Isidore Isou (1925-2007)

10 pièces pour instruments aphonistiques (1967 (1959-1967)

musique silencieuse pour bouche, corps et objets (instruments aphonistiques)

  • Informations générales
    • Date de composition : 1959 - 1967
    • Durée : 00 h
    • Éditeur : Roberto Altmann, Paris, nº Collection « Avant-garde » n°14, 1967

Information sur la création

Observations

Dans l’ouvrage, une note accompagne le sommaire qui indique : « L’Opus aphonistique n°1 a servi de base à plusieurs exécutions effectuées depuis juillet – septembre 1959 et notamment au Festival d’Avant-Garde 1960, à la soirée de la Galerie des Quatre Saisons, puis en juin 1960, à la manifestation de la salle du Thé de la Cité ; les dix œuvres pour instruments aphonistiques ont été exécutées pour la première fois – avec quelques variantes à l’Auditorium de la Biennale de Paris, au Musée d’Art Moderne, le 1er novembre 1963 ».

Titres des parties

1. Morceau pour rasoir et blaireaux
2.
 Sym-aphonie pour cigarettes et allumettes
3.
 Cantate pour balais et torchons
4.
 Hymne aux illettrés
5.
 Chœurs pour brosses visibles et bicyclettes ou voitures invisibles
6.
 Formes ampliques complètes de l’aphonisme
7.
 Formes ciselantes et particulièrement polyautomatiques de l’aphonisme
8.
 Interprétation aphonistique de « Le clavecin bien tempéré » de Jean-Sébastien Bach
9.
 Interprétation aphonistique de « L’après-midi d’un faune » de Mallarmé et Debussy
10. Interprétation aphonistique de « Pierrot lunaire » de Arnold Schönberg