Isidore Isou (1925-2007)

Formes ampliques complètes de l'aphonisme (1967)

pièce pour instruments aphonistiques

  • Informations générales
    • Date de composition : 1967
    • Durée : 00 h
    • Éditeur : Roberto Altmann, Paris, nº Collection « Avant-garde » n°14, 1967

Information sur la création

Observations

Des exécutants se tiennent debout devant les spectateurs et, au signal d'un dirigeant, échangent vestes, chaussures ou pantalons (« mais comme une certaine rigueur classique est exigée dans cette œuvre, l'activité instrumentale en question pouvant être considérée comme vulgaire, elle n'est pas réellement conseillée ») en tentant de s'adapter aux diverses tailles de ces vêtements-instruments. Isidore Isou intègre des conceptions théoriques à la partition elle-même en écrivant : « l'idée esthétique fondamentale de cette œuvre est qu'une forme tente souvent d'emprisonner ou de s'adapter une anecdote, à savoir l'individu, et que la structure artistique s'avère toujours, pareille à un lit de Procuste, forcée d'étendre ou de rapetisser on contenu en fonction de son contenant ».