Isidore Isou (1925-2007)

Interprétation aphonistique de « Pierrot lunaire » de Arnold Schönberg (1967)

pièce pour instruments aphonistiques

  • Informations générales
    • Date de composition : 1967
    • Durée : 00 h
    • Éditeur : Roberto Altmann, Paris, nº Collection « Avant-garde » n°14, 1967

Information sur la création

Observations

Des exécutants jouent (avec cartes, dés ou autres jeux disponibles et des éléments de mise : argent, haricots, petits pois, jetons, etc.) pour interpréter l’œuvre de Schönberg, « ils placent devant eux des mises qu’ils perdent ou gagnent selon les caprices du hasard ». L’interprétation conduit à une dispute quant au jeu. Puis un pacificateur met fin au combat et dessine une marelle et y sautille, les autres encore sous l’impression du conflit refusent de l’imiter avant de saluer maladroitement la salle. « Cette œuvre doit s’achever de cette manière déroutante, un peu absurde, en laissant à l’assistance une impression de refus de conclusion ».