Bernard Parmegiani (1927-2013)

Trio (1973)

musique de concert pour électronique

œuvre électronique

  • Informations générales
    • Date de composition : 1973
    • Durée : 23 mn

Information sur la création

  • Date : 3 April 1973
    Lieu :

    France, Paris, Maison de la Radio, Studio 104


    Interprètes :

    Michel Chion : acteur.

Information sur l'électronique
Dispositif électronique : dispositif électronique non spécifié

Note de programme

Intitulé “essai de théâtre musical”, les prota­gonistes de ce trio sont : l’interprète-comé­dien (Michel Chion), le compositeur et le commentateur. Le premier occupe le centre de la scène avec un magnétophone et un haut-parleur ; deux autres haut-parleurs sont disposés à droite et à gauche de la scène. La pièce joue des renvois et des décalages entre sons enregistrés et sons en direct, entre musique enregistrée (le trio de Léopold Mozart…) et musique jouée en direct, entre présence physique des acteurs et leur seule présence sonore enregis­trée. Elle témoigne du goût de Parmegiani pour le non-sens et la dérision, ici utilisés pour questionner profondément la situation “acousmatique”. Exemple : « l’interprète met sur son magnétophone un enregistre­ment des bruits d’une campagne paisible, et tente de se relaxer. Brusquement, des haut-parleurs sort un coup de fusil de chasse qui détruit cette ambiance par les perturbations sonores que ce coup de fusil a provoquées. C’est un déferlement de parasites et de sons de toutes espèces, anarchiques dans leur écoulement. Est-ce la marque d’une hostilité des haut-parleurs à tout ce qui est “naturel” ? »


  1. SAARIAHO, Kaija, « Timbre et harmonie », dans Le timbre, métaphore pour la composition, Jean-Baptiste Barrière, éd., Paris, Ircam - Christian Bourgois, 1991, p. 412-453. 

  2. GRABOCZ, Martha, « La musique contemporaine finlandaise : conception gestuelle de la macrostucture / Saariaho et Lindberg », Cahiers du CIREM, Musique et geste, n ° 26-27, décembre 1992-mars 1993, p. 158. 

  3. BATTIER, Marc, NOUNO, Gilbert, « L'électronique dans l'opéra de Kaija Saariaho, L'Amour de loin », in Carlos AGON, Gérard ASSAYAG, Jean BRESSON, The OM Composer's Book, coll. Musique et sciences, Ircam, Centre Georges-Pompidou, 2006, p. 21-30.  

Régis Renouard Larivière, Bernard Parmegiani.