut de France, et le prix Arthur Honegger de la Fondation de France pour l’ensemble de son œuvre. En 2015, il est nommé membre de la Société Royale du Canada, l’Académie des beaux-arts de l’Institut de France lui attribue le Prix de composition musicale de la Fondation Simone et Cino Del Duca, et son disque Quid sit Musicus reçoit le Grand Prix du Disque 2015 décerné par l’Académie Charles Cros.

Il publie de nombreux articles sur la musique contemporaine, donne conférences et cours de composition dans des lieux tels que l’Université de Berkeley Californie, Harvard, la Grieg Academie de Bergen, l’Université de Columbia à New-York, le Conservatoire Royal de Copenhague, l’Université de Toronto, la Fondation Royaumont, l’IRCAM, le Conservatoire Américain de Fontainebleau, les Conservatoires Nationaux supérieurs de Musique de Paris et de Lyon, le domaine Forget au Québec, Georgia Institute of Technology à Atlanta.

De 2001 à 2006, il enseigne la composition à l’Ircam dans le cadre du cursus d’informatique musicale. En 2005 et 2006, il est également professeur à l’université McGill de Montréal dans le cadre de la Fondation Langlois. De 2007 à 2009, il est en résidence à l’Arsenal de Metz et à l’Orchestre national de Lorraine, puis de 2009 à 2011, professeur invité à l’Université de Montréal (UdeM). Depuis septembre 2011, il est professeur de composition agrégé à la Schulich School of Music de l’université McGill. Il est actuellement compositeur en résidence à l’Ensemble MEITAR de Tel-Aviv.


© Ircam-Centre Pompidou, 2016

Sources

Philippe Leroux.

Bibliographie

  • Christophe BRUNO, « La part de l’inouï - Entretien avec Philippe Leroux », BARCA Poésie Politique Psychanalyse, vol.10, Paris, 1998, p. 125-146.
  • Nicolas DONIN, « Genetic Criticism and Cognitive Anthropology: A Reconstruction of Philippe Leroux’s Compositional Process for Voi(rex) », Genetic Criticism and the Creative Process: Essays from Music, Literature, and Theater, William Kinderman & Joseph E. Jones, éditeurs), Rochester, University of Rochester Press, 2009, p. 192-215.
  • Nicolas DONIN, « Enquête sur l’atelier d’un compositeur contemporain », Revue de synthèse, 129, 6e série, n° 3, 2008, p. 401-420.
  • Nicolas DONIN, Jacques THEUREAU, « Voi(rex) de Philippe Leroux, éléments d’une genèse. Reconstitution analytique du processus créateur d’une œuvre récemment créée », Dissonanz / Dissonance, n° 90, juin 2005, p. 4-13.
  • Nicolas DONIN, Jacques THEUREAU, « La coproduction des œuvres et de l’atelier par leur compositeur. (À partir d’une étude de l’activité créatrice de Philippe Leroux entre 2001 et 2006) », Circuit, Musiques contemporaines, vol. 18, n° 1, 2008.
  • Nicolas DONIN, Jacques THEUREAU, « L’activité de composition musicale comme exploitation et construction de situations de composition. Une anthropologie cognitive du travail de Philippe Leroux », Intellectica, vol. 48, n° 1-2, 2008.
  • Nicolas DONIN, Jacques THEUREAU, « La composition d’un mouvement de Voi(rex), de son idée formelle à sa structure », L’inouï - revue de l’Ircam, n° 2, 2006, p. 62-85.
  • Nicolas DONIN, Jacques THEUREAU, « Theoretical and Methodological Issues Related to Long Term Creative Cognition: the Case of Musical Composition », Cognition Technology & Work, vol. 9, n° 4, octobre 2007, p. 233-251.
  • Nicolas DONIN, Jacques THEUREAU, « Music composition in the wild: from the horizon of creative cognition to the time & situation of inquiry », dans ACM International Conference Proceeding Series - Proceedings of the 2005 annual conference on European association of cognitive ergonomics, Athènes, 2005, p. 57-64.
  • Philippe LEROUX, «  …Phraser le monde : continuité, geste et énergie dans l’œuvre musicale », Circuit, Musiques contemporaines, vol. 21, n° 2, 2011.
  • Philippe LEROUX, «  Question de faire. La génétique musicale in vivo vue du côté du créateur », GENESIS Revue internationale de critique génétique, n° 31, 2010, p. 55-63.
  • Philippe LEROUX, Musique, une aire de jeux, Entretiens avec Elvio Cipollone,Paris, éditions MF, 2009.
  • Philippe LEROUX, « Ensayo sobre las interacciones entre la composicion y el analysis », VOXes, n°1, Lanús Provincia de Buenos Aires, Ediciones de la UNLa, 2008, p. 16-34.
  • Philippe LEROUX, « De Voi(rex) à Apocalypsis : essai sur les interactions entre composition et analyse », dans L’Inouï, revue de l’Ircam, n°2, 2006, p. 43-61.
  • Philippe LEROUX, Christophe BRUNO, « Musique contemporaine : une solution de continuité », dans La création après la musique contemporaine, Paris, L’Harmattan, 1999, p. 23-40
  • Philippe LEROUX, « Brèves », dans Revue de la Villa Medicis, Rome, Fratelli Palombi, 1995, p. 90-98
  • Philippe LEROUX, « Analyse des Intégrations opus 49 », dans Premier cahier Ivan Wyschnegradsky, Paris, Association Ivan Wyschnegradsky, 1985
  • Philippe LEROUX, « La composition : jouer ou mourir. Quels sont les rapports que peuvent entretenir le jeu et la composition musicale ? », dans Dissonanz / Dissonance, n° 82, août 2003, p. 20-25
  • Philippe LEROUX, « Le modèle du modèle dans Voi(rex)», dans OM Composer’s Book 2, Paris, Ircam 2007
  • Philippe LEROUX, « Intégrer la surprise : les processus dans Partiels de Gérard Grisey », dans Le Temps de l’écoute, Paris, L’Harmattan, 2004, p. 37-50.
  • Sophie STÉVANCE, « Être compositeur aujourd’hui, entretien avec Philippe Leroux », Composer au XXIe siècle : pratiques, philosophies, langages et analyses, Paris, Librairie philosophique J. Vrin, 2010, p. 170-180.
  • Jacques THEUREAU, Nicolas DONIN, « Comprendre une activité de composition musicale : les relations entre sujet, activité créatrice, environnement et conscience préréflexive », dans Sujets, activités, environnements. Approches transverses, sous la direction de Jean-Marie Barbier et Marc Durand, Paris, Presses Universitaires de France, 2006, p. 221-251.
  • Yiorgos VASSILANDONAKIS, « An Interview with Philippe Leroux », Computer Music Journal, vol. 32, n° 3, 2008, p. 11-24.
  • Michel VILELLA, Processus et invention dans Continuo(ns) de Philippe Leroux, Paris L’Harmattan, 1999.

