György Kurtág (1926)

Négy capriccio (1959-1970)

pour soprano et orchestre de chambre, sur des textes de István Bálint
[Quatre caprices]

  • Informations générales
    • Date de composition : 1959 - 1970
      Dates de révision : 1993, 1999
    • Durée : 9 minutes
    • Éditeur : Universal Edition, Vienne, nº UE 31264
    • Opus : 9
    • Dédicace : à András Mihály
    • Livret (détail, auteur) :

      István Bálint, en hongrois

Effectif détaillé
  • soliste : soprano solo
  • flûte (aussi flûte piccolo), hautbois, clarinette, basson, cor, batterie, cymbalum, harpe, piano (aussi célesta), violon, violon II, alto, violoncelle, contrebasse

Information sur la création

  • 13 October 1971, Hongrie, Budapest, par Erika Sziklay : soprano, Ensemble de chambre de Budapest, direction : András Mihály.

Observations

réduction pour soprano et piano par György Bácskai : UE 30 393, 1996 (rév. 1999)

Titres des parties
  1. Paris I. Musée de Cluny, La Dame à la Licorne
  2. Paris II. Tour Saint-Jacques
  3. Nyelvlecke / Cours de langue
  4. Ars poetica

Note de programme

Par le choix des textes, les Quatre Capriccios, pour soprano et orchestre de chambre, se rapprochent des lieder sur des poèmes de Dezsö Tandori : les vers d'István Bálint leur confèrent un caractère ludique – voire surréaliste – dû à des procédés poétiques proches de l'écriture automatique, qui culminent dans l'absurde Cours de langue. Les textes des deux premiers mouvements s'inspirent d'éléments parisiens : « Paris I / Musée de Cluny : La Dame à la licorne ; Paris II / Tour Saint-Jacques ». Mais ils ne fournissent que le prétexte à de libres associations verbales.

Peter Szendy.

Documents