Osvaldo Golijov (1960)

La Pasión según San Marcos (2000)

pour solistes, chœur et orchestre

  • Informations générales
    • Date de composition : 2000
    • Durée : 1 h 27 mn
    • Éditeur : Boosey & Hawkes
    • Commande: Internationale Bachakademie, Helmut Rilling, directeur artistique
    • Dédicace : à María Guinand et la Schola Cantorum de Caracas
    • Livret (détail, auteur) :

      Évangile selon St Marc ; Kaddish ; Lamentations de Jérémie ; Psaumes 113-119 ; Rosalia de Castro.

Effectif détaillé
  • solistes : voix de femme non précisée, voix d'homme non précisée, soprano, contrebasse
  • ensemble de voix solistes(8 voix non spécifiée [jusqu'à 8 solistes du chœur])
  • chœur non-spécifié [60 chanteurs minimum] , 4 percussionniste, marimba, accordéon [avec effet sonore "efx"] , guitare (aussi tres), piano, 2 trompette, 2 trombone, 12 violon, 8 violoncelle, 4 contrebasse

Information sur la création

  • 5 September 2000, Allemagne, Stuttgart, salle Beethoven, par Luciana Souza : voix, Reynaldo Fernandez : voix et danse, Samia Ibrahim : soprano, Schola Cantorum de Caracas, Orquesta la Pasión, Geoff Nuttall : premier violon, Mikael Ringquist : leader, direction : María Guinand.

Observations

Enregistrements disponibles : Hänssler Classics (2001) et Deutsche Grammophon (2010).

Note de programme

I want to record—like Rembrandt recorded the Jews, I want to record the Christians, simply that. For instance, my great grandmother had a picture of "Jeremiah Lamenting the Fall of Jerusalem" by Rembrandt—it's the greatest Jewish picture ever, and he was not a Jew, but he lived amongst them—I cannot aspire to be Rembrandt but if at least one section of the Passion has the truth about Christianity that Rembrandt's paintings have about Judaism, I'll be all right—that's enough.

Osvaldo Golijov.