Ariadna Alsina Tarrés (1980)

L'Air cassé de la carapace (2016)

pour accordéon et électronique

œuvre électronique, Ircam

  • Informations générales
    • Date de composition : 2016
    • Durée : 07 mn
Effectif détaillé
  • soliste : accordéon

Information sur la création

  • Date : 15 April 2016
    Lieu :

    France, Paris, Centre Pompidou, Grande Salle, dans le cadre du Concert Cursus


    Interprètes :

    Thibaut Trosset, accordéon.

Information sur l'électronique
Information sur le studio : Ircam, Cursus I de Composition et informatique musicale
RIM (réalisateur(s) en informatique musicale) : Lorenzo Pagliei (Encadrement pédagogique Ircam)

Observations


  1. CAUSSÉ, Réné, SLUCHIN, Benny, Sourdines des cuivres, Paris : Editions de la Maison des sciences de l'homme, 1991. 

  2. Yan Maresz, cité par Bruno Heuzé, dans HEUZÉ, Bruno, « Yan Maresz, Portrait », Résonance, Ircam/Centre Georges Pompidou, n° 14, septembre 1998, page 16. 

  3. Whittall, Arnold, Jonathan Harvey, Londres, Faber and Faber, 1999. Traduction française sous le même titre par Eric de Visscher, L’Harmattan, Ircam-Centre Georges Pompidou, 2000, p. 44. 

  4. Harvey, Jonathan, « Le Miroir de l’ambiguïté », Le Timbre, métaphore pour la composition, recueil de textes réunis par Jean-Baptiste Barrière, Paris, Ircam, Christian Bourgois, 1991, p. 454-466. 

Note de programme

Un être constitué d’organes similaires à un système respiratoire, possédant des muscles et des tissus qui se contractent et s’étirent ; et en même temps, une structure exo-squelettique.
Par moment, l’électronique et l’instrument forment un seul être, ou un seul mouvement avec ses extensions dans l’espace ou dans le temps. D’autres fois ils se chamaillent, entrent en lutte
ou se rebellent. C’est avec la dramaturgie et la poétique de ces éléments que j’ai composé la forme de cette pièce. Je me suis intéressée à la « physiologie » de l’accordéon et aux sons produits par les différentes parties de son corps pour travailler avec des morphologies sonores qui peuvent trouver des correspondances, des dérivations et des contrastes grâce à l’électronique.

Adriadna Alsina Tarrés


  1. CAUSSÉ, Réné, SLUCHIN, Benny, Sourdines des cuivres, Paris : Editions de la Maison des sciences de l'homme, 1991. 

  2. Yan Maresz, cité par Bruno Heuzé, dans HEUZÉ, Bruno, « Yan Maresz, Portrait », Résonance, Ircam/Centre Georges Pompidou, n° 14, septembre 1998, page 16. 

  3. Whittall, Arnold, Jonathan Harvey, Londres, Faber and Faber, 1999. Traduction française sous le même titre par Eric de Visscher, L’Harmattan, Ircam-Centre Georges Pompidou, 2000, p. 44. 

  4. Harvey, Jonathan, « Le Miroir de l’ambiguïté », Le Timbre, métaphore pour la composition, recueil de textes réunis par Jean-Baptiste Barrière, Paris, Ircam, Christian Bourgois, 1991, p. 454-466.