Éliane Radigue (1932)

Koumé (1993)

musique pour sons fixés sur support (synthétiseur ARP 2500 sur bande magnétique)

œuvre électronique

  • Informations générales
    • Date de composition : 1993
    • Durée : 51 mn 17 s
    • Cycle : Trilogie de la mort
    • Dédicace : Colette de Charnière

Information sur la création

  • Date : 14 November 1993
    Lieu :

    France, Nice, festival MANCA.


Information sur l'électronique
Dispositif électronique : sons fixés sur support

Observations

Réalisation au studio d'Éliane Radigue, Paris. Mixage final au CIRM, Marseille.

Troisième partie de ce qui formera plus tard la Trilogie de la mort.

« Œuvre de cendres — des cendres de l’illusion devenue lumière — des-cendre au plus profond des sources de la vie. Là où nait la Mort, où Mort devient naissance. Activement re-commencement — éternité d’un perpétuel de-venir.
1. « Certainement l’homme se promène parmi ce qui n’est que l’apparence » (Psaume XXXIV #7)
2. « Qua resurget ex favilla judicandus homo reus » (Messe de Requiem)
3. « Have lightning and thunders their fury forgotten » (Passion selon Saint Mathieu)
4. « Ô Mort, où est ta victoire ? » (Corynthiens XV) ». Éliane Radigue