Brian Ferneyhough (1943)

The Doctrine of Similarity (1999-2000)

pour chœur et instruments

  • Informations générales
    • Date de composition : 1999 - 2000
    • Durée : 19 mn
    • Éditeur : Peters, Londres, nº EP 7564
    • Cycle : Shadowtime, scène 3
    • Commande: Carnagie Hall pour le chœur Arnold Schoenberg
    • Livret (détail, auteur) :

      Charles Bernstein

Effectif détaillé
  • chœur mixte à 12 voix
  • clarinette, clarinette basse (aussi clarinette en mib), clarinette contrebasse (aussi clarinette), percussionniste [1 ou 2] , piano, violon

Information sur la création

  • 9 September 2000, France, Abbaye de Royaumont, Voix Nouvelles, par l'Ensemble Varianti et les Neue Vocalsolisten Stuttgart, direction : Manfred Schreier ; création partielle le 28 mars 2000 à New York, par le chœur Arnold Schoenberg, direction : Erwin Ortner.

Observations

chœur de 12 ou 48 voix

Titres des parties
  • Amphibolies I ;
  • Dust to Dusk ;
  • Cannot Cross ;
  • Moteltus absconditus ;
  • Amphibolies II ;
  • But Even Fire is Light ;
  • Sometimes ;
  • Anagrammatica ;
  • Dew and Die ;
  • Schein ;
  • Dusts to Dusks ;
  • Amphibolies III ;
  • Salute.

Note de programme

The Doctrine of Similarity a été commandé par le Carnegie Hall et partiellement créé en mars à New York dans une version pour 48 voix et ensemble. C'est une partie de l'opéra Shadowtime, opéra de Brian Ferneyhough sur un livret de Charles Bernstein. Shadowtime est une commande de la Biennale de Munich 2002. The Doctrine of Similarity est la première section de cet opéra à être présenté au public.

Le librettiste de Shadowtime, Charles Bernstein, est l'auteur de plus d'une vingtaine de recueils de poésie et d'essais. Ces livres les plus récents comprennent Republics of reality (1975-1995), des poèmes chez Sun et Moon Press, My way : Speeches and Poems aux éditions de l'université de Chicago ; et en tant qu'éditeur, Close Listening : Poetry and the Performed Word (Editions de l'Université d'Oxford). Il a également écrit des livrets avec le compositeur Ben Yarmolinsky (Blind Witness News, The Subject, et The Lenny Paschen Show) et avec Dean Drumond (Café Buffé). Charles Bernstein est professeur de Poésie et de Lettres à SUNY-Buffalo où il est également directeur des programmes de poésie.

Shadowtime est inspiré de la vie et de l'œuvre de Walter Benjamin (1892-1940). Walter Benjamin est l'un des philosophes ainsi que l'un des critiques d'art les plus marquants du XXe siècle. Né à Berlin, Benjamin est mort sur la côte espagnole alors qu'il essayait d'échapper au sort qui l'attendait en tant que juif d'Europe centrale. Le suicide de Benjamin plante le décor de la première section. Dans ses huit sections, Shadowtime explore plusieurs des thèmes majeurs de l'œuvre de Benjamin notamment la nature du langage, les possibilités de changements des politiciens de gauche et le rôle de la matérialité dans l'art.

The Doctrine of Similarity est constitué de plusieurs mouvements compacts pour douze voix et six instruments (piano, percussion, violon et trois clarinettes de la clarinette en mi bémol à la clarinette contrebasse) ; chacun des mouvements utilisant une formation différente ; Chaque mouvement reflète la nature de l'histoire, du temps, de la translation/transformation : toutes les préoccupations centrales de Benjamin. Le titre provient d'un essai de Benjamin dans lequel il considère la manière dont les sons physiques du langage se font l'écho ou imitent les structures primordiales du cosmos.

Documents