Cd-roms, dvds

  • Nicolas DONIN, Samuel GOLDSZMIDT, Jacques THEUREAU, « De Voi(rex) à Apocalypsis, fragments d’une genèse. Exploration multimédia du travail de composition de Philippe Leroux », DVD-Rom joint à L’Inouï - revue de l’Ircam, n° 2, 2006.
  • Nicolas DONIN, Samuel GOLDSZMIDT, Jacques THEUREAU, Un parcours interactif dans Voi(rex) de Philippe Leroux, DVD-Rom pédagogique Ircam/Région PACA, 2007.

Discographie sélective

  • Philippe LEROUX, M.É ; La guerre du faire ; Objets trouvés…Posés, dans « 9 trajectoires », 1 CD INA-GRM, 2018.
  • Philippe LEROUX, Postlude à l’épais ; Ailes ; De la texture ; Continuo(ns) ; Dense… Englouti, dans « Ailes », 1 CD Soupir Éditions, 2017, S244.
  • Philippe LEROUX, De l’Itération ; Les uns ; De la vitesse, Ensemble Sixtrum, dans « De la percussion », 1 CD Soupir Éditions, 2017, S232.
  • Philippe LEROUX, Quid sit Musicus ; Cinq poèmes de Jean Grosjean, dans « Ailes », 1 CD Soupir Éditions, 2015, MFA 216005.
  • Philippe LEROUX, Voi(rex) ; Plus Loin ; M, Donnatienne Michel-Dansac : soprano, Christophe Bredeloup : percussion, Isabelle Cornelis : percussion, David Chevalier : piano, Fuminori Tanada : piano, Orchestre philharmonique de Radio France, ensemble L’Itinéraire, direction : Pierre-André Valade, 1 cd Nocturne, 2004, NTCD 358.
  • Philippe LEROUX, (D’)Aller ; AAA ; Souffles ; Ial, Annick Roussin : violon, Christophe Saunière : harpe celtique, Caroline Delume : guitare, Orchestre Poitou-Charente, direction : Pascal Verrot, Ensemble Court-Circuit, direction : Pierre-André Valade, ensemble Le Concert impromptu, 1 cd Grave, GRCD13.
  • Philippe LEROUX, Continuo(ns) ; Fleuve ; Air-Ré ; PPP ; Phonie douce, ensemble Court-Circuit, direction : Pierre-André Valade, 1 cd MFA, 1995, MFA 216005.
  • Philippe LEROUX, Air, dans « Ensemble SIC » (comprenant également des œuvres de Taïra, Birkenkötter, Kurtag, Giner, Ensemble S:I.C., 1 cd Vand’œuvre, 9508.
  • Philippe LEROUX, Histoires anciennes, dans « L’art de la guitare contemporaine », Caroline Delume : guitare, 1 cd Arion, 1998, ARN 60439 [également enregistré sur un cd de la Société internationale pour la musique contemporaine et interprété par Tristan Manoukian].
  • Philippe LEROUX, Je brûle, dit-elle un jour à un camarade, dans « Feu dévorant », avec des œuvres de Stéphane Bortoli, Bertrand Dubedout et Bruno Giner, Dominique Thibaudat : soprano, 1 cd Harmonia Mundi, 1993, ED 13019.
  • Philippe LEROUX, PPP, dans « L’Air du large – œuvres contemporaines pour flûte et piano », avec des œuvres de Bertrand Dubedout, Denis Dufour, Bruno Giner, Philippe Leroux et Daniel Tosi, Annie Ploquin-Rigniol : flûte, François-Michel Rigniol : piano, 1 cd Motus, 1998, M298004.

Liens Internet

(liens vérifiés en avril 2021).