Pierre Boulez (1925-2016)

Dérive 1 (1984)

pour six instruments

  • Informations générales
    • Date de composition : 1984
    • Durée : 6 minutes
    • Éditeur : Universal Edition, Vienne, nº UE 18103
    • Dédicace : à Sir William Glock
Effectif détaillé
  • flûte, clarinette, vibraphone, piano, violon, violoncelle

Information sur la création

  • 8 June 1984, Grande-Bretagne, Bath, par London Sinfonietta, direction : Oliver Knussen.

Observations

Enregistrement : London Sinfonietta, direction : George Benjamin, 1 cd Naxos n° Ni 5167.

Note de programme

Parallèlement à la composition de Repons, Pierre Boulez a créé plusieurs pièces brèves pour petit ensemble qui exploitent certaines idées survenues durant la gestation de cette oeuvre de grande dimension.

Dérive est fondée sur la prolifération d'une structure harmonique simple : une série de six accords qui sont permutés et qui contiennent chacun les six notes du cryptogramme de William Glock, à qui la pièce est dédiée, puis six transpositions formant un cryptogramme inversé.

Dans cette œuvre, la résonance joue un rôle central : le piano tient d'ailleurs toutes les notes de l'octave la plus basse pendant l'ensemble du morceau, permettant aux notes de sonner plus librement et avec une plus grande richesse d'harmoniques. Les figures ornementales et mélodiques s'entrecroisent dans un climat de jubilation jusqu'à une fin élidée et abrupte.

Philippe Albèra, note du concert du 21 mars 1992, Festival Archipel, Genève.