Bernard Parmegiani (1927-2013)

Démons et des Mots (1988)

musique de concert pour électronique

œuvre électronique

  • Informations générales
    • Date de composition : 1988
    • Durée : 25 mn

Information sur la création

  • Date : 1988
    Lieu :

    France, Metz, Rencontres Internationales.


Information sur l'électronique
Dispositif électronique : sons fixés sur support

Observations

Il s'agit d'un spectacle d'action musicale pour un acteur (Franck Royon le Mée) et deux haut-parleurs (on reconnaît le dispositif de Trio), et utilisant d'autre part le système Syter. La pièce fut créée au Festival de Metz en 1988 et reprise à Paris avec une mise en scène de Dominique Collignon-Morin.


  1. CAUSSÉ, Réné, SLUCHIN, Benny, Sourdines des cuivres, Paris : Editions de la Maison des sciences de l'homme, 1991. 

  2. Yan Maresz, cité par Bruno Heuzé, dans HEUZÉ, Bruno, « Yan Maresz, Portrait », Résonance, Ircam/Centre Georges Pompidou, n° 14, septembre 1998, page 16. 

Note de programme

Au fait, cette vocation des haut-parleurs n'est-elle pas de faire vibrer leur membrane au moindre souffle de son injecté, afin qu'elle nous le rende sensible ? Imaginons (l'instant si long d'un rêve) que leur "fidélité ne soit pas aussi haute qu'on voudrait bien nous le laisser entendre, que mus par une intelligence tout naturellement nommée "artificielle" ils acquièrent une autonomie de langage. Voici qu'ils mettent leurs doigts dans nos mots comme dans les marionnettes, les agitant en tous sens, les faisant grimacer, jouer de la musique en frappant leurs consonnes contre leurs voyelles, les traitant comme des sons qui ne savent pas sonner, ou traitant tous les sons comme des mots abandonnés.


  1. CAUSSÉ, Réné, SLUCHIN, Benny, Sourdines des cuivres, Paris : Editions de la Maison des sciences de l'homme, 1991. 

  2. Yan Maresz, cité par Bruno Heuzé, dans HEUZÉ, Bruno, « Yan Maresz, Portrait », Résonance, Ircam/Centre Georges Pompidou, n° 14, septembre 1998, page 16. 

Bernard Parmegiani.