Thierry De Mey (1956)

Amor constante más allá de la muerte (1994)

musique pour ensemble et électronique

œuvre électronique, Ircam
œuvre scénique

  • Informations générales
    • Date de composition : 1994
    • Vidéo, installation (détail, auteur) : chorégraphie d'Anne Teresa De Keersmaeker
    • Durée : 1 h 10 mn
    • Éditeur : Inédit
    • Commande: Ircam et Compagnie Rosas
Effectif détaillé
  • hautbois, clarinette, clarinette basse, percussionniste, 2 piano, violon, alto, violoncelle, contrebasse, contralto solo [ou contreténor]

Information sur la création

  • 30 November 1994, Belgique, Bruxelles, Théâtre Royal de la Monnaie, par l'ensemble Ictus, direction : George-Elie Octors, Compagnie Rosas, sur une chorégraphie d'Anne Teresa De Keersmaeker.

Information sur l'électronique
Information sur le studio : Ircam
RIM (réalisateur(s) en informatique musicale) : Mikhail Malt, Alexander Mihalic, François Deppe
Dispositif électronique : dispositif électronique non spécifié

Observations

autre version pour ensemble : cor anglais solo, deux pianos, deux clarinettes et contrebasse

Note de programme

Œuvre pour seize danseurs, chanteuse, ensemble instrumental et électronique, cette création est née d'une collaboration étroite entre le compositeur et la chorégraphe. Ils s'inspirent de formes comme la spirale et la vague susceptibles de trouver des équivalences à la fois dans le monde sonore et dans le mouvement. Quelques étapes de ce spectacle seront présentées avant la création à Bruxelles, notamment la première partie, intitulée Kinok, pendant l'Académie d'été de l'Ircam en juin 1994. Le travail à l'Ircam, qui a débuté fin 1993, porte sur une analyse de sons inharmoniques enregistrés à partir d'instruments joués avec des modes de jeu marginaux (multiphonics, soufflements, sons presque inaudibles etc) de manière à définir des hiérarchies pour les matériaux choisis. Les méthodes de transformation et de spatialisation des instruments en cours d'exécution seront définies au cours d'un deuxième stade de travail.