Vinko Globokar (1934)

Discours VIII (1989-1990)

pour quintette à vent

  • Informations générales
    • Date de composition : 1989 - 1990
    • Durée : 20 mn
    • Éditeur : Ricordi, Paris, nº R 2572
    • Dédicace : à Wilfried Brennecke
Effectif détaillé
  • 1 flûte, 1 hautbois, 1 clarinette, 1 basson, 1 cor

Information sur la création

  • 18 November 1990, France, Metz, par le quintette Nielsen.

Note de programme

« Jouer comme si l’on parlait » est la matière à reflexion des sept Discours que j'ai composés depuis 1967. J'avais commencé avec Discours II pour 5 trombones, œuvre dans laquelle il s'agissait de reproduire les éléments phonétiques de la langue française sur un trombone. Dans Discours VI les membres d'un quatuor à cordes se comportaient comme des acteurs quand ils jouaient de leur instrument mais comme des musiciens quand ils s’exprimaient avec la voix.

Dans ce Discours VIII cinq personnages font différentes rencontres, communiquent de différentes manières et exposent les tensions et conflits à l'intérieur d'un cercle que l'on pourrait considérer être une piste de cirque.

La forme de l'œuvre est la suivante : Introduction, 1e Cirque, Cercle (commentaire positif), 2e Cirque, Cercle (commentaire négatif), 3e Cirque, Final.

Chaque Cirque est composé de cinq situations provoquant chacune des réactions psychologiques différentes chez les antagonistes. Entrant dans le cirque les musiciens expriment leurs états d'âme par l'aspiration, devenue aussi importante que les produits expirés.

Vinko Globokar, éditions Ricordi.