Lorenzo Bianchi Hoesch (1973)

Square (2017)

pour ensemble de terminaux mobiles, système interactif, et système de diffusion binaural holophonique au casque

œuvre électronique, Ircam

  • Informations générales
    • Date de composition : 2017

Information sur la création

  • 3 June 2017, France, Paris, Place Igor Stravinsky, dans le cadre du festival ManiFeste de l'Ircam.

Observations

Square est une installation ouverte réalisée dans le cadre de la résidence en recherche artistique à l'Ircam autour des installations interactives, sociales et participatives (projet Proxemic Field).

Conseillers scientifiques Ircam : David Poirier-Quinot, Olivier Warusfel (équipe Espaces acoustiques et cognitifs de l’Ircam-STMS), Norbert Schnell, Benjamin Matuszewski (équipe Interaction son musique mouvement de l’Ircam-STMS).

Note de programme

Voilà une image si courante que l’on n’y accorde plus guère d’attention, une image bien souvent synonyme d’isolement, voire de volonté d’abstraction de son environnement : un passant avec un casque sur la tête. Avec Square, Lorenzo Bianchi Hoesch retourne le paradigme et pour faire au contraire de cette image un symbole d’imaginaire et d’ouverture à l’exotisme. Le casque sur la tête, et le téléphone portable auquel il est relié, permettent en effet au passant de se promener dans une nouvelle dimension – du moins sur la place Igor-Stravinsky. Dans un monde contemporain qui a effacé les distances, nous forçant à redéfinir les concepts d’exotisme, d’inconnu et d’ailleurs, Lorenzo Bianchi Hoesch convoque la pensée de Nicolas Bourriaud qui voit en l’artiste plus qu’un créateur : un « semionaute » qui imagine un parcours au sein d’un paysage de signes. C’est incontestablement ce qu’est Square : une installation participative qui plonge le public dans un univers sonore spatialisé, holophonique et ambigu, mêlant perceptions du réel et du fictif.

Grâce à des enregistrements binauraux, donc susceptibles de reproduire une expérience d’écoute proche de la réalité, Square fait basculer le promeneur dans un espace-temps alternatif, un paysage sonore exotique qui se surimpose au réel, et dans lesquels il peut mener ses pas et s’égarer. En complète communion avec les autres promeneurs connectés au même moment, on flâne sur la place parmi les badauds insoupçonneux, qui deviennent involontairement protagonistes de l’installation.

Chaussez votre casque ! Laissez-vous guider dans cette errance urbaine inattendue, à la fois intime et partagée ; laissez-vous surprendre par ce parcours dramaturgique que l’on peut suivre, perdre et reprendre à l’envi…

Note de programme "L'Ircam fête ses 40 ans" du 2 au 4 juin 2017, dans le cadre du festival ManiFeste.