Charles Ives (1874-1954)

From the Steeples and the Mountains (1901)

pour cuivres et cloches
[Depuis les clochers et les montagnes]

  • Informations générales
    • Date de composition : 1901
    • Durée : 04 mn
    • Éditeur : Peer International Corporation
Effectif détaillé
  • trompette, trombone, 2 cloches [2 jeux ou 2 pianos]

Information sur la création

  • Date : 26 April 1963
    Lieu :

    États-Unis, Waltham, Brandeis University, Department of Music


    Interprètes :

    Wayne Shirley : direction.

Note de programme

L'éclectisme de Ives apparaît à nouveau dans cette œuvre écrite pour cloches, trompette et trombone dans laquelle il utilise une technique sérielle. En effet, une série de durées détermine la structure rythmique globale du morceau avec, d'abord, une accélération des valeurs allant de blanches à doubles croches et, ensuite, par mouvement rétrograde, un retour progressif aux valeurs du départ. Une structure rythmique circulaire en résulte.


  1. SAARIAHO, Kaija, « Timbre et harmonie », dans Le timbre, métaphore pour la composition, Jean-Baptiste Barrière, éd., Paris, Ircam - Christian Bourgois, 1991, p. 412-453. 

  2. GRABOCZ, Martha, « La musique contemporaine finlandaise : conception gestuelle de la macrostucture / Saariaho et Lindberg », Cahiers du CIREM, Musique et geste, n ° 26-27, décembre 1992-mars 1993, p. 158. 

  3. BATTIER, Marc, NOUNO, Gilbert, « L'électronique dans l'opéra de Kaija Saariaho, L'Amour de loin », in Carlos AGON, Gérard ASSAYAG, Jean BRESSON, The OM Composer's Book, coll. Musique et sciences, Ircam, Centre Georges-Pompidou, 2006, p. 21-30.  

Peter Wolrich.