Jacob Druckman (1928-1996)

Animus I (1966)

pour trombone et bande

œuvre électronique

  • Informations générales
    • Date de composition : 1966
    • Durée : 13 minutes
    • Éditeur : Boosey & Hawkes
  • Genre
    • Musique soliste (sauf voix) [Trombone]

Information sur la création

  • 23 May 1966, États-Unis, New York, Bard College, Annandale-on-Hudson, par André Smith.

Information sur l'électronique
Information sur le studio : Réalisée au Centre de Musique électronique de Columbia-Princeton, Etats-Unis

Note de programme

Animus I pour trombone et bande a été composé en 1966 au Centre de Musique électronique de Columbia-Princeton. La pièce a été écrite pour Davies Schuman dont le jeu figure sur la partie de la bande avec des sonorités traitées du trombone parmi d'autres sons électroniques.

Animus I ainsi que d'autres pièces de Jacob Druckman (Valentine, pour contrebasse et Animus III, pour clarinette) ont été utilisées par G. Arpino et J. Limon pour des créations chorégraphiques.

Les aspects formels les plus importants de l'oeuvre montrent la relation entre l'instrumentiste et la bande sonore : l'homme et la machine qu'il a créée à son image. Durant le concert, le tromboniste présente certains éléments théâtraux et dramatiques. Après une première introduction de la bande et le dialogue qui s'ensuit, l'instrumentiste s'assoit car la bande qui défile rivalise et devient trop rapide pour lui. L'homme recommence à jouer avec davantage d'agressivité et de façon presque animale, la bande reprend alors en l'imitant mais cette fois-ci le domine jusqu'à le chasser de scène. La bande s'épuise, l'homme revient sur scène, ils terminent ensemble dans un équilibre délicat.

Benny Sluchin.