Rebecca Saunders (1967)

Nether (2017-2019)

performance spatialisée pour soprano et dix-neuf instrumentistes

  • Informations générales
    • Date de composition : 2017 - 2019
    • Durée : 29 mn
    • Éditeur : Peters, Londres, nº EP 14455
    • Commande: Philharmonie d’Essen, Ensemble Musikfabrik et Kunststiftung NRW
    • Dédicace : Ensemble Musikfabrik
    • Livret (détail, auteur) :

      d’après le dernier chapitre de Ulysses, Molly Bloom de James Joyce

Effectif détaillé
  • soliste : soprano
  • flûte basse, hautbois, clarinette basse, cor, 2 trompettes, trombone, tuba, 2 pianos, 2 percussionnistes, accordéon, violon, alto, violoncelle, contrebasse

Information sur la création

  • Date : October 2019
    Lieu :

    Allemagne, Essen, Philharmonie, Festival NOW!


    Interprètes :

    Juliet Fraser, soprano ; Ensemble Musikfabrik ; Bas Wiegers, direction.

Note de programme

Nether (bas, dessous ou inférieur)
/nɛð.ə/ En moyen anglais, nither, nethere, nithere. En vieil anglais nithera, down, niþerian. En allemand niþer, niþra. En nordique neðri, neðarri. En Sanskrit नि .
Nether (bas, dessous ou plus bas), netherness (infériorité, insignifiance, profondeur abyssale), netherty (infériorité), netherworld (le monde d’en bas, le monde des morts), nethermore (plus bas encore), nethermost (le plus bas), netherdom (statut d’infériorité ou le fait d’être en-dessous de), netherward (vers le bas).

adv. : en bas et en dessous.
adv. : 1. sous la surface, souterrain. Reposant ou vivant sous la surface de la terre, dans les régions du bas, les abysses ; chthonien, chthonique, infernal, d’un être des enfers ; en dessous, sous, vers le bas

2. dans une position d’infériorité.
3. sous quelque chose — nether garments : les sous-vêtements.

n. dialect : oppression, stress ; une influence méprisante et délétère.
v. dialect : réprimer — contraindre, restreindre et confiner, garder sous, rabaisser et opprimer ; déprécier ou dénigrer ; abattre, abaisser et humilier.

M24 - Nether était à l’origine le module no. 24 sur les 28 qui composent Yes (2017), une œuvre spatialisée de 82 minutes qui explore des passages du monologue de Molly Bloom, le dernier chapitre d’Ulysses de James Joyce. Cette version finale indépendante, Nether, est considérablement étendue et retravaillée, et prolongée de 5 minutes.

Nether est écrit pour Juliet Fraser et Musikfabrik, pour le festival NOW! organisé à la Philharmonie d’Essen. Et mes remerciements chaleureux pour le travail exploratoire exhaustif réalisé par les musiciens de Musikfabrik et les sopranos Juliet Fraser, Donatienne Michel-Dansac et Sarah Maria Sun.

 

Rebecca Saunders, note de programme du concert du 31 août 2020 dans la Grande salle du Centre Pompidou.