Ivan Fedele (1953)

Dodici figlie di O (1977)

pour piano et bande magnétique

œuvre électronique

  • Informations générales
    • Date de composition : 1977
    • Durée : 12 mn
    • Éditeur : Inédit
Effectif détaillé
  • piano

Information sur la création

  • Date : 9 June 1977
    Lieu :

    Italie, Milan


    Interprètes :

    Ivan Fedele : piano, Maria Chiara Pagano : danseuse, chorégraphie : Mietta Corli.

Information sur l'électronique
Information sur le studio : Studios de phonologie de la RAI de Milan et studios de musique électronique du conservatoire de Milan
Dispositif électronique : sons fixés sur support

Note de programme

Dodici figlie di O, la première et unique composition sérielle de l'auteur, est articulée en douze sections en forme de variations, dérivées de la série dodécaphonique originelle (le « O » du titre), qui se greffent l'une sur l'autre. La partie électronique est conçue tout à la fois comme un contrepoint de figures musicales issues du matériau pianistique et comme un fond de résonance utilisant des sons de synthèse.


  1. Il nous semble important de faire une distinction entre le Réalisateur en Informatique Musicale (RIM) qui contribue à la confection de la partie électronique d’une œuvre et le Musicien en charge de l’Électronique Live (MEL) qui n’a pas nécessairement participé à l’élaboration de cette partie électronique mais qui doit s’assurer de sa mise à jour et de son bon fonctionnement lors d’une performance (lire à ce sujet Plessas et Boutard, 2015). 

  2. Par convention, l’harmonique 1 (fréquence f0) correspond à la fondamentale du spectre. Pour un spectre harmonique, la fréquence de chaque composante spectrale vérifie la relation suivante: fn = n x f0. 

  3. Grisey a commis une erreur au niveau du premier intervalle: l’écart entre la fondamentale (mi0) et le second harmonique (mi1) est une octave, soit 24 quarts de ton et non 22 comme il est indiqué. 

Claudio Proietti, « Ivan Fedele » Les cahiers de l'Ircam, Compositeurs d'aujourd'hui, 1996.