Jean-Baptiste Barrière (1958)

Hybris (1988)

pour bande

œuvre électronique, Ircam

  • Informations générales
    • Date de composition : 1988
    • Durée : 11 mn
    • Éditeur : Inédit

Information sur la création

  • July 1988, Finlande, Jyväskylä, festival.

Information sur l'électronique
Information sur le studio : Ircam
Dispositif électronique : sons fixés sur support

Note de programme

Hybris (du grec « hybride » : « mixité », mais aussi « perte de toute mesure ») est une pièce sur les processus d'interpolation de timbres synthétiques.

La démarche, initiée depuis plusieurs années par Jean-Baptiste Barrière, repose sur le schéma de déviation structurelle suivant : modélisation (modèle arbitraire ou issu de l'analyse d'instruments traditionnels), hybridation (mélange « statique » de deux modèles), interpolation ou transition (mélange « dynamique » de deux modèles), extrapolation (transformation préservant la reconnaissance de la référence) et abstraction (« aliénation » de la référence).

Cette recherche a engendré une méthode originale d'analyse, de traitement et de synthèse par ordinateur, appelée « modèles de résonnance » et développé à l'Ircam avec Yves Potard et Pierre-François Baisnée dans l'environnement Chant/Formes.

Hybris explore cette idée à l'intérieur d'un espace de timbre arbitrairement défini : de modèles dérivés de la contrebasse et du tam-tam. Ces modèles ont été d'abord analysés (timbre et harmonie) ; leur manipulation dans l'environnement d'aide à la composition Esquisse a ensuite servi de base à la construction des différents processus contribuant à élaborer la forme de la pièce.

Programme du concert du 28 juin 1990, Ircam, Espace de projection.