Tan Dun (1957)

Crouching Tiger, Hidden Dragon (2000)

[Tigre et Dragon]

  • Informations générales
    • Date de composition : 2000
    • Durée :

Information sur la création

Observations

Bande originale du film Crouching Tiger, Hidden Dragon [Tigre et dragon].

La bande originale comprend la chanson de fin "A Love Before Time" chantée par CoCo Lee avec la musique de Tan Dun et Jorge Calandrelli et des solos pour violoncelle de Yo-Yo Ma.


  1. Whittall, Arnold, Jonathan Harvey, Londres, Faber and Faber, 1999. Traduction française sous le même titre par Eric de Visscher, L’Harmattan, Ircam-Centre Georges Pompidou, 2000, p. 44. 

  2. Harvey, Jonathan, « Le Miroir de l’ambiguïté », Le Timbre, métaphore pour la composition, recueil de textes réunis par Jean-Baptiste Barrière, Paris, Ircam, Christian Bourgois, 1991, p. 454-466. 

  3. CAUSSÉ, Réné, SLUCHIN, Benny, Sourdines des cuivres, Paris : Editions de la Maison des sciences de l'homme, 1991. 

  4. Yan Maresz, cité par Bruno Heuzé, dans HEUZÉ, Bruno, « Yan Maresz, Portrait », Résonance, Ircam/Centre Georges Pompidou, n° 14, septembre 1998, page 16. 

Titres des parties
  1. Crouching Tiger, Hidden Dragon
  2. The Eternal Vow
  3. A Wedding Interrupted
  4. Night Fight
  5. Silk Road
  6. To the South
  7. Through the Bamboo Forest
  8. The Encounter
  9. Desert Capriccio
  10. In the Old Temple
  11. Yearning of the Sword
  12. Sorrow
  13. Farewell
  14. A Love Before Time
  15. A Love Before Time (Mandarin)

  1. Whittall, Arnold, Jonathan Harvey, Londres, Faber and Faber, 1999. Traduction française sous le même titre par Eric de Visscher, L’Harmattan, Ircam-Centre Georges Pompidou, 2000, p. 44. 

  2. Harvey, Jonathan, « Le Miroir de l’ambiguïté », Le Timbre, métaphore pour la composition, recueil de textes réunis par Jean-Baptiste Barrière, Paris, Ircam, Christian Bourgois, 1991, p. 454-466. 

  3. CAUSSÉ, Réné, SLUCHIN, Benny, Sourdines des cuivres, Paris : Editions de la Maison des sciences de l'homme, 1991. 

  4. Yan Maresz, cité par Bruno Heuzé, dans HEUZÉ, Bruno, « Yan Maresz, Portrait », Résonance, Ircam/Centre Georges Pompidou, n° 14, septembre 1998, page 16.