Jean-Baptiste Barrière (1958)

Chréode I (1983)

pour bande

œuvre électronique, Ircam

  • Informations générales
    • Date de composition : 1983
    • Durée : 10 mn
    • Éditeur : Inédit

Information sur la création

  • Date : 1 June 1983
    Lieu :

    France, Bourges, festival du GMEB.


Information sur l'électronique
Information sur le studio : réalisée à l'Ircam
Dispositif électronique : sons fixés sur support

Note de programme

« Chréode » est un terme emprunté à la morphogénèse et à la biologie (du grec « cre » il faut, et « odos » chemin : chemin nécessaire). Il sert ici de métaphore à une investigation systématique et croisée du matériau et de l'organisation. Il s'agit en même temps d'un titre générique pour un ensemble d'œuvres pour ordinateur, dont Chréode I est le premier élément.

Bien que les matériaux soient très travaillés, l'attention dans cette pièce porte plus spécialement sur l'organisation. Chréode I est le premier pas vers une grammaire des processus que je voudrais tenter d'élaborer. Cette recherche sur les processus musicaux, leurs champs d'action et leur limites, a été pensé comme une stratégie d'approche du territoire musical, tel qu'il se trouve renouvelé par les possibilités offertes par l'ordinateur.

Une destination très générale de ce projet consistait donc à expérimenter différents types d'organisations, et à un plus haut niveau à apprendre à savoir les structurer en temps et formellement.

Les structures compositionnelles ainsi que les partitions ont été élaborées dans l'environnement de programmation FORMES avec l'aide de Pierre Cointe et de Yves Potard.

Les matériaux sonores ont été choisis pour permettre un certain type de contrôle sur le timbre, concentré sur un petit nombre de paramètres compositionellement pertinents. Ainsi le travail sur le timbre est essentiellement basé sur la compression et l'expansion des formants ou des enveloppes spectrales, ceci en partant de matériaux de types vocaux puis en dérivant ces modèles vers d'autres modèles, avec ou sans références à des familles de timbres instrumentaux. La synthèse a été effectuée avec le programme CHANT.

L'ensemble de la pièce a été réalisée sur l'ordinateur PDP-10 à l'Ircam. L'environnement CHANT/FORMES s'est trouvé être particulièrement adapté à ce type de travail, et Xavier Rodet doit être remercié pour sa présence bienveillante et éclairée.

Jean-Baptiste Barrière, programme du concert de création.