Horacio Vaggione (1943)

Consort for convolved violins (2011)

In Memoriam Max Mathews, pour trois instruments

electronic work

  • General information
    • Composition date : 2011
    • Duration : 9 mn 12 s
    • Editor : édition du compositeur
Detailed formation
  • 3 violons

Creation information

  • Date : 8 May 2012
    Location :

    France, Paris, Université de Paris VIII, Musique et écologie des sons


Information about electronic
Studio informations : CICM, Université de Paris VIII
Electronic device : temps réel, sons fixés sur support (fichier audionumérique 8 pistes)

Observations

Enregistrement : CD « Fluides », Empreintes digitales IMED 18145 (Montréal).

Program note

Cette pièce est dédiée In Memoriam à Max Mathews, décédé en 2011 — et spécialement à l’amoureux du violon qu’il était, en plus du pionnier de la synthèse sonore par ordinateur. Ce « Consort » est né de l’application de techniques numériques de convolution à des objets provenant du monde sonore du violon. Trois musiciens jouent des figures d’après une partition écrite pour l’occasion. Les sons produits sont pris par microphone et numérisés. Deux musiciens jouent des parties différentes mais qui sont captées par le même groupe de microphones ; le troisième musiciens joue une partie aussi différente mais détachée des autres sources, étant captée par un autre group de microphones. De cette façon on respecte un postulat de la convolution, qui est de faire interagir les structures de deux signaux. Quelques techniques récentes permettent de réaliser des convolutions en temps réel, mais naturellement la précision des « accrochages » entre des matières sonores est meilleure (plus fine) si l’on les réalise en temps différé, à des échelles de l’ordre de quelques millisecondes. C’est pourquoi j’ai réalisé également une version pour support multipiste. Cette dernière version peut se combiner avec celle en temps réel, ou être diffusée seule sur un ensemble de haut-parleurs.

Horacio Vaggione — Note de programme : CD IMED 18145.