Rolands Kronlaks (1973)

Moving Shapes (1999)

pour trombone basse et électronique

œuvre électronique, Ircam

  • Informations générales
    • Date de composition : 1999
    • Durée : 05 mn
    • Éditeur : Inédit
  • Genre
    • Musique soliste (sauf voix) [Trombone]
Effectif détaillé
  • 1 trombone basse

Information sur la création

  • 29 September 1999, Paris, Auditorium Saint-Germain-des-Prés, concert du Cursus de composition, par Alain Rigollet.

Information sur l'électronique
Information sur le studio : Ircam, Cursus de composition et informatique musicale.
RIM (réalisateur(s) en informatique musicale) : Benjamin Thigpen (encadrement pédagogique)
Dispositif électronique : dispositif électronique non spécifié

Note de programme

La pièce repose sur l'idée d'un dialogue entre le trombone basse et l'électronique. Le son électronique complète et métamorphose les matériaux interprétés par le trombone. Au commencement, ce tête-à-tête réside dans des interpolations de sons de l'instrument en sons de synthèse. Par la suite, tous les sons de synthèse forment une structure autonome qui s'intègre dans le dialogue interne du trombone basse soliste. Ce dernier comporte plusieurs échelles harmoniques et se présente comme un jeu sur les intervalles et sur leur ambiguïté par rapport aux échelles harmoniques. La plupart des sons électroniques sont réalisés par filtrage des sons de synthèse avec le spectre des sons du trombone.

Rolands Kronlaks, programme du concert du Cursus de composition de l'Ircam, 1999