Bernard Parmegiani (1927-2013)

Tuba-ci, Tuba-là (1981)

action musicale pour bande et tuba

œuvre électronique

  • Informations générales
    • Date de composition : 1981
    • Durée : 27 mn
    • Commande: France Musique
  • Genre
    • Musique soliste (sauf voix) [Tuba]
Effectif détaillé
  • tuba

Information sur la création

Information sur l'électronique
Dispositif électronique : sons fixés sur support

Observations

Cette action musicale fut donnée aux concerts-lectures de France Musique (Gérard Buquet : tuba).


  1. SAARIAHO, Kaija, « Timbre et harmonie », dans Le timbre, métaphore pour la composition, Jean-Baptiste Barrière, éd., Paris, Ircam - Christian Bourgois, 1991, p. 412-453. 

  2. GRABOCZ, Martha, « La musique contemporaine finlandaise : conception gestuelle de la macrostucture / Saariaho et Lindberg », Cahiers du CIREM, Musique et geste, n ° 26-27, décembre 1992-mars 1993, p. 158. 

  3. BATTIER, Marc, NOUNO, Gilbert, « L'électronique dans l'opéra de Kaija Saariaho, L'Amour de loin », in Carlos AGON, Gérard ASSAYAG, Jean BRESSON, The OM Composer's Book, coll. Musique et sciences, Ircam, Centre Georges-Pompidou, 2006, p. 21-30.  

Note de programme

Tuba-ci, Tuba-là n’est pas une œuvre mixte telle qu’elle m’avait été demandée à l’origine par Gérard Buquet ; c’est-à-dire une œuvre jouant de la simultanéité entre l’instrumentiste et la bande magnétique. Tel quel, ce procédé ne m’intéressait pas… Par contre, m’intéressait l’envers de ce type d’œuvre, c’est-à-dire tous les problèmes qu’on peut rencontrer au cours de sa réali­sation. Je décidai alors de les “dramatiser” à travers une action musicale. L’œuvre en-train-de-se-faire allait devenir la substance même de l’œuvre. Ainsi trois personnages sont-ils mis en confrontation : l’interprète, le technicien et le compositeur. Le principe de l’œuvre mixte est alors finalement mieux compris à travers la distanciation qu’offrent humour et dérision.


  1. SAARIAHO, Kaija, « Timbre et harmonie », dans Le timbre, métaphore pour la composition, Jean-Baptiste Barrière, éd., Paris, Ircam - Christian Bourgois, 1991, p. 412-453. 

  2. GRABOCZ, Martha, « La musique contemporaine finlandaise : conception gestuelle de la macrostucture / Saariaho et Lindberg », Cahiers du CIREM, Musique et geste, n ° 26-27, décembre 1992-mars 1993, p. 158. 

  3. BATTIER, Marc, NOUNO, Gilbert, « L'électronique dans l'opéra de Kaija Saariaho, L'Amour de loin », in Carlos AGON, Gérard ASSAYAG, Jean BRESSON, The OM Composer's Book, coll. Musique et sciences, Ircam, Centre Georges-Pompidou, 2006, p. 21-30.  

Bernard Parmegiani.