Bernard Heidsieck (1928-2014)

Biopsies (13 pièces) (1966-1969)

poèmes pour voix et sons fixés sur support

œuvre électronique

  • Informations générales
    • Date de composition : 1966 - 1969
    • Durée :
Effectif détaillé
  • soliste : voix parlée

Information sur la création



  • Interprètes :

    Bernard Heidsieck : voix.

Information sur l'électronique
Dispositif électronique : sons fixés sur support

Observations

« La scissure de Rolando » (Biopsie 9) a donné lieu à une lecture action filmée par Françoise Janicot dans un atelier d’artiste de la rue Aubriot (Paris) : Portrait minuteÀ Apollinaire (1968, 2 mn 50 s, noir et blanc, 16 mm).

Date d’enregistrement : 1966-1969.

Sons divers : voix d’enfants, indicatif de l’O.R.T.F., bruits de foule, applaudissements, Chambre des députés – vote de la motion de censure, mai 1968, slogans estudiantins de mai 1968, reportage radiophonique des manifestations parisiennes de mai 1968, bruits de perceuse, de marteau piqueur, de réacteur, d’avion, chants d’enfants, bruits d’animaux, sons électroniques, musique jazz.

Éditeurs :

  • Bernard Heidsieck, Les tapuscrits : poèmes-partitions, biopsies, passe-partout , exposition, Nice, Villa Arson, 18 février-22 mai 2011, Dijon, les Presses du réel, Nice, Villa Arson, 2013. Contient la totalité des fac-similés des « biopsies ».
  • Bernard Heidseick, Biopsies, Limoges, Al Dante, 2009.Livre + 1 CD comprenant les Biopsies 2, 3, 4, 6, 8, 9, 10, 11, 12, 13 enregistrés par Bernard Heidsieck.
  • Bernard Heidsieck, Partition V, livre-objet, 19 x 19 cm, Paris, Le Soleil noir, 1973. Le livret de 153 p. comporte les partitions et notes d’accompagnement des Poèmes-partitions : « V », « B2B3 », « H1 ou Le Quatrième plan », « La Pénétration », « La Convention collective », « La Cage » ; des Biopsies : « La mer est grosse » (n° 1), « Quel âge avez-vous ? » (n° 5), « Bilan ou mâcher ses mots » (n° 7) et des Passe-partout : « La Semaine » et « Ruth Franken a téléphoné ». Les poèmes sont enregistrés sur cinq des six disques souples à deux faces (33 tm), le sixième disque, dont le texte n'est pas transcrit, est une présentation de ses poèmes par l'auteur, dans un dialogue avec François Di Dio, où les paroles de ce dernier ont été supprimées. Édition tirée à 1.200 exemplaires répartis en trois « séries ».

Genres :

  • poème pour voix fixée sur support : Biopsie 2,« L’Exercice » (février 1966) ; Biopsie 3, « Prophéties » (février 1966).
  • poème pour voix et sons fixés sur support : Biopsie 1, « La mer est grosse » (janvier 1966) ; Biopsie 8, « Qui je suis en 1 minute » (avril 1967) ; Biopsie 11, « Les perceuses de cœur (de et à Guillaume Apollinaire) », octobre 1968.
  • poèmes pour voix superposées fixées sur support : Biopsie 4, « Mais oui, mais oui » (mars 1966) ; Biopsie 5,« Quel âge avez-vous ? » (mars 1966) ; Biopsie 6, « Stratimélo » (à Paul-Armand Gette), 1966 ; Biopsie 7, « Bilan ou mâcher ses mots » (novembre-décembre 1967) ; Biopsie 9, « La scissure de Rolando » (avril 1968) ; Biopsie 12, « Terre à terre » (avril 1969).
  • poème pour voix superposées et sons fixés sur support : Biopsie 10, « Couper n’est pas jouer » (mars 1967-juin 1968 puis juin-septembre 1968) ; Biopsie 13, « Portrait-Pétales (à Serge Combard) », mars-mai 1969.

  1. CAUSSÉ, Réné, SLUCHIN, Benny, Sourdines des cuivres, Paris : Editions de la Maison des sciences de l'homme, 1991. 

  2. Yan Maresz, cité par Bruno Heuzé, dans HEUZÉ, Bruno, « Yan Maresz, Portrait », Résonance, Ircam/Centre Georges Pompidou, n° 14, septembre 1998, page 16. 

  3. Whittall, Arnold, Jonathan Harvey, Londres, Faber and Faber, 1999. Traduction française sous le même titre par Eric de Visscher, L’Harmattan, Ircam-Centre Georges Pompidou, 2000, p. 44. 

  4. Harvey, Jonathan, « Le Miroir de l’ambiguïté », Le Timbre, métaphore pour la composition, recueil de textes réunis par Jean-Baptiste Barrière, Paris, Ircam, Christian Bourgois, 1991, p. 454-466